Candidose et stevia

Peut on consommer de la stevia en candidose ? Oui ! Sans problème, mais ce n’est pas la solution privilégiée pour remplacer le sucre, généralement.

La stevia est beaucoup beaucoup plus sucrée que le sucre de table, mais elle ne contient pas de calories et n’affecte pas la glycémie, ce qui la rend tout à fait « ok » pour le régime candidose.

Problème principal : c’est dégueu 😂😂😂 Bon, selon les palais et les utilisations, ce sera plus ou moins supportable, …

La stevia en mode plante : 😊

Quand on parle de stevia, on évoque en fait l’édulcorant naturel dérivé des feuilles de la plante Stevia rebaudiana, originaire d‘Amérique du Sud.

Cette plante est utilisée depuis des siècles par les populations indigènes pour sucrer leurs aliments et leurs boissons.

La stevia, c’est donc le nom qu’on donne à l’édulcorant, mais à la base, c’est bien une plante.

Justement pour ma part j’ai gouté la stevia verte (stevia ka’a heê) de la magnifique entreprise guayapi, là ce sont vraiment les feuilles de la plante, et non pas le composant sucrant uniquement.

Et bien sous cette forme, j’ai redécouvert et apprécié la stevia !

Cette stevia de guayapi a aussi une jolie texture qui rappelle son côté naturel, une espèce de poudre verte, et ca rend sa consommation autrement plus agréable.

Pour ma part je l’ai appréciée dans mes yaourts végétaux.

Cette stevia là, pour vos yaourts ou boissons je vous la conseille ! Je ne dis pas que tout le monde sera fan, mais je valide totalement ce produit.

En plus, guayapi est vraiment une SUPERBE entreprise (je précise que je ne touche aucune commission sur ce que j’évoque sur le blog ou dans mes programmes et ebooks).

Guayapi travaille avec des populations locales (Amazonie et Sri Lanka) pour récolter des plantes d’une qualité et d’une tracabilité extraordinaires, tout en ayant à coeur de préserver les écosystèmes et de faire du commerce durable et équitable. Cliquez ici pour les découvrir, moi je suis fan !

Guayapi fait aussi du lapacho, poudre ou gélules : une aubaine de dingue pour la candidose !!! 1. La qualité est excellente et biologique (or il y a eu des incidents « pesticides » sur pas mal de lapacho en 2023) 2. Le lapacho est un arbre qui subit de la déforestation, or guayapi veille à ce que les arbres soient préservés lorsque l’écorce est prélevée pour faire votre complément. (Le lapacho est extrait de l’écorce, il y a donc une facon de procéder pour ne pas tuer l’arbre) 3. La véritable utilisation du lapacho, pour être efficace, se fait avec l’aubier (2e écorce, plus intérieure) et certains lapachos bas de gamme ne contiennent que l’écorce extérieure.

Stevia et patisserie : stand by sur freecocotte

Par contre, la stevia en patisserie candidose, je n’ai pas testé, mais Nathalie oui, et elle a vite laissé tomber.

D’abord, la stevia n’apporte pas de structure donc ce n’est pas évident à manier.

Autrement dit, comme on en met très peu par rapport aux autres sucrants, il faut compenser avec plus d’ingrédients secs, les farines par exemple.

Mais surtout, ce gout réglisse… 😬😬😬 Soyons honnête, la plupart des gens n’aiment pas.

Nath et moi pensons pour l’instant qu’il n’est pas pertinent de poursuivre l’expérience stevia en patisserie.

Même si oui, sans doute que dans quelques recettes par exemple avec de la menthe, il doit y avoir des choses à faire…

Ca demanderait probablement beaucoup de tests, énormément de ratés, et on pense que vous serez ensuite peu nombreux.ses à tenter l’aventure… et/ou décu.e.s

Pourtant, la stevia présente pas mal d’avantages en candidose

Mais pourtant, la stevia en tant que telle, présente pas mal d’avantages pour le régime candidose :

  1. Absence de sucre : la stevia ne contient absolument pas de sucre ni de glucides qui pourraient nourrir le candida albicans.
  2. Impact bénéfique sur la glycémie : la stevia n’affecte pas la glycémie, ce qui en fait un choix idéal pour l’alimentation anti-candidose, ou l’on doit s’efforcer de stabiliser le taux de sucre sanguin. En fait selon certaines études la stevia aurait même potentiellement des effets anti-diabétique, elle stabiliserait la glycémie.
  3. Impact potentiellement bénéfique sur le cholesterol (étude à l’appui)
  4. Effet antioxydant étudié sur des souris, effet anti-inflammatoire probable
  5. Effet antimicrobien très probable des polyphénols de stevia : notamment sur la borrelia donc sur la maladie de Lyme, cela reste vraiment à confirmer (étude faite in vitro en 2015), mais si c’est réel, c’est très intéressant, car les dysbioses et candidoses peuvent être liées à une borréliose non diagnostiquée / bien cachée. Impact probable aussi probable sur la santé buccale via l’action antimicrobienne.
  6. Effet rassasiant probable (étude à l’appui) avec donc une augmentation de la satiété
  7. Édulcorant naturel : si on choisit un produit de stevia non transformé / sans ajout de substances chimiques (fréquent pour donner de la structure, « agent de remplissage »), on a un produit 100% naturel.

Un produit intéressant partagé par une des participantes sur le groupe privé du programme Sortir de la candidose : aromes pour patisseries à base de stevia

Risques potentiels ?

Je vous mets ci-dessous la listes des risques potentiels avec la stevia, rien d’inquiétant, mais c’est important tout de même de les signaler, et de noter que sur quasi tous ces points, il faudrait encore davantage d’études pour trancher :

  1. Problèmes gastro-intestinaux : certaines personnes peuvent ressentir des troubles gastro-intestinaux mineurs après avoir consommé de la stevia, notamment des ballonnements, des gaz ou des diarrhées légères.
  2. Interactions médicamenteuses : il a été suggéré que la stevia pourrait interagir avec certains médicaments, notamment ceux qui sont utilisés pour réguler la pression artérielle.
  3. Impact sur les hormones : certaines études ont suggéré que la stevia pourrait avoir un impact sur les hormones, en particulier sur les hormones thyroïdiennes et sexuelles. Cependant, ces effets restent controversés et nécessitent davantage de recherches pour être confirmés.
  4. Effets sur la fertilité : il existe des préoccupations relativement théoriques (suite à étude sur l’animal) selon lesquelles la stevia pourrait avoir un impact sur la fertilité, mais des études humaines solides faisant le lien entre la stevia et la fertilité font défaut. Les preuves actuelles semblent limitées.
  5. Des doutes ont été émis sur son impact sur la bonne flore intestinale (notamment certaines souches lactobacillus reuteri), mais ils sont plutôt remis en cause.

Candidose et stevia : mes conseils

L’utiliser pour varier les sucrants, si besoin

Si vous avez encore besoin de pas mal de gout sucré dans votre quotidien, je vous conseille d’utiliser la stevia feuille pour sucrer vos yaourts ou vos boissons chaudes.

Mais de garder un autre sucrant comme le yacon, ou le xylitol ou encore l’erythritol, pour faire vos patisseries.

C’est très pertinent je trouve de varier les sucrants, pour éviter les éventuels effets secondaires / minimiser les inconvénients des uns et des autres.

Cela est donc surtout vrai si vous avez besoin de pas mal de gout sucré dans votre quotidien actuel (généralement, ca se calme avec le protocole, s’il est bien mené).

Si vous utilisez beaucoup de xylitol ou erythritol ou yacon (plus de 2cc par jour), je conseille d’essayer d’introduire la stevia, ou la miraculine (je préfère en gout !) pour varier et donc diminuer votre consommation des autres sucrants.

Par exemple, le yacon risque de générer des ballonnements si on en consomme trop, surtout au début.

Quant au xylitol, il peut créer des diarrhées (ou autres troubles digestifs), là aussi si on en consomme trop. Certaines personnes aussi ne le tolèrent pas du tout (grosses douleurs).

Et l’erythritol est encore réputé sur, mais suite à une étude sortie début 2023, il y a un doute sur ses potentiels effets cardiovasculaires.

Or, tout est toujours une affaire de seuil, donc si on varie, le risque d’effet secondaire peut devenir quasiment nul. C’est dans ce cadre là (quotidien avec encore besoin de beaucoup de gout sucré), que je conseille la stevia, mais encore faudra-t-il bien sûr aimer un minimum son gout.

Rien est poison, tout est poison, c’est la dose qui fait le poison

Paracelse

Choisir un produit naturel

Je recommande plutôt de choisir les feuilles de stevia, pour avoir un produit très naturel avec tous les bienfaits potentiels, et meilleur en terme de saveur. Et je vous conseille chaleureusement celle de guayapi…

Sinon, un extrait pur, sans ajout d’autres produits, sera sans doute moins onereux et donc plus pratique : on en met beaucoup moins.

Si on utilise les feuilles de la stevia en poudre, on en met 20 fois moins que le sucre, environ.

Si on utilise l’extrait de stevia, on en met 300 fois moins que le sucre.

Chez guayapi, il y a une référence, on l’appelle stevia blanche et c’est en fait l’extrait sucrant de la plante stevia.

Les cas où je conseille de faire attention avec la stevia

Par mesure de précaution je déconseille d’utiliser « massivement » et quotidiennement la stevia dans les cas suivants (d’autant qu’on s’en passe bien…)

  • si vous avez des troubles thyroidiens, ou hormonaux sévères,
  • si vous tentez de concevoir un enfant
  • si vous prenez des médicaments anti-hypertenseurs, ou si vous faites de l’hypotension : surveillez votre tension
  • et si vous êtes diabétique et prenez des médicaments : surveillez votre glycémie, l’impact anti-glycémiant est possible

Autres options pour sucrer ?

Pour explorer les autres sucrants ok en candidose, venez lire mes articles détaillés sur ces options que je valide pour la candidose, ca se passe ici :

Alors vous testez ?

Donnez moi des nouvelles en commentaire : avez vous déjà testé la stevia, allez vous tester ? Supportez vous le gout ? Quelles utilisations vous en faites ?

Je vous remercie d’avance pour vos partages en commentaire : ce sera une super aide pour la communauté 🙏🙏🙏

2 réflexions au sujet de “Candidose et stevia”

  1. Bonjour
    J’utilise le Stevia dans tous mes recettes. L’idée est de mettre la moitié de quantité que la recette en demande. Donc, si la recette demande 1/2 tasses de sucre, je mets 1/4 de tasses. Et pour le goût de réglisse, ajouter de la vanille, zeste d’orange ou citron. Si vous êtes au Québec, du sirop d’érable ou même de l’essence à l’érable. Si vous avez de la crème ou yogourt, ajouter une pincée de muscade. Voilà. On s’y habitue au goût.

    Répondre
    • Bonjour Jacinthe,
      Merci beaucoup pour ces partages super intéressants !
      Donc c’est de la stevia avec quelque chose comme de l’erythritol ou autre base pour faire une texture poudre ? Ou de la stevia feuille ?
      Merci
      Juliette

Laisser un commentaire

Recevez mes meilleures Recettes CANDIDOSE