salade_amarante
Salades,  Vegan

Salade d’amarante, patate douce et radis noir

  •  
  •  

Je vous fais découvrir l’amarante grâce à une salade qui tombe très bien étant donnée cette météo magnifique sur une bonne partie de la France ! Elle est vraiment parfaite pour les beaux jours, quand on souhaite manger léger après avoir un peu abusé sur le chocolat de Pâques … Ou pas puisque vous êtes peut-être en plein régime candidose !

Le radis noir pousse le foie à travailler plus, pour éliminer les toxines, il est donc intéressant au printemps, mais attention, à consommer tout de même avec modération si vous êtes en phase 1 du régime candidose, car votre foie est très fatigué en début de protocole.

D’ailleurs je ne le conseille pas en tant que complément alimentaire en cas de candidose, ou alors dans des préparations avec d’autres plantes protectrices du foie qui vont compenser l’effet “coup de fouet” hépatique.

Et cette recette de salade est aussi l’occasion de parler de l’amarante, une céréale… peu connue, peu commune, mais parfaite pour la candidose, on fait le point !

Amarante : pleines de qualités ?!

L’amarante est une plante sud-américaine qui est réputée là bas pour ses innombrables vertus ! Et en effet, l’amarante démontre de nombreuses qualités nutritionnelles (un article intéressant ici), je vous cite les 3 principales à retenir :

  • comme le quinoa et le sarrasin, sa protéine nous procure les 8 acides aminés essentiels, ce qui est très rare dans le règne végétal et donc parfait si on fait un repas végétarien (j’en parle sur ce post).
  • elle est riche en fer, propriété très intéressante là aussi pour les végétariens, mais aussi en potassium, en zinc et en calcium
  • elle est sans gluten, en fait c’est une pseudo-céréale, comme le quinoa et le sarrasin là aussi.

Amarante : à découvrir, ou pas !

Pourquoi l’amarante n’est-elle pas plus connue ? Je pense que la réponse tient en 2 petits points :

  • pas hyper simple à cuire, on la fait chauffer avec 2 fois son volume d’eau, mais les toutes petites graines flottent, et ensuite, ça colle, c’est surprenant… Et si on choisit de faire bouillir une grande quantité d’eau, on aura du mal à égoutter étant donné la finesse des graines…
  • et sous la dent, c’est … particulier. D’abord tout est affaire de gout, et certains n’aiment pas… ensuite, il faut savoir l’associer. Notamment à cause de sa consistance, car l’amarante, une fois cuite, est toute collante. Si vous en avez déjà mangé, ça ressemble à de la … Floraline !

Alors voilà, je me suis lancée pour la 2ème fois de ma vie à cuisiner de l’amarante et je suis ravie de cette recette, la vinaigrette à la moutarde convient très bien je trouve.

L’amarante, un petit quinoa

L’amarante c’est vraiment un super aliment, pour moi c’est une alternative au quinoa.

D’un point de vue nutritionnel, ces 2 pseudo-céréales se ressemblent énormément, et également au niveau des saveurs, même si l’amarante a un goût plus prononcé.

En fait les graines d’amarante ressemblent vraiment à de toutes petites graines de quinoa.

Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Galette des rois sans Gluten Ni Produits Laitiers

Pas envie de cuisiner l’amarante ?

Donc si vous n’avez pas d’amarante, ou pas envie de vous lancer, cette salade sera parfaite avec du quinoa ! Après tout, les recettes sont faites pour vous inspirer, pas pour être suivies au pied de le lettre !

En tout cas si vous avez des questions sur l’amarante ou si vous avez testé la recette, laissez-moi un petit commentaire, je serais ravie de vous lire !


Imprimer (Ingrédients et Préparation uniquement)

Durée : 45′ cuissons comprises

Ingrédients – Amarante, patate douce, radis noir (2 pers)

  • 150 g d’amarante
  • 1 patate douce (je fais donc une exception en associant 2 féculents, mais d’excellente qualité et ayant un indice glycémique modéré)
  • 400 g de radis noir
  • Un petit bouquet de mâche
  • 2 cc de moutarde
  • 4 cs d’huile de colza vierge biologique
  • 3 cs vinaigre de cidre biologique
  • Quelques pignons de pin

Préparation – Amarante, patate douce, radis noir

  1. Faites cuire les patates douces à la vapeur douce (sans fermer le couvercle de la cocotte). La cuisson dure environ 30 minutes mais cela dépend de la taille des patates douces… Si elles sont vraiment très grosses, on peut les couper en 2 voire plus.
  2. Lancez la cuisson de l’amarante : faites cuire l’amarante à feu moyen dans 2 fois son volume d’eau NON SALEE. La cuisson dure environ 30 minutes. L’amarante aura absorbé toute l’eau.
  3. Pendant ce temps, épluchez puis râpez les radis noir.
  4. Préparez votre vinaigrette : battez la moutarde avec le vinaigre, du sel et du poivre, dans un bol. Ajoutez ensuite l’huile de colza et battez à nouveau.
  5. Une fois cuites, rincez vos patates douces afin de les faire refroidir puis épluchez-les et coupez-les en cubes.
  6. Une fois l’amarante cuite, rincez-la grâce à une petite passoire ou bien laissez-la refroidir. Ajoutez-y la moitié de la vinaigrette.
  7. Assemblez votre salade : mâche, patates douces, radis noir puis amarante et pignons au centre. Arrosez avec le reste de vinaigrette, c’est prêt !

Si vous avez aimé cette recette, si vous l’avez réalisée ou si elle vous a inspirée et que vous l’avez déclinée, vous pouvez laisser un petit mot tout en bas de la page pour partager cela et aider ainsi les autres visiteurs 🙂 Merci ! Juliette

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT mes recettes Saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS