Les « secrets » de mon protocole candidose

Aujourd’hui je vous partage sur YouTube les “secrets” de mon protocole candidose, les gros “plus” qui font que mon travail anti-candidose est efficace, mes infos d’experte que les naturopathes aimeraient connaître…

⚠️ D’ailleurs ce sont les points sur lesquels j’insiste quand je donne cours à des naturopathes sur mon protocole candidose, lors des formations pour les professionnels.

En gros, si je rencontre un naturopathe et qu’il me dit “OK, mais du coup Juliette, qu’est-ce qu’il y a de si spécial dans ton programme que je ne connais pas ? C’est quoi les trucs de ton protocole ? »

Et bien voilà en vidéo ce que je lui répondrai …

Et pour info je vous rappelle : la semaine prochaine le programme Sortir de la Candidose sera à moitié prix à l’occasion de ses 2 ans, et vous pourrez ainsi accéder à toute mon expertise pour enfin sortir de la candidose, durablement et sereinement.

Dans ce programme en fait il y a tout mon protocole candidose de A à Z, étape par étape, vous savez comment avancer et à quoi vous attendre comme résultats : fini les prises de tête permanentes, les doutes et le désespoir !

🆘Je sais à quel point la candidose ou les dysbioses sont une galère physique mais aussi psychique, mon objectif est de vous aider à affronter tout cela en étant plus efficace, plus serein.e et moins seul.e (vous pouvez voir une naturo partenaire du programme en plus es cours si besoin, il y a aussi un groupe privé d’échanges entre participants, et je suis dispo par email).

Je vous en reparle bientôt, je vais notamment partager une FAQ pour que vous puissiez voir si le programme vous intéresse et est fait pour vous (n’hésitez pas si vous avez des questions d’ailleurs…)

En attendant j’espère que la vidéo vous aidera. Et si vous préférez lire, ça se passe en dessous de la vidéo !

D’autres vidéos sur la candidose ou le SIBO ? C’est par ici ! Et si vous souffrez de candidose, je peux peut-être vous aider, cliquez ici si vous souhaitez en savoir +.

Retranscription : les secrets de mon protocole candidose

Si vous souffrez de candidose, je peux peut-être vous aider, cliquez ici si vous souhaitez en savoir +.

Bonjour tout le monde, je suis Juliette Lepoutre et je suis naturopathe spécialisée en candidose et dysbiose.


Alors aujourd’hui, je vais vous partager un petit peu les secrets de mon protocole candidose. C’est un peu les trucs que je partagerais avec un autre naturo qui serait lui, pas, spécialisé en candidose et dysbiose. Ouais ben écoute, c’est quoi les trucs ? Je sais un peu théoriquement ce que c’est la candidose.

Mais dis moi ce qui fait la différence toi, pourquoi tu arrives à aider plus de gens sachant qu’un naturo qui essaye d’aider les candidoses et dysbioses s’il n’est pas expert du truc, souvent il se casse les dents et c’est des clients qui sont hyper compliqués pour lui.


Donc voilà les conseils que je vais donner dans la vidéo, c’est ce que je donnerais à un naturo si on se rencontre et qu’on discute. D’ailleurs, c’est ces conseils là que je donne, alors, je donne cours en fait sur la candidose et dysbiose dans la formation de mon amie Coralie Béguin qui a une formation pour les pros, pour les naturopathes. Il y a un module candidose et dysbiose et il reprend tout mon protocole candidose.


Mais il y a des choses que ces personnes là, quand elles m’écoutent donner cours. Ah oui, ça, je n’avais pas vu ça comme ça. Je l’ai pas appris dans les cours basiques de la candidose qu’on voit en naturo.
C’est des choses qui moi me sont venues avec l’expérience et aussi avec beaucoup de recherches dans tout ce qui se fait dans le monde anglo saxon et aussi avec l’expérience avec mes clients.


D’ailleurs, soit dit en passant, si vous avez besoin d’un protocole, il y a mon programme sortir de la candidose, je vous met toutes les infos dans le lien ci dessous. C’est un programme ou vous avez tout mon protocole de A à Z. Tout ce qu’il faut faire, tout ce qu’il faut mettre en place. A chaque fois, je vous donne les actions, je vous suis vraiment à la trace pour que tout soit fait.


Tout est suivi, vous suivez vos symptômes, vous suivez votre évolution et si vous avez besoin d’aide, en plus des cours, vous pouvez avoir rendez vous avec une naturopathe, partenaire du programme que j’ai formées moi même au programme qui sont pro du programme, qui savent accompagner des personnes qui suivent le programme donc elles connaissent ça par cœur.


Si ça m’intéresse, vous allez voir tout ça. Et puis vous pouvez me poser des questions si besoin par email ().
Alors c’est parti pour mes secrets.

1er secret protocole candidose : ne pas chercher à détoxifier


Le premier, ça c’est un truc vraiment voilà quand j’en parle à un naturo, il dit : « Aaaah d’accord ! »
Il ne faut pas chercher à détoxifier quand quelqu’un est en candidose, en dysbiose. Il y a déjà un niveau de toxines très important du fait justement des pathogènes donc candida ou bactéries pathogènes qui produisent eux mêmes des toxines. Donc le foie, les reins, tous les organes de la détoxification, ils sont déjà à saturation. Ne leur demandez pas de travailler plus, ça va pas aller du tout.


Laissez les déjà euh, bon, on va pas les laisser, on va les protéger parce qu’on voudrait qu’ils arrivent déjà à gérer ce qu’il y a comme niveau de toxines là dans le corps, donc va les protéger, les soutenir. C’est comme si on venait leur donner une petite tape dans le dos et non pas « allez go faut bosser. » Non, non, non, c’est plutôt du soutien aux organes pour pour les aider, pour les protéger, pour qu’ils puissent faire leur travail dans des conditions pas trop difficiles, ce qui est déjà le cas en fait avec la candidose et la dysbiose donc tout ce qui va être artichaut, chardon, marie, radis noir, pissenlit.
Non !


Arrêtez de donner ça aux personnes qui ont la candidose, ne prenez pas ça. Alors quand on va mieux, oui.
Moi donc, dans mon programme en phase 2 notamment, on va pouvoir passer à des plantes qui sont un tout petit peu plus détoxifiantes, mais au début phase 0 phase 1 surtout pas, surtout pas. Donc moi j’utilise beaucoup le desmodium, le desmodium qui est vraiment un protecteur du foie, le chrysantellum aussi qui est moins connu. Et voilà, on va partir sur ces produits là.

Il faut absolument prendre ces produits là pour justement protéger le foie et qu’il puisse gérer les toxines.
Il faut les prendre, il ne faut pas rien prendre. Il faut prendre des choses qui soutiennent et pas des choses qui détoxifier.

2ème secret protocole : travailler la sphère stomacale


Ensuite deuxième sujet.

Eh bien, quand il y a candidose et dysbiose, il y a très souvent un problème au niveau de l’estomac, on le voit pas toujours. Il n’y a pas toujours des sensations au niveau de l’estomac. Il n’y a pas toujours du reflux gastro œsophagien ou des sensations de brulures d’estomac.
Mais si on creuse un peu, bien souvent, on comprend que l’estomac ne fonctionne pas bien. C’est à la fois une cause et une conséquence de la candidose et de la dysbiose.


En tous les cas, cet estomac y va être généralement au point mort, avec une hypo sécrétion d’acide
chlorhydrique
, c’est à dire son rôle à l’estomac, c’est de produire de l’acide chlorhydrique pour digérer, il va aussi malaxer les aliments.

Mais il y a cette production d’acide chlorhydrique qui est généralement au point mort et donc il faut vérifier ça et travailler ça parce que la digestion commence par la bouche, mais après tout de suite c’est l’estomac. Si ça se passe pas bien dès le début dans l’estomac. Merci bien pour la suite. Intestin grêle et le côlon et le foie, tout ça va galérer.


Il faut que dès le début ça commence bien. Donc il faut connaître cet estomac. Et moi, dans mon programme, c’est un cours entier sur l’estomac pour que vous puissiez voir où en est votre estomac.
Je vous aide à évaluer avec des petits tests ou vous en êtes et ensuite je vous conseille comment réagir par rapport à ça en terme d’alimentation et de compléments alimentaires. Donc ça, c’était notre deuxième point l’estomac.

3ème secret protocole candidose : recettes sucrées !


Troisième point que je vois souvent pour les autres aussi. Mais celui-ci il est marquant, c’est un autre sujet, c’est l’alimentation. Au niveau de vos régimes anti candidose, généralement vos naturo, ils vont être entre guillemets trop sévères. Ils vont vous dire bah voilà, le 12 h c’est haricots, riz, poisson, le soir courgette, quinoa, poulet. J’ai de l’huile d’olive. Point barre. Donc il n’y a pas de dessert. Il n’y a aucune convivialité.

Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Live Questions/Réponses Candidose et Dysbiose


Il va y avoir beaucoup, beaucoup de frustration. Ça va être surtout surtout, surtout sur l’aspect recettes sucrées. Alors pourquoi ? Parce qu’on dit 0 sucres donc bah c’est tout. C’est terminé, il n’y a pas de dessert, il n’y a pas de petits plaisirs sucrés. Ça, c’est juste fini, terminé. Donc c’est hyper difficile à vivre.


Et en fait, c’est totalement dommage parce qu’on peut tout à fait faire des recettes sucrées avec le sucre de bouleau qui n’est pas du tout du sucre et qui en plus c’est un antifongique ou l’ érythritol qui convient aussi très bien. Pas du tout du sucre. Il n’y a pas d’impact sur la glycémie, au contraire, c’est des impacts positifs qui stabilisent la glycémie. C’est pas incroyable ça.


Donc sur mon blog freecocotte.com, vous trouvez plein de recettes les crêpes, les madeleines, le financier,
le moelleux à la châtaigne, le quatre quarts, j’en passe et des meilleurs. J’ai fait un peu tous les classiques
et donc vous avez un peu l’embarras du choix des choses aussi la noix de coco qui vont aller très bien au niveau de la candidose, des muffin à la noix de coco et au chocolat.
Bref, il y a vraiment beaucoup de recettes sucrées.


Je sais que ça vous plaît donc j’en ai mis pas mal sur mon blog freecocotte.com et on peut les faire !
Oui, on peut les faire, on peut prendre ça en dessert, il n’y a pas de soucis, il n’y a pas de soucis. Et ça, les naturo passent complètement à côté parce qu’ils mettent le xylitol et l’érythritol, donc le sucre de bouleau, xylitol et érythritol dans le même sac que les édulcorants type aspartame qui sont réputés dangereux pour la santé parce qu’on a vu avec certaines études qu’il y avait des risques.


C’est pas la même chose, ça n’est pas du tout la même chose à chaque fois voilà sur Internet, on va trouver « pas d’édulcorants, aspartame, … ». Mais à un moment donnée, attention des édulcorants, il y en a des dizaines différents. Il y en a qui sont de sources naturelles, comme l’érythritol, le Sucre de bouleau,
qui n’ont pas d’impact négatif sur la glycémie ou qui ont prouvé aucune enfin y a au aucun problème de noter avec des grosses consommations chez l’animal.

Chez l’humain, on a fait des tests. Bon, je déconseille moi d’en surconsommer. Ce serait pas logique. Ça finit par donner de la diarrhée, si on en surconsomme. Donc voilà, c’est juste histoire d’en mettre un petit peu dans des recettes et d’avoir un dessert. Mais ça, on peut très bien le faire.

Et ça, les naturo passent totalement à côté généralement.


Ce qui fait que vous avez des régimes trop frustrants, trop frustrants et résultat, à un moment donné, vous craquez, vous faites des conneries, soit un peu tout le temps il y a des écarts vraiment sucrés
à la boulangerie, au resto, parce que vous avez fait un gâteau pour les enfants du coup, vous prenez ça.

Soit on fait super bien comme ma naturo m’a dit je touche pas au sucre, et puis d’un coup, au bout de trois mois, bim, ça pète, on n’en peut plus et on retourne avec des symptômes et ça ne va pas du tout.
Donc ça, c’était mon troisième point. C’était plus question de l’alimentation.

4ème secret protocole candidose : utilisation de l’argent colloïdal


Quatrième point, c’est mon utilisation de l’argent colloïdal. C’est un petit peu mon arme secrète. Argent colloidal, alors pas secrète, c’est quand même connu, mais moi je voyais vraiment beaucoup utilisé dans les applications locales. Il y a une crème à base de argent colloidal que je conseille dans le programme.
Je conseille l’argent colloidal aussi en application en spray par exemple. Et puis pour ceux qui en ont dans leur pays, quand c’est autorisé par voie orale et bien je le conseille par voie orale.


Et là on sait que c’est un argent de bonne qualité qui a été bien conçu ou il n’y a pas de poussières d’argent, ou il n’y a pas de nanoparticules ben voilà je vais le recommander vraiment, et on va avoir des super résultats.

C’est antifongique c’est aussi antibactérien donc chez quelqu’un qui par exemple a souvent des cystites ou des sinusites, ou qui a de l’acné par exemple, ou il y a aussi d’autres infections,
et bien ça fait d’une pierre 2 coups. C’est souvent le cas des autres antifongiques que j’ai choisi au programme, mais argent colloïdal, c’est quand même vraiment top.


5ème secret protocole candidose : découpage par phases

5ème secret du protocole candidose, et bien c’est mon découpage du protocole par phases. Généralement il n’y a pas du tout ça dans les protocoles naturo et moi en fait, dans mon programme,
il y a quatre phases et donc il y a la phase de préparation.

Il y a la phase de prise des antifongiques où on augmente sa dose, puis on reste à une dose intense, où on le prend tous les jours et ensuite on diminue en phase 2, puis on diminue encore en phase 3. Et où là, on vient ajouter des choses pour refaire la flore et la muqueuse.


Il y a vraiment ces étapes en fait, à respecter et pas partir dans tous les sens et aussi voir en fonction des phases comment vous évoluez. Du coup, on peut adapter la durée des phases. Donc c’est tout un ajustement qui est venu avec mon expérience et que ça, je peux partager comme secret à des naturopathes que je partage justement, comme je disais en cours aux naturopathes qui suivent mes cours pour se spécialiser en candidose.


Et voilà c’est le truc qu’on voit en long, en large et en travers et qui va être un peu, même carrément, nouveau pour pour les naturos que je forme.

6ème secret : adapter la prise d’antifongiques selon les symptômes et les écarts

Sixième point super important là aussi, c’est un truc que je vois en long, en large et en travers pendant les cours. C’est qu’il faut adapter la prise d’antifongiques en fonction des symptômes et des écarts.


Il y a une espèce de, d’allers retours, enfin, il faut jongler en fait avec les antifongiques. Si ça va beaucoup mieux, on les diminue. Si ça revient, on en reprend. Et puis, il ne faut pas hésiter comme ça à faire des ajustements. Si mon client il part en vacances, vous partez en vacances et vous aller faire, ou vous faites plus d’écarts, prenez plus d’antifongiques.


Voilà, c’est votre anniversaire, plus l’anniversaire de votre fils, plus, euh, Noël, c’est une sale période,
il y a quand même des écarts on essaye de faire attention, mais c’est pas possible. Eh bien, ce n’est pas le moment d’arrêter antifongiques, mais ça, c’est un truc. C’est juste logique. C’est du bon sens, mais pas un petit peu, encore une fois… C’est méconnu, donc c’est un des secrets de mon protocole.

Voilà, j’espère que ça vous a aidé si vous êtes intéressé par le programme sortir de la candidose. Par contre, vous avez toutes les infos ci dessous. Donc il y a tout, tout, tout, tout, tout. Mon expérience, mon protocole sur la candidose avec les vidéos, avec les textes, tous les liens vers les compléments alimentaires.

Et puis si malgré tout ça, on a besoin d’aide, on peut voir une naturo. La plupart des gens sont très autonomes sur le programme avec mes vidéos et les cours, les écrits, ça suffit. Mais si jamais on a un doute, on a trop de questions, on est perdu, si on est un cas très compliqué, on peut voir une naturo partenaire du programme, donc c’est terminé de se sentir perdu, désespéré.

Voilà, mon but, c’est vraiment ça, c’est d’apporter une solution complète où les gens peuvent souffler et se dire OK, là, maintenant, je suis avec des gens qui connaissent le truc. Ça peut être long, ça va peut-être être la galère, je vais pas aller mieux, tac du jour au lendemain, mais je sais où je vais.

J’espère que mon travail peut vous apporter ça. Si vous êtes en difficulté, c’est vraiment, vraiment quelque chose qui me tient à cœur. Bon, bah je vous dis à très bientôt si vous avez aimé vous pouvez mettre un petit like, vous abonner si ce n’est pas encore le cas, on peut se retrouver sur le blog, sur les réseaux sociaux. Et puis je vous dis à très bientôt et bon courage.

Laisser un commentaire

Recevez mes Recettes CANDIDOSE super simples et super savoureuses  (gratuit)