risotto_sans_lactose_poivrons
Inspiration Italienne,  Plat principal

Risotto sans lactose, au poulet et petit-pois

  •  
  •  

Encore un risotto sans lactose de FreeCocotte, une recette gastronomique, et avec une belle dose de légumes !

Le risotto sans produits laitiers est un excellent moyen de se régaler malgré la candidose ! J’adore !! Et ce crémeux obtenu sans produits laitiers, un petit miracle !! Ça fait de belles recettes pour recevoir pendant un régime anti-candidose sans faire d’écarts et en recevant de nombreux compliments !!

N’hésitez pas à consulter mes autres recettes de risotto ici.

Oui, c’est vrai que le riz arborio a un indice glycémique élevé, mais associé ici au poulet qui est une protéine maigre, et à une belle dose de légumes (oignons, poivrons, petits pois), pour moi, il n’y a pas de problème à le consommer de temps en temps pendant votre régime.

Vous pouvez aussi choisir de réduire encore la quantité de riz, au profit des légumes si vous êtes en candidose sévère et en phase 1 de régime.

ATTENTION AUX POIVRONS si vous avez les intestins très sensibles, il est possible que vous ne les digériez pas bien. Remplacez-les ici par une courgette.

Un petit focus sur le poulet en 3 points

  • VITAMINES B : c’est une très bonne source de vitamines  B3, B5, B6 comme le souligne cet article de la nutrition.fr. De manière générale nous sommes rarement carencés en vitamines B (à part bien-sûr la fameuse vitamine B12 chez les végétariens/végétaliens !). Mais je trouve ça intéressant de savoir que le poulet vous apporte aussi de bons nutriments, en plus de l’apport protéique.
  • TRYPTOPHANE : le poulet est riche en tryptophane, le tryptophane est un précurseur de la sérotonine, neurotransmetteur du bien-être et de la bonne humeur ! Et comme la nature est bien faite, le tryptophane a notamment besoin de vitamines B3 et B6 pour être synthétisé en sérotonine…
  • PROTEINE : c’est évidemment une excellente source de protéines (26 g pour 100 g). Vous avez besoin de 0,8 à 2 g de protéines par jour et par kilo corporel, en fonction de votre âge, votre sexe et surtout de votre activité physique.

Un point sur l’apport journalier en protéine

  • La quantité de protéines nécessaires au quotidien dépend aussi de votre niveau d’activité/de stress. Qu’est ce que j’entends par là? Ce que je veux dire c’est que si vous êtes parent, que vous avez un boulot prenant, que vous avez un trajet domicile-travail fatigant, que vous tentez en plus de faire un peu de sport et de voir vos amis… on est d’accord, vous vivez, comme beaucoup d’entre nous, à 100 à l’heure.
  • Avec un tel rythme de vie, votre organisme et votre foie particulièrement, sont mis à rude épreuve. Et pour gérer tout ça, ils vont avoir besoin de protéines bien disponibles, et en bonne quantité.
  • Donc, on reprend, vous avez besoin de 1 g de protéine/kilo corporel. Si vous pesez 65 kilos, il vous faut donc 65 g de protéine par jour. Et encore une fois, si vous avez une vie bien remplie, il vous en faudra peut-être davantage !
  • 2ème point de vigilance lorsqu’on calcule les besoins en apport protéique : quand on parle ici de 65 g de protéines, soulignons que ça ne signifie pas que vous avez votre quota avec 65 g de poulet ou de bœuf. Le poulet, par exemple, contient donc 26 g de protéines pour 100 g. Un morceau de 100 g va donc vous apporter 26 g sur les 65 g journaliers qui vous sont nécessaires…

Conclusion : de nombreuses personnes sont carencées en protéines, surtout les femmes. Avec à la clé diverses symptômes : règles douloureuses, fatigue nerveuse et physique, migraines, mauvaise cicatrisation, et système immunitaire défaillant (infections ORL à répétition par exemple).

Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Mousse de betterave végétalienne

Je vous conseille donc de ne pas négliger de surveiller votre apport protéique surtout en cas de candidose. Cela devient d’autant plus important, car vous allez baisser votre consommation de glucides et si vous ne mangez pas assez de protéines, vous allez avoir faim !

Essayez de prendre un petit-déjeuner à base de protéine (un œuf par exemple) et vous verrez que les envies de sucre auront disparues ! Les protéines animales (de qualité supérieure) sont vraiment l’allié du régime anti-candidose d’après moi.

Et si vous voulez encore plus d’infos sur les protéines, c’est par ici. N’hésitez pas aussi à me laisser un message via les commentaires si vous avez des questions ou si vous avez testé le risotto sans produits laitiers !

Allez, place à la gastronomie, on y va pour cette recette sans lactose !


Imprimer (Ingrédients et Préparation uniquement)

Durée (préparation et cuisson) : 50′

Matériel : une poêle, une casserole, un faitout ou une cocotte, un robot mini-hachoir de type Valentin

Ingrédients pour 4/5 personnes – Risotto sans lactose, au poulet et petit-pois

  • 400 g de blancs de poulet biologique
  • 200 g de riz arborio
  • 2 oignons
  • 2 poivrons rouges
  • Environ 150 g de petits pois (surgelés si possible, ou en conserve “bocal”)
  • Un peu plus de 500 mL de bouillon (je le fais avec un bouillon cube bio)
  • 50 mL de vin blanc (sauf si vous êtes en phase 1 du régime)
  • 80 g de noix de cajou
  • Huile d’olive (pour la cuisson et 3 cs à la fin)

Préparation pour 4/5 personnes – Risotto sans lactose, au poulet et petit-pois

  1. Si ce n’est pas encore fait, faites chauffer votre bouillon (un cube de bouillon dans un demi-litre d’eau environ conviendra très bien).
    Mixez les noix de cajou avec un robot. Ajoutez 1/2 cc de sel. 
  2. Coupez le poulet en petits morceaux et faites le revenir à la poêle dans de l’huile d’olive. Réservez.
  3. Lavez les poivrons puis émincez-les finement, avec un robot pour gagner du temps et avoir un résultat fin. Réservez.
  4. Émincez vos oignons (au robot pour aller + vite) et faites les suer avec de l’huile d’olive dans une cocotte ou une sauteuse.
  5. Versez le riz dans la cocotte et remuez régulièrement. Lorsque les grains sont translucides, ajoutez le vin blanc et laissez-le s’évaporer à feu moyen.
  6. Versez ensuite le bouillon louche par louche, en attendant à chaque fois que le riz ait absorbé la louche précédente, et en remuant régulièrement.
  7. Une fois que vous avez versé la moitié du bouillon, ajoutez les poivrons avec une nouvelle louche de bouillon. Lorsqu’il ne vous reste que 100 mL de bouillon à verser, ajoutez les petits pois.  Puis continuez à verser le bouillon restant.
  8. Une fois les 500 mL de bouillon versés, goûtez votre riz pour vérifier qu’il est bien cuit (si ce n’est pas le cas : continuez à ajouter du bouillon). Ajoutez alors le poulet, les noix de cajou mixées,  et 3 cs d huile d’olive sur le riz puis mélangez pour obtenir le crémeux. Poivrez, c’est prêt !

2 de Petits mots

  • Rossi

    Hello Juliette, j’ai fait le risotto, c’est un délice mais malheureusement j’ai eu des maux d’estomac en pleine nuit. C’était mon repas du soir ! Est ce possible que la crème de noix de cajou qu’on intègre dans le riz peut amener des douleurs !?? Merci

    • Juliette

      Hello, alors, je pense que ce sont les poivrons plutot. Certaines personnes y sont sensibles, je suis sûre à 99% en fait. Qu’en penses tu ? Manges tu des poivrons habituellement ? Tiens moi au courant et désolée pour toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT des idées de recettes saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS