Candidose et miraculine

Aujourd’hui, nous allons plonger dans le monde de la miraculine, un monde merveilleux ou l’acidité se transforme en douceur.

La miraculine est en effet un édulcorant naturel aux propriétés étonnantes, elle est extraite de baies appelées aussi le fruit du miracle…

Le nom latin de l’arbustre qui produit ces baies est Synsepalum dulcificum (il est toujours important de vérifer de quoi on parle, il me semble, et le latin est là pour ca !).

Candidose et miraculine font elles bon ménage ? Est-ce que ca peut nous aider ? On fait le point pour que vous puissiez décider si ca vaut le coup ou pas « d’investir » (oui, ca coute quand même assez cher) dans cette petite baie.

Miraculine : Qu’est-ce que c’est ?

Ce fruit provient d’Afrique de l’Ouest et présente une caractéristique assez incroyable : elle transforme notre perception des saveurs.

Lorsque vous consommez de la miraculine (en poudre, ou bien le fruit, séché par exemple), elle se lie à vos papilles gustatives, et modifie alors temporairement la manière dont votre bouche perçoit les saveurs.

Plus précisément, la miraculine a la capacité de convertir les saveurs acides ou amères en une douceur sucrée. Imaginez déguster un citron (même si non, je ne recommande pas de consommer beaucoup de citron en candidose !!!) et découvrir qu’il a soudainement le goût d’un bonbon sucré.

En France, elle est autorisée depuis 2021, mais s’est assez peu démocratisée.

Apparemment, la production des fruits du miracle est assez délicate, et ne permettrait pas de mettre sur le marché une grande quantité de miraculine… Je ne sais pas si c’est pour cela que son développement est freiné.

Les bienfaits potentiels de la miraculine

Glycémie, diabète

La baie du miracle semble être un utilisée fréquemment dans la médecine traditionnelle des régions d’Afrique où elle est originaire.

Au Nigeria, par exemple, elle serait depuis longtemps utilisée comme traitement antidiabétique.

L’effet hypoglycémiant des baies du miracle aurait effectivement été observé chez les animaux dans le cadre d’étude en laboratoire.

Des rats dont le métabolisme avait été perturbé par une alimentation riche en fructose ont démontré que la miraculine pouvait aider à combattre la résistance à l’insuline (donc le diabète de type 2 et autres troubles associés).

Ces propriétés sont attribuées à la capacité de la plante à inhiber deux enzymes clés, l’α-amylase et l’α–glucosidase, qui sont impliquées dans la dégradation des glucides alimentaires.

En ralentissant l’action de ces enzymes, la plante contribue à atténuer la hausse du taux de sucre dans le sang (glycémie) après les repas.

Antioxydante ? Anti-inflammatoire ? Effet contre la goutte ?

Comme le dit l’usage « la recherche est encore limitée » / « il faudrait d’autres études pour conclure », mais, il est possible que les baies du miracle aient un effet anti-inflammatoire.

Elles contiennent aussi (comme beaucoup de baies) pas mal d’anti-oxydants.

Et un extrait a été étudié pour son effet contre la goutte…

Difficile de dire si votre consommation de miraculine aurait un potentiel effet santé, vu les quantités qu’on en mange et le peu de recherches…

Mais en tout cas, la miraculine semble sure, et peut-être prometteuse, ne serait-ce parce qu’elle permet de réduire l’ingestion de sucre.

Disponibilité en France et Prix

Comme indiqué ci dessus, la miraculine n’est pas très disponible en France, il faudra l’acheter dans des boutiques en ligne spécialisées.

Le prix du fruit parait assez prohibitif : en gros, une baie séchée coute 1 EUR.

Mais d’après moi, le plus pertinent est de l’acheter en poudre, cela revient à environ 5 – 10 cents d’euro l’utilisation.

Un pot de poudre 4 g coute aux alentours de 20 – 30 EUR, et donne 400 utilisations.

Il faut ajouter à cela les frais de port (puisque ce sera sur une boutique spécialisée)…

Voici les quelques sites sur lesquels vous pouvez l’acheter en France :

Comment utiliser la Miraculine

  1. Poudre de Miraculine : format à mon avis à préférer. On peut saupoudrer la poudre sur un yaourt par exemple.
  2. Baies Séchées : beaucoup de revendeurs vendent les baies séchées. On en mache un petit bout (environ une moitié, voire moins) avant d’enchainer avec l’aliment à saveur acide.
  3. Comprimés de Miraculine : placer un comprimé de miraculine sur votre langue et de le laisser fondre. Une fois qu’il a fondu, vous pouvez déguster des aliments acides ou amers qui auront soudainement un goût sucré. Format peu dispo en France.
  4. Baies Fraîches : Dans les régions où la baie miraculeuse pousse naturellement, elle est apparemment consommée fraîche, il faut la mâchant soigneusement pour libérer sa miraculine.
  5. en Cuisine : il parait que la miraculine offre des possibilités créatives en cuisine. Je n’ai pas encore testé, mais il s’agirait de l’ajouter dans des recettes avec des fruits acides, par exemple. Il me semble que cela nécessite de gros usages de poudre de miraculine en quantité (donc très couteux).
Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Candidose chronique : symptômes, causes, diagnostic et solutions

L’effet de la miraculine est temporaire : il dure généralement de 30 minutes à 2 heures.

Il est faut donc la consommer juste avant de manger les aliments ou les boissons que vous souhaitez sucrer, afin de maximiser l’effet sucrant.

Intérêts de la miraculine pour la candidose

Alors, effectivement, j’y vois un intérêt, à acheter de la miraculine pour votre régime candidose.

Il s’agit notamment de varier les sucrants : le xylitol, l’erythritol ou le yacon sont bien, voire très bien, mais peuvent créer des effets secondaires.

Si on a encore un palais très sucré, il est donc pertinent de varier les sucrants, pour éviter les inconvénients des uns et des autres.

Dans ce cadre là, c’est intéressant d’avoir un pot de miraculine sous la main. Voici les utilisations que je recommande.

Miraculine et yaourt

On peut notamment la consommer avant de manger un yaourt végétal.

Si vous me suiviez régulièrement, vous savez peut être que je recommande vraiment de manger des yaourts végétaux dans le cadre d’un protocole anti-candida.

Ils apportent des probiotiques de façon douce mais intéressante, et permettent de ne pas prendre de dessert glucidique comme des biscuits ou du gateau.

Comme les yaourts sont légèrement acides, la miraculine fonctionne. J’ai testé, c’est comme si effectivement on avait légèrement sucré le yaourt.

Miraculine avant le gouter de fruit

On pourra aussi prendre la miraculine avant de manger un fruit acide.

En candidose, je recommande les fruits au gouter, mais comme ce sont des fruits peu sucrés, ils sont aussi assez acides : kiwi, pamplemousse, pomme granny, framboises, myrtilles et groseille sont notamment parfaits, mais acides en gout.

Dans ce cas là, ça marche très bien : on commence par un peu de miraculine en bouche, on enchaine avec le fruit et si son acidité était trop forte, il devient plus doux, plus sucré, mais il garde encore la saveur acidulé agréable, en tout cas de mon expérience.

Miraculine et les boissons

Pour une tisane de gingembre ou un décaféiné bio (occasionnel), la miraculine peut remplacer l’ajout de sucrant.

Miraculine : attention si l’estomac est fragile (fréquent)

Attention par contre : l’acidité des fruits peut totalement être un problème si vous avez l’estomac sensible, or c’est fréquent en cas de candidose ou dysbiose.

Par exemple si vous souffrez de gastrite, RGO (reflux gastro-oesophagien), d’éructations, d’aigreurs, mais aussi de troubles ORL, manger des choses acides va clairement augmenter vos symptomes.

Mais même pour « les autres », il est possible que l’estomac soit en souffrance (encore une fois, c’est fréquent), et je déconseille ainsi de consommer de grosses quantités de fruits acides (d’ailleurs, je déconseille le citron).

Donc il faut être vigilant.e quand on utilise la miraculine : il ne faudrait pas ingérer des choses très acides, sans s’en rendre compte… et générer ensuite des symptomes.

Disons que le risque est en tout cas de manger davantage d’aliments acides, que ce soit en quantité et en fréquence, et ca pourrait gêner la digestion, stomacale notamment.

Autres options pour sucrer en candidose ?

Pour explorer les autres sucrants ok en candidose, venez lire mes articles détaillés sur ces options que je valide pour la candidose, ca se passe ici :

Allez vous tester ?

Partagez si vous le voulez en commentaire : avez vous déjà testé la miraculine ? Allez vous tester ? Quelles utilisations vous en faites ?

Je vous remercie d’avance pour vos partages en commentaire : ce sera une super aide pour la communauté candidose 🙏🙏🙏

Laisser un commentaire

Recevez mes meilleures Recettes CANDIDOSE