candidose et SIBO
Alimentation & Santé,  Candidose,  Video

CANDIDOSE et SIBO : pourquoi je ballonne ?

  •  
  •  

Ventre dur, gonflé, gaz… vous vous reconnaissez ? C’est un symptôme très fréquent en candidose chronique, et bien sûr aussi en cas de SIBO.

Les ballonnements sont dus à une surpopulation de la flore intestinale dans le côlon mais aussi et surtout, à un développement de cette flore dans l’intestin grêle !!! Alors que ce dernier est normalement quasiment exempt de bactérie …

Jusqu’ici, on appelait ça une dysbiose, ce qui signifie que l’on a un dérèglement de la flore intestinale, et donc sous entendu, du côlon.

Mais depuis peu, on parle de SIBO : Small Intestine Bacterial Overgrowth, et je trouve cette précision intéressante, puisqu’en cas de SIBO, il s’agit donc bien de surpopulation bactérienne dans l’intestin grêle (Small Intestine) et non pas de dérèglement de la flore dans le colon. Et vu l’incroyable augmentation du nombre de cas, ça vaut bien la peine de mettre un nom dessus !

Pourquoi je parle de candidose et SIBO en même temps ?

En fait, je reçois beaucoup d’emails de personnes qui souffrent de ces inconforts digestifs, et souvent elles s’interrogent sur leur pathologie : candidose ou SIBO ?

Même si on peut faire la part des choses lors de la consultation naturo, si vous vous sentez perdu(e), sachez que ce n’est pas forcément la question la plus intéressante à se poser !

Candidose et SIBO, comme je le dis souvent, c’est mêmes causes, mêmes effets, mêmes traitements.

Alors les bonnes questions c’est plutôt : comment j’en suis arrivé(e) à une telle dysbiose et comment je corrige ?!

Je vous détaille donc aujourd’hui les 5 erreurs que vous devez corriger dans votre alimentation si vous êtes très sujet aux ballonnements, peu importe que vous ayez une candidose ou juste une SIBO, ou les 2, ou même si vous ne savez pas du tout ce que vous avez…

Vous devez en fait remettre de l’ordre dans votre alimentation pour que votre intestin grêle puisse se nettoyer, stimuler son immunité et donc retrouver son état normal !

Prenez note, mettez en place, et donnez-moi des nouvelles !

Si vous souffrez de candidose, je peux peut-être vous aider, cliquez ici si vous souhaitez en savoir +.

Retranscription écrite

Bonjour à tous,

Je m’appelle Juliette Lepoutre, je suis naturopathe, je me spécialise en candidose intestinale et aujourd’hui je voudrais vous parler des ballonnements, du ventre gonflé.

Je vais vous parler des 5 erreurs à corriger tout de suite pour être soulagé et retrouver un confort intestinal.

Alors, le ballonnement c’est un symptôme très très fréquent en candidose et bien sûr, si vous avez la SIBO, c’est carrément le premier symptôme puisque la SIBO c’est un dysbiose, c’est la présence de surpopulation bactérienne dans l’intestin grêle alors que normalement l’intestin grêle est quasiment exempt de bactéries, et en fait la candidose et la SIBO sont difficiles à différencier, alors en tant que naturopathe j’arrive à faire la différence à l’aide de questionnaires et des différents tests que je vous propose avant la consultation mais la SIBO et la candidose sont bien souvent dûes aux mêmes causes, elles ont les même effets et le même traitement.

Voici les 5 erreurs courantes à corriger dès maintenant pour lutter contre les ballonnements.

Ballonnements, SIBO et candidose, erreur N°1 : Ne pas mastiquer assez

C’est une catastrophe dans notre société, on mange trop vite et on ne nous a pas appris à mastiquer jusqu’à ce que les aliments soient quasiment liquides parce que sinon vous donnez énormément de travail à votre système digestif.

Normalement, l’estomac n’envoie dans l’intestin grêle que des particules qui font moins de 0,2mm, mais si vous ne mastiquez pas assez, vous fatiguez énormément votre estomac et d’années en années il lâche un peu l’affaire et envoie à l’intestin grêle des choses mal digérées et vous avez les bactéries qui prennent le relais, qui se développent dans l’intestin grêle pour digérer à votre place, pour venir vous donner un coup de main mais c’est cela qui génère énormément de gaz et les inconforts du ventre gonflé.

Donc, il faut absolument bien mastiquer pour aider cet effet de réduction des aliments en tout petits morceaux mais aussi pour l’effet chimique parce que quand vous mastiquez, vous insalivez les aliments, vous mettez de la salive, et c’est primordial, parce que la salive c’est le premier suc digestif et il est très important car il contient des enzymes pour digérer les glucides et les lipides et également des antifongiques et antibactériens, donc si vous n’insalivez pas vos aliments, c’est une porte ouverte pour les bactéries et les champignons au niveau de votre bol alimentaire.

Votre repas doit vous prendre 30 minutes voire plus, vous devez mastiquer vos bouchées jusqu’à 30 fois. Si vous n’avez pas l’habitude, il faut vous forcer au début à compter jusqu’à 30, alors ça va dépendre de ce que vous mangez effectivement, et attention aussi à vos repas insipides, si vous ne salivez pas parce que vous n’aimez pas ce que vous mangez, c’est la même chose, vous allez ballonner.

Ballonnements, SIBO et candidose, erreur N°2 : Ne pas manger assez de protéines animales.

Si vous ne mangez pas de protéines animales, c’est la porte ouverte aux bactéries dans l’intestin grêle parce que quand vous mangez des protéines animales, votre estomac, pour détruire les fibres musculaires de ses protéines animales, va sécréter de l’acide chlorhydrique.

C’est un acide très puissant qui va détruire également toutes les bactéries et tous les champignons parce que l’acidité de l’estomac va descendre à un Ph très très bas et quasiment aucunes bactéries ni champignons ne résistent à ça donc votre bol alimentaire devient quasiment stérile grâce à cette présence de protéine animale qui a déclenché de l’acide chlorhydrique et donc c’est ce bol alimentaire stérile qui va partir dans l’intestin grêle.

Quand on mange végétalien ou végétarien, flexitarien et que l’on a un terrain favorable à la candidose ou la SIBO, quand on a pris des antibiotiques ou parfois avec le Roacutanne et bien si vous ne mangez pas ses protéines animales, que vous ne stérilisez pas le bol alimentaire, vous avez une surpopulation de bactéries dans l’intestin grêle puisqu’elles n’ont pas été tuées auparavant par la période dans l’estomac.

Donc erreur très très fréquente et en remettant des protéines animales aux repas, dans la plupart des cas, ça corrige très rapidement, en quelques jours, les ballonnements.

Erreur N°3 : repas trop complexes où il y a trop d’aliments différents.

Alors parfois, c’est parce que vous commencez à grignoter avant le repas, puis vous prenez un dessert, puis un carré de chocolat et puis pendant le repas vous avez pris du riz, puis un petit peu de pain, puis un petit peu de fromage, bref vous accumulez des tas d’aliments différents or ce n’est pas cela qu’il faut faire.

Vous devez vous mettre à table devant votre assiette, vous mangez votre assiette et ensuite c’est terminé.

Si vraiment vous voulez prendre un dessert, même si je vous le déconseille en cas de ballonnements mais parfois c’est très difficile de s’en passer, vous prenez un dessert dans la foulée de votre assiette et puis le repas est terminé.

Si vous ballonnez, essayez le plus possible de vous en passer, vous allez être tellement soulagé que vous verrez après on a plus du tout envie de desserts.

Erreur N° 4 : trop de légumes, trop de crudités

Il faut enlever les crudités et les remplacer par les jus de légumes non lactofermentés -sinon vous allez ballonnez- des jus de légumes maison ou bien les jus de carottes qui sont souvent non lactofermentés mais vous n’en prenez qu’une petite quantité, et des légumes mais pas en énorme quantité puisque c’est ça qui vient nourrir votre flore de l’intestin grêle si vous avez effectivement des bactéries dans l’intestin grêle.

Elles vont venir se nourrir sur les fibres des végétaux donc on les mastique bien, on les cuit bien, on les épluche bien parce que la peau se digère mal, on ne prend pas des quantités énormes parce que ça irrite la muqueuse de l’intestin et ça vient nourrir les bactéries.

Alors bien sûr, les légumes c’est excellent pour la santé, il faut en manger beaucoup donc vous allez vous y remettre quand vous irez mieux.

Erreur N° 5 : grignoter

Si vous grignotez, vous fatiguez votre intestin, votre estomac, c’est tout le système digestif qui est en permanence sollicité alors qu’il est fait pour ne travailler qu’à certains moments de la journée.

S’il travaille toute la journée, c’est une catastrophe, en plus si vous mangez toutes les deux heures, vous interrompez la digestion précédente c’est ultra fatiguant pour le système digestif et vous ne lui laissez plus le temps de se nettoyer et s’il n’a pas le temps de se nettoyer et bien les bactéries ont tout le temps de s’installer dans l’intestin grêle.

Donc on prend seulement 4 repas avec le goûter et les repas se font d’une traite.

Voilà, nous avons vu les 5 erreurs courantes à corriger dès aujourd’hui si vous avez des ballonnements et vous verrez en quelques jours, on retrouve du confort digestif !

On peut se retrouver sur mes pages Instagram et Facebook, on peut se retrouver également pour une consultation, vous pouvez accéder à mon agenda sur le blog freecocotte.com.

Bon courage avec vos ballonnements, mettez tout cela en place et vous verrez que vous allez être bien soulagé ! Je vous dis à bientôt pour une nouvelle vidéo et courage pour votre guérison digestive !

9 Petits mots

  • Alexandra

    Bonjour et merci pour ces explications !!
    J’ai une question par rapport aux protéines animales…. je ne mange quasi plus de viande, parfois du poisson…par contre je mangeais un œuf tous les jours à midi mais mon médecin m’a également dit d’en arrêter la consommation 😞
    Finalement plus de gluten, de produits laitiers, de sucres…et maintenant les œufs…je ne sais plus vers quoi me tourner !!!!
    Les œufs sont-ils si déconseillés ?
    Merci Juliette !

    • Juliette

      Bonjour Alexandra,

      On peut consommer sans souci 1 oeuf par jour, les craintes sur le cholestérol qu’il pourrait engendrer ont été totalement remises en cause depuis bien longtemps.

      Belle journée,

      Juliette

  • Alice

    Bonjour Juliette,

    J’aurais voulu savoir si vous me pouviez me conseiller un complément alimentaire de protéines de qualité. Je suis en difficulté avec l’alimentation car j’ai besoin de plus de produits animaux que ceux que j’arrive à consommer, au point que la faim me réveille parfois la nuit.

    Je ne digère pas la viande de bœuf, ni de porc, ni le soja (peut-être à cause de leurs amines ?). Le poisson passe bien mais comme les océans sont pollués il ne faut pas trop en manger. Je n’arrive pas à manger plus d’un œuf par repas, cela m’écœure, mais un seul est insuffisant.

    Les légumineuses que je trempe et mastique pourtant longuement ne me rassasient pas. (Y a t-il d’ailleurs des astuces pour mieux assimiler les protéines végétales ?)

    La spiruline me rend nerveuse. La L-glutamine que j’ai prise pendant un an a apaisé mes intestins mais je crois qu’il vaut mieux prendre un mélange d’acides aminés équilibrés qu’un seul AA.

    La lecture de l’article de Julien Venesson « Quelles protéines végétales en poudre utiliser pour préserver sa santé ? » (https://www.julienvenesson.fr/quelles-proteines-vegetales-en-poudre-utiliser-pour-preserver-sa-sante/) me décourage d’acheter des protéines végétales en magasin bio.

    En pharmacie sont vendus des compléments à base de protéines extraites du lait auquel je suis intolérante…

    Donc voilà, le serpent se mord la queue… je ne sais plus quoi manger (à part de la volaille) !

    Si jamais vous pouvez me conseiller des protéines en poudre, je vous en remercie beaucoup ! Et je vous remercie pour votre blog.

    Bon courage dans votre confinement!

    • Juliette

      Bonjour Alice,

      Merci beaucoup pour votre partage très intéressant, courage à vous.

      Alors voilà :

      Bon, bien sur, je vous conseille de travailler avec un naturo pour voir pourquoi les protéines ne passent pas, il faut se pencher sur la cause.
      Je vous conseille aussi de manger du poisson et des fruits de mer, les bénéfices sont bien supérieurs aux risques, surtout dans votre cas. Evitez juste thon et saumon.
      Enfin, je ne suis pas si certaine qu’il y ait autant de problèmes de facteurs antinutritionnels dans les poudres, étant donné que les industriels connaissent bien ce sujet et savent neutraliser assez bien ces facteurs quand il s’agit de produits transformés. Cela étant dit, partez sur le chanvre effectivement, c’est la meilleure option.

      Belle journée,

      Juliette

  • Alice

    Bonjour Juliette,

    Merci pour votre réponse.

    J’ai acheté des protéines de chanvre, qu’hélas je ne tolère pas non plus.

    J’ai un SIBO depuis plusieurs années. J’ai déjà vu près d’une dizaine de naturos qui sont tous un peu dépassés par mes intolérances alimentaires et aux compléments…

    J’ai pensé que mon incapacité à digérer viande rouge et porc pouvait venir de ma difficulté psychologique à manger des animaux mais je digère la viande de poulet donc ce n’est pas ça.

    Je vais continuer le poisson et intégrer les fruits de mer, sans excès vu que je suis electrosensible : je vais éviter de me surcontaminer avec les métaux lourds…

    Je tente par ailleurs une démarche axée psycho-émotionnelle par l’EMDR, en espérant que ça libère quelques “petits” blocages.

    Merci Juliette.
    Bonne journée 🙂

  • Pauline

    Bonjour,

    Au sujet des protéines animales et de la nécessité de l’acide chlorhydrique, est-ce que cela signifie qu’il faut en manger à chaque repas ?

    Merci beaucoup.

  • Nathalie

    Bonjour je viens de tomber sur votre site et j’en suis ravie. Je viens de regarder votre vidéo pour les 5 erreurs courantes à corriger. Pour ce qui est des protéines animales comment cela ce passe quand on est végétarien ? Je manges des oeufs mais aucune viande et poissons. Merci beaucoup et bravo pour toutes ces informations sur le candida, sibo et dysbiose.

    • Juliette

      Bonjour Nathalie,⭐️

      C’est un problème. C’est beaucoup + difficile d’en sortir, généralement. Il faudra être très très soucieux de l’hygiène de vie émotionnelle, méditer énormément, pour remettre de l’énergie au niveau digestif plutôt qu’au niveau cortical (mental), et trouver un bon accompagnement car il y a bcp de compléments à prendre, encore + que pour les “autres”. C’est un peu un sacerdoce, mais je respecte énormément les personnes qui veulent y arriver en restant végé, étant moi même très sensible à la cause animale…

      Belle journée,

      Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez mes 5 Recettes très Faciles : 5 INGREDIENTS 

et 5 MINUTES (Bonus gratuit)