gnocchi_brocoli
Inspiration Italienne,  Plat principal

Gnocchi à la Pancetta et crème de Brocolis

  •  
  •  

Voici une recette gourmande, puisqu’on utilise de la charcuterie, et en plus elle passe par la poêle… une association à ne pas faire trop souvent ! Alors pourquoi “j’ose” vous présenter une telle recette ? Bon, d’abord, parce que c’était vraiment délicieux …!

Et ensuite, parce qu’en matière d’alimentation, d’après moi, la voie du milieu est la plus judicieuse ! Pour moi la voie du milieu ça signifie adopter une alimentation saine, à l’écoute de mon corps et de mes envies… ce qui se traduit par quelques écarts, raisonnables mais bien agréables et que je vis sans culpabilité !

C’est donc cette “voie du milieu” que je choisis pour mon alimentation au quotidien, pour la vraie vie, avec certains repas parfaits : digestes, légers, équilibrés et plein de légumes… et d’autres beaucoup moins ! Au resto, entre amis, et même parfois à la maison, quand certains aliments gourmands nous attirent !

Donc oui, je mange de la charcuterie de temps en temps. Je dirais environ une à 2 fois par mois ! Sur l’échelle de l’alimentation, autant dire que ça ne pèse pas bien lourd … Globalement, je pense qu’on peut en consommer sans soucis 1 à 2 fois par semaine, en petite quantité, et dans le cadre d’une alimentation riche en légumes. C’est aussi l’avis de Thierry Souccar qui indique ici pas plus de 3 fois par semaine.

En préparant cet article, je m’aperçois que cette association charcuterie – gnocchi est une récidive de ma part ! Je vous mets le lien ici du 2ème délit que j’avais commis avec ces gnocchi aux lardons et pointes d’asperges (délicieux !! hum je m’en rappelle !). Et le 1er : gnocchi au chorizo, sauce à la carotte.

Donc bonne nouvelle, on peut se faire plaisir comme ici avec une délicieuse charcuterie italienne. Par contre, une règle à respecter, c’est de toujours choisir vos viandes bio, et surtout vos charcuteries ! La charcuterie bio, on en trouve un peu en supermarchés (jambon, lardons), mais bien-sûr celle des magasins bio qui ont une boucherie est bien meilleure.

Je ne sais pas si j’ai raison, mais pour moi c’est encore plus important de manger de la viande bio que des légumes bio. Je pense que si je devais choisir entre viande bio et légumes bio, je privilégierais la viande.

Si vous n’êtes pas convaincu(e), voici mes arguments :

  • D’abord pour le respect animal. Je mange des protéines animales tous les jours, ce qui me permet d’avoir une forme physique, mentale, un équilibre hormonal et un système immunitaire au top. En revanche, étant enfant et jusqu’à l’adolescence, je n’en mangeais quasiment pas, pour des raisons éthiques. Ça me dégoûtait littéralement d’ailleurs. J’ai presque fait la paix avec ça, car j’ai appris par ma formation, et par l’expérience, que la plupart des humains ont besoin de protéines animales pour bien vivre, et que le monde est ainsi fait que chaque être vivant se nourrit d’autres êtres. Cela étant, manger un animal reste un acte que je ne prends pas à la légère. Quand je cuisine des protéines animales, j’ai toujours une pensée pour l’être qui portait cette chair. Donc j’achète la viande bio, en espérant que sa vie a été agréable. Et s’il m’arrive de cuisiner ou de manger de la viande non bio, c’est très difficile pour moi car je pense aux conditions de vie désastreuses des élevages industriels. Après, bien-sûr, je sais que l’abattage est le même en bio qu’en conventionnel et que c’est l’horreur… Je le déplore et j’ai hâte que tout ça change et je soutiens les mouvements qui vont dans ce sens à 4000%.
  • Ensuite, d’après moi les animaux qui mangent non bio accumulent tout un tas de pesticides ! Un peu comme le phénomène des gros poissons (thon, saumon) qui accumulent les métaux lourds en mangeant d’autres poissons plus petits : les animaux mangent beaucoup de végétaux, tout au long de leur vie, et ils accumulent des pesticides dans leur corps. Ainsi en mangeant de la viande non bio, on consomme à mon avis encore plus de pesticides que sur les légumes. Mais je n’ai pas réussi à trouver un article ou une étude qui confirmerait mon raisonnement ! Vous en pensez quoi vous ?
  • Au delà des pesticides, il y a le problème des antibiotiques : en élevage intensif, ils sont beaucoup utilisés d’autant que la proximité (la surpopulation !) des animaux engendre tout un tas de maladies. En consommant de la viande non bio, vous mangez des antibiotiques tous les jours. Génial pour votre flore intestinale ! Très mauvais pour tout le monde, c’est encore pire si vous avez une candidose ou autre dysbiose (SIBO notamment). Et ça favorise bien-sûr l’antibioresistance mondiale (10 millions de morts par an), ce qui génère des bactéries très résistantes, puissantes et donc invasives 🙁 Pas très gai !
  • Bien-sûr, une viande bio sera plus riche en nutriments, et au delà de cela, je pense que manger la chair d’un animal qui a eu une vie paisible et dans la nature est bien meilleur pour notre organisme.
  • Pour info par contre, je ne cuisine pas de veau ou d’agneau et il n’y en a donc pas sur le blog. En effet je considère que manger un jeune animal est un non sens écologique, car la gestation et les premiers mois de vie consomment des ressources considérables en aliments. Par ailleurs, l’idée ne me plait pas beaucoup.

En ce qui concerne la charcuterie, c’est du gras (beaucoup de lipides en tout cas). Or, vous savez peut-être que les toxines du corps (déchets) se logent dans les cellules graisseuses de votre corps… c’est d’ailleurs pour cela qu’on peut être fatigué ou avoir des maux de tête quand on perd du poids : les graisses disparaissant, les toxines qu’elles contenaient sont libérées, remises en circulation dans le sang ! Donc charcuterie = BIO ! Ça coûte cher ? Oui, pas très grave, puisqu’on est pas censé en manger très souvent …

Alors maintenant que je vous ai convaincu(e), c’est parti pour la recette ! En plus, soyez définitivement soulagé(e) : on compense les défauts de la charcuterie avec le brocoli ! Un super-légume qui fait l’objet de nombreuses études pour son effet anti-cancéreux !

Que pensez-vous de tout ça ? Et de la recette ? Franchement je me suis régalée et c’est hyper simple et rapide ! J’espère que vous essaierez ! Laissez-moi un commentaire (tout en bas de la page), je serais contente d’avoir votre avis !

Imprimer (Ingrédients et Préparation uniquement)


Durée : 35′ (cuisson et préparation)

Matériel : 1 poêle pour la pancetta, 1 cuit-vapeur pour le brocoli (ou cocotte-minute dont on laissera le couvercle non verrouillé), 1 grande casserole ou poêle pour cuire les gnocchi

Ingrédients – Gnocchi pancetta et crème de brocolis (2 pers.)

  • 1 brocoli
  • 300 g de gnocchi (sans gluten si vous suivez ce régime : on en trouve en magasin bio et parfois en supermarchés)
  • 100 mL de crème végétale ou de crème fraîche
  • 100 g de pancetta, ou de lardons (je vous conseille vivement d’opter pour la qualité biologique pour vos viandes et encore plus pour les charcuteries)
  • 1 cc de paprika
  • 1 cc de chili

Préparation

  1. Lancez la cuisson du brocoli à la vapeur douce (sans fermer le couvercle de la cocotte minute par exemple, ou avec un cuit-vapeur). Faites-le cuire jusqu’à ce qu’il soit totalement fondant (environ 12′), sinon, il sera difficile à mixer !
  2. Pendant ce temps, coupez votre pancetta en petits morceaux de quelques centimètres.
  3. Faites-la revenir dans une poêle. Lorsqu’elle est bien dorée, ajoutez les épices et du poivre, mélangez et laissez revenir encore 1 minute. Réservez en maintenant au chaud.
  4. Lancez la cuisson de vos gnocchi à l’eau (plus sain) ou à la poêle.
  5. Lorsque le brocoli est cuit (le couteau le transperce aisément), mixez-le avec un mixeur à soupe, puis ajoutez la crème et mélangez. Réservez en maintenant au chaud.
  6. Dressez votre plat : les gnocchi, la crème de brocolis, la pancetta et savourez !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT des idées de recettes saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS