CANDIDOSE_symptômes_die_off_Herxheimer
Alimentation & Santé,  Candidose,  Video

Candidose : symptômes de die-off, crise de guérison (Vidéo)

  •  
  •  

Cette semaine je vous partage une vidéo sur la candidose et les symptômes de die-off. Il s’agit d’une période plus ou moins difficile physiquement et mentalement, qui peut survenir au début du protocole candidose…

Effectivement, quand on met en place un protocole candidose qui marche, on est souvent confronté(e) à une période compliquée, voire très compliquée : une “crise de guérison”, plus ou moins intense. On l’appelle donc die-off, ou encore réaction de Herxheimer (je vous mets le lien wikipédia ici, plutôt intéressant de voir comment cela est perçu par le corps médical).

Die-off = mort, voire mort “en masse” en anglais, et en effet les symptômes sont très majoritairement liés à une mort massive du pathogène, ici le candida, ce qui libère une grande quantité de toxines dans l’organisme. On peut penser aussi que certains symptômes sont liés à une tentative de résistance du candida, ou un repli, dans certaines régions de votre organisme.

En tout cas, cela peut donner d’innombrables symptômes différents : maux de tête, exacerbation des problèmes digestifs, idées noires, nouveaux symptômes, modification de certains symptômes, symptômes violents mais brefs, et surtout, surtout, énorme fatigue…

J’ai beaucoup de questions à ce sujet, vous êtes souvent démuni(e) et perdu(e) lors de cette période : vous faites des efforts avec le régime, vous avez mis en place les compléments alimentaires, et ça semble être de pire en pire !

Et en même temps, vous avez l’impression que sur certains sujets, au début du protocole, ça allait mieux… vous étiez super motivé(e) pour combattre cette candidose, et vous voilà au fond du trou. C’est à n’y rien comprendre, vous vous demandez ce qu’il se passe, si vous avez quelque chose de plus grave, et vous pensez que tout ça n’est pas normal !

Pourtant, c’est un parcours “classique” de sortie de candidose : je le vois constamment lors des consultations.

Je vous partage donc tout ça en vidéo, et si cela vous dit, je vous propose de parler aussi de votre expérience sur la crise de guérison en commentaires, ça aidera les autres à se sentir moins seul(e)😊🙏👍

Atteint(e) de candidose ? Cette autre vidéo pourrait vous intéresser : une semaine de régime anti-candida.

Retranscription Écrite (Candidose : symptômes die-off)

Candidose : symptômes die off

Bonjour tout le monde,

Ici Juliette Lepoutre, naturopathe spécialisée en candidose et dysbiose intestinale, dans cette vidéo nous allons parler de la sortie de candidose et de ce qu’il se passe lorsque l’on met en place le protocole anti-candidose.

Je n’avais pas prévu de parler de ce sujet aujourd’hui mais j’ai passé du temps au téléphone avec une cliente qui est en début de protocole candidose et qui vit une période vraiment difficile, j’ai eu aussi plusieurs échanges avec des clients qui sont en difficulté et ce matin sur Facebook sur la page Freecocotte, j’avais plusieurs messages de personnes qui font un protocole, seuls ou peut-être ou avec un naturopathe, je ne sais pas trop, et qui me relataient des symptômes, énormément de fatigue, et qui me demandaient si c’était normal.

Je voudrais vous expliquer ce qui peut se passer : quand vous mettez en place un protocole qui fonctionne c’est-à-dire quand vous faites un régime où le candida n’arrive plus à se nourrir et qu’en plus, vous prenez des antifongiques qui fonctionnent, le candida va mourir et en mourant (die-off) il va générer des toxines et d’autres réactions dans le corps que l’on ne maîtrise pas.

Et ce que l’on observe, c’est que lorsque l’on commence un protocole qui fonctionne, il y a tout un tas de réactions qui se mettent en place de manière plus ou moins violente selon les personnes et qui engendrent des symptômes, qui sont donc des symptômes de guérison (symptômes du die-off).

Alors, concrètement, les symptômes de guérison peuvent se déclencher quelques jours à quelques semaines après le début du protocole anti-candida et ils perdurent de manière variable.

Pendant le protocole, il peut y avoir :

  • Une exacerbation de vos symptômes : les symptômes que vous aviez s’accentuent et deviennent plus fort. Alors l’idée c’est ne pas que vous souffriez pendant plusieurs jours, il y a des stratégies en naturopathie pour éviter cela comme aider le foie, aider à la revitalisation. Il faut vraiment être en communication permanente avec le naturopathe avec qui vous avez mis en place le protocole.
  • Certains symptômes vont se modifier. Par exemple, si vous avez l’habitude d’avoir de l’acné en bas du visage alors il est possible que vous en ayez sur le front. La modification du symptôme est un bon signe de guérison.
  • Les crises de symptômes vont être plus fortes mais plus courtes. Par exemple, si vous aviez l’habitude d’avoir des mycoses vaginales, vous risquez d’avoir une mycose vaginale très conséquente mais la durée sera plus courte que d’habitude. C’est aussi un bon signe de guérison de la candidose.
  • De nouveaux symptômes vont apparaître de façon temporaire. Par exemple, malgré la candidose vous digériez bien et admettons que pendant le protocole vous soyez ballonné et que vous ne digérez rien. C’est aussi un bon signe de guérison.
  • Au niveau mental, il va aussi y avoir des symptômes comme des moments avec des idées très très noires, des envies de mourir, l’impression que l’on meure tellement on est fatigué, de fortes angoisses, de la panique. Surtout ne restez pas seuls, soyez accompagnés d’un psychothérapeute, d’un hypnothérapeute, d’un magnétiseur… et trouvez des personnes de votre entourage avec qui en discuter, c’est important, soyez le plus entouré possible parce qu’il y aura effectivement des moments où vous risquez de vous sentir au fond du trou et où ça n’ira pas mentalement.
  • Le symptôme qui revient le plus couramment est la fatigue aussi bien physique que mental, vous risquez également d’attraper les virus comme gastro, angine… Tous ces symptômes n’arrivent pas à tout le monde et encore moins de la même manière pour tout le monde mais je vous partage ce que je vois en consultation.
  • Coté positif, vous allez aussi avoir des moments où vous allez cependant beaucoup mieux vous sentir, vous pouvez pendant quelques heures vous sentir mentalement plus clair et avec des envies de projet qui reviennent, en général cela arrive quelques semaines après le début du protocole.
  • Et si vous aviez une attirance pour le sucre, elle peut disparaître assez vite, c’est aussi un bon signe de guérison.

En conclusion, sortir de la candidose n’est pas de tout repos ! Il est important de noter qu’il y a des hauts et de bas ! Si vous avez des changements d’humeurs, des modifications de symptômes, dites-vous qu’a priori cela ressemble à de bons signes comme quoi vous êtes en train d’attaquer le candida en plein cœur !

Je me répète mais n’engagez pas un protocole anti-candida seul(e), soyez accompagné par un naturopathe, un médecin micro-nutritionniste, un thérapeute…

En commentaire, je vous propose de me partager vos vécus et vos expériences, c’est difficile aussi c’est de se demander si tout est normal, si on est seul à vivre cela, le fait de partager est donc intéressant.

Je fais un gros coucou à ma cliente avec qui j’ai parlé ce matin, et puis ceux qui m’ont contacté cette semaine et qui m’ont donc inspiré cette vidéo.

J’espère qu’elle vous a aidée, n’hésitez pas à me contacter en commentaire et à partager votre vécu, il y a également des groupes Facebook sur la candidose où vous pouvez discuter avec des gens qui vous comprennent.

A très bientôt et bon courage pour cette traversée de candidose.

Si cette vidéo “candidose : symptômes de die-off” vous a aidé, vous pouvez vous abonner ici à ma chaine Youtube pour suivre mes autres vidéos.

37 Petits mots

    • Juliette

      Bonjour Vero,

      A voir avec votre medecin micronutritionniste ou naturo, pour ma part j’utilise souvent desmodium, chardon marie ou des synergies de plusieurs plantes, selon les situations.

      Belle journee,

      Juliette

  • Barbara

    Bonjour Juliette,

    Je sais que vous n’êtes pas forcément pour mais ma naturopathe m’a donné des probiotiques et prebiotiques adaptés à la candidose. Et j’ai constamment des gaz… C’est assez désagréable. Est-ce plutôt bon signe ou non ?
    Merci pour votre retour !!

    • Juliette

      Bonjour Barbara,

      Oui, c’est pour ça que je ne suis pas pour … Moi je ne pense pas que ce soit très bon signe, je vous conseille d’en reparler avec elle !

      Courage, belle journée

      Juliette

    • Virginie

      Bonjour,
      J ai commencé le regime et prend des antifongiques allicine et neem depuis jeudi dernier.
      Depuis lundi je me sens tres tres faible physiquement et moralement avec etourdissement et enorme fatigue mais sans arriver a dormir c est le die off?

      • Juliette

        Bonjour Virginie,

        Je ne peux pas vraiment répondre à votre question directement car seul un médecin est habilité à poser un diagnostic.
        Ce que je peux vous dire c’est que le die-off survient de quelques jours à quelques semaines après le début du protocole et peut entrainer état dépressif, fatigue intense, insomnie et vertiges, ou autres symptomes inhabituels et ou inexpliqués.

        Belle journée et courage,

        Juliette

        • Chris

          Bonjour,

          J’ai peut-être un info prématuré, j’ai posté il y a quelques temps un com ici, j’avais pas mal de déprime, puis en cherchant je suis tombé sur l’info que le candidat aimerait bien la vitamine b (b3), hors un manque de vitamine b donne justement des états dépressif, bref, j’ai testé et bien en même pas 4h mon esprit allait beaucoup mieux, cela fait maintenant 4 jours que je prends de la vitamine b, moral au top même s’il fait très chaud, demain je stoppe et je verrai bien si la déprime revient ou pas.
          Donc voilà peut-être a tester sur quelques jours, je pense que cela fera plus de bien que de mal.

          • Juliette

            Bonjour Chris,

            Très intéressant ce partage, tenez nous au courant !
            Merci d’avance et courage

            Belle journée,

            Juliette

          • Chris

            Bonjour, me revoilà après quelques tests, d’après mes recherches et aussi d’après ce que j’ai testé sur moi, il y a bel et un rapport entre intestins en mauvaise état et la vitamine B, si l’on prend la maladie de Crohn par exemple des carences en vitamine B12, B2, B8 y sont fréquente, j’ai même lu que la vitamine B2 était aussi fabriqué par le microbiote, hors s’il y a dysbiose (ce qui a mon avis est la cas de presque tout problème intestinaux) ces bactéries ne savent plus fabriquer (ou récupérer) la B2, ce qui donne lieu a des carences surtout si l’on pratique régime stricte et que l’intestin est en malabsorption.

            Après 4 jours d’arrêt de la vitamine B, j’ai repris la moitié du comprimé pendant 2 jours, cela allait mieux mais c’était pas encore super, ensuite, j’ai pris encore 2 comprimés complet pendant 2 jour et là tout était nickel.

            Je pense donc que peut-importe la maladie style, rectocolite hémorragique, maladie de Crohn, candidose, intestins irritable, etc…toutes ont en commun l’inflammation des intestins et toutes finissent par de la malabsorption, ce qui veux dire que nos apports en vitamines et minéraux quotidien qui devraient être suffisant, ne le sont plus et donc il y a carence sans même s’en apercevoir (car cela s’installe petit a petit, le corps puise jusqu’à ce qu’il n’y ai plus rien)

            Comme on peu le lire ici https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=complexe-vitamines-b_ps
            beaucoup de vitamine de la souche B joue un rôle avec les glucides, hors si les glucides ne sont pas digéré (ou incomplètement) ils fermentent et quand il y a fermentation, il y a gaz et donc augmentation de la pression dans les intestins, je pense que la dilatation/contraction de l’intestin quand il est en pleine inflammation crée la continuation de cette inflammation, on arrive dans un cercle vicieux.

  • Barbara

    Bonjour Juliette,

    Merci pour votre retour.
    Ma question n’est pas forcément en lien avec l’article mais je ne savais pas où la poser… Faites vous des consultations également pour l’endometriose ? Car je suis atteinte de candidose et d’endometriose sévère…
    Merci encore pour votre retour.

    • Juliette

      Bonjour Barbara,

      Il se trouve que je m’intéresse justement au sujet de l’endométriose depuis quelques temps car j’y suis confrontée avec une de mes clientes. Je peux effectivement vous accompagner sur ces 2 sujets qui se traitent “ensemble” et sont souvent liés.

      Belle journée, bon courage,

      Juliette

  • Angelique payet

    Bonjour Juliette,
    J’ai fait une rechute de candidose.
    Je pense avoir des fiches sur les aliments autorisés ou non qui sont pas forcément les bons.
    Auriez. Vous la possibilité de me donner ce que j’ai le droit ou non pendant mon régime ?! Merci par avance

    • Juliette

      Bonjour Angélique,

      Selon les thérapeutes, les conseils alimentaires varient. Pour ma part j’ai beaucoup étudié le sujet et voici les miens en “très bref” : https://www.freecocotte.com/blog/candidose-intestinale-et-naturopathie-mon-parcours/
      Dans le détail (ce que je partage dans les comptes-rendus de consultation avec mes clients), il y a beaucoup + d’informations, et je partagerais tout ça bientôt dans un programme en ligne, tant il y a à dire !

      J’espère que cela vous aide déjà un petit peu !

      Belle journée,

      Juliette

      • Myriam

        Bonjour Juliette,

        Je voulais vous faire part de mon retour d’expérience.
        L’an dernier, j’ai entamé une cure d’un mois de candibiotic, avec régime anti-candidose, suivie par une naturopathe.

        La période a été difficile : recrudescence d’acné, puis gaz et renvois nauséabonds, puis dents se tâchant de liserés noirs, le tout avec un esprit totalement embrumé, et une grande fatigue. J’ai aussi perdu beaucoup de poids, alors que j étais déjà mince.

        Aujourd’hui je vais mieux, j’ai quand même toujours de l’acné. Depuis ce régime, je mange très peu de sucre, j’évite les produits laitiers, et je limite le gluten. Je regrossis petit à petit, mais le chemin est long.

        Je vous remercie pour tous vos conseils. C’est toujours un plaisir d’écouter vos vidéos ou de vous lire.

        Cordialement
        Myriam

        • Juliette

          Bonjour Myriam,

          Bravo et Merci pour ce partage qui aidera de nombreuses personnes à mieux comprendre ce qui leur arrive, merci du fond du coeur, c’est très important pour les personnes qui sont en plein dedans de pouvoir lire ce type de témoignage.

          Belle journée,

          Juliette

  • Edwige

    Bonjour Juliette, je viens de découvrir votre blog.. J’ai une candidose buccal depuis 5 ans, à la suite d’un traitement immosupresseur que je prends encore à ce jour.. c’est souvent douloureux, j’ai eu des traitements anti fongicide qui ont empiré ma mycose buccal, la seule chose qui me soulage dans l’immédiat c’est les bains de Bicarbonate. J’ai du gel Daktarin mais c’est bof bof.. Je fais des bains d’huile de coco ou de sésame que l’on m’a conseillé, pour absorber les toxines qui me font du bien, mais j’ai peur que sa me retire les bonnes bactéries.. alors j’en fais que de temps en temps. Je ne sais plus trop quoi faire, beaucoup de fausses informations sur le net. Pourriez-vous me conseiller. Merci pour votre vidéo.

    • Juliette

      Bonjour Edwige,

      Je pense que vous devriez voir un naturo ou médecin micronutritionniste pour envisager un protocole naturel anti-fongique.
      Courage à vous !

      Belle journée,

      Juliette

  • Emilie

    Bonjour Juliette,

    Après 10 ans d’errance allopathique pour soigner des mycoses vaginales, c’est finalement une cure de probiotiques et de compléments alimentaires, un mélange d’huiles essentielles et végétales ainsi qu’un régime adapté (plus ou moins, à l’époque je ne savais pas que cela avait tant d’incidence sur mon état, j’avais juste une obsession du sans sucre mais je continuais à manger un peu de gluten, de lactose, et pas mal d’aliments acides) qui m’ont permis d’en sortir. J’ai vécu quasiment 2 ans “normaux”, à pouvoir manger ce que je voulais, sans que je ne sois particulièrement gênée. C’était d’ailleurs très bizarre comme période, parce qu’il n’y a pas de “feu vert” réellement notable qui indique que l’on est guéri, cela se construit au fil du temps.

    Par contre début 2020 j’ai accumulé pas mal de problèmes de santé. Troubles ORL à répétition dont 2 traités par antibiotiques, et suite à cela : retour de la mycose vaginale, intense fatigue, envie de pain intense, douleurs dans tout le corps, vertiges, etc.
    C’est à ce moment là que j’ai commencé à vraiment me documenter sur mes symptômes et que j’ai entendu parlé de la candidose. Test salivaire positif, questionnaire également positif. Depuis je me suis construit mon propre protocole de régime + compléments alimentaires + éléments de bien-être pour stopper le stress (bien que je ne me sente pas particulièrement stressée mais c’est davantage pour penser à autre chose que mon état corporel).
    Egalement un entretien avec un naturopathe, qui m’a confirmé que je partais dans la bonne direction avec mon protocole maison, il m’a juste indiqué quelques exemples de repas à faire en plus. Donc je continue, tout en sachant que le chemin va être long vu que je l’ai déjà traversé une fois ^^ Mais j’ai tout de même la sensation d’être mieux armée aujourd’hui.

    J’ai découvert votre blog suite à mes recherches sur la candidose et tout d’abord je voulais vous dire un énorme MERCI !! Je trouve votre blog particulièrement bien construit, on sent qu’il y a un énorme travail de recherche et de rigueur derrière tous vos articles, ainsi que la passion et l’envie d’aider qui vous animent 🙂 J’ai trouvé pas mal de recettes que je souhaite tester. J’avoue que cela m’aide à éviter de trop déprimer quand vient l’heure de préparer mes repas ^^
    D’ailleurs j’ai vu votre vidéo sur le fait de faire 1 mois de régime strict 2 fois par an. Une fois sortie de cette nouvelle crise de candidose, j’appliquerai ce conseil, car je pense que c’est cela qui m’a manquée aussi dans ma réussite.

    A propos des recettes, j’en ai testé quelques-unes contenant de l’huile de coco. J’adore le goût, par contre j’ai toujours des RGO juste après avoir mangé le pain, pancake etc. faits avec. Alors que je n’en avais jamais fait avant. Egalement de nombreux fourmillements dans tout le corps et une sensation de “je ne me sens pas bien” général.
    Je n’avais pas fait attention sur le coup mais il m’était arrivé la même chose après avoir avalé 1 cuillère d’huile de coco pour calmer une gorge irritée il y a quelques semaines (ce qui m’avait bien soulagée localement d’ailleurs, malgré les effets secondaires). Je suis un peu perplexe car l’huile de coco est justement sensée éviter les RGO… Alors y serais-je allergique ? Ou bien cela est juste une manifestation du syndrome de die off ? Dans le même temps je traverse une phase où j’ai beaucoup de pertes blanches, sans que cela ne démange vraiment. J’ai l’impression que mon corps se purge.
    Auriez-vous un avis là-dessus ?

    Encore une fois merci pour tout votre travail ! Je me suis abonnée sur Youtube et Instagram pour ne pas manquer vos vidéos. Allez-vous bientôt refaire 1 mois de régime strict avec un post de vidéo chaque jour ? 🙂

    • Juliette

      Bonjour Emilie,

      Merci beaucoup pour ce partage très riche, c’est vraiment très intéressant de partager votre parcours pour aider tous mes visiteurs qui peuvent mieux comprendre leur propre chemin.

      Pour l’huile de coco, effectivement 3 options, soit votre candida y est très sensible et cela crée donc un mini die-off, je le vois souvent en consultation avec l’ail par exemple, soit vous avez une sorte d’intolérance. L’huile de coco est lourde à digérer pour certaines personnes, donc c’est tout à fait possible. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux la stopper, la remplacer par du ghee ou de l’huile de tournesol oléique dans les recettes.

      Belle journée,

      Juliette

      • Emilie

        Bonjour Juliette,

        Merci pour vos conseils ! Est-ce qu’il est aussi possible d’utiliser de la margarine végétale que l’on ferait fondre ?
        Je ne connais pas encore bien ce produit, je commence seulement à l’utiliser 🙂

          • Emilie

            Bonjour Juliette 🙂

            Je viens de vérifier la recette dans laquelle j’avais utilisé de l’huile de coco… C’était votre recette de cookies, initialement faite avec de la margarine justement ^^’ J’avais tenté avec l’huile de coco car je n’avais pas de margarine sous la main à ce moment là (pour info c’était quand même bon !). Mais je retenterai cette fois avec la margarine du coup.

            Bonne journée !

          • Juliette

            Ah super, merci pour ce partage c’est intéressant d’autant qu’on m’a demandé plusieurs si l’huile de coco conviendrait !

            Belle journée Emilie,☀️

            Juliette

  • Marie

    Bonjour,

    J’ai repris une “alimentation anti-candidose” depuis quelques temps et depuis plus d’une semaine des compléments alimentaires. J’ai donc très souvent des douleurs abdominales après les repas et des brulures d’estomacs.
    Est-ce judicieux d’entamer un programme d’attaque en période de virus ?
    Merci de votre réponse 🙂

    Bonne journée !

    • Juliette

      Bonjour Marie,

      D’après moi plutôt judicieux si vous n’êtes pas dans les personnes à risque et que cette période est plutôt calme. Le fait d’avoir plus de temps pour soi est un énorme + pour la santé.

      Belle journée,

      Juliette

      • Marie

        Merci pour votre réponse.
        Oui, effectivement, depuis ce confinement je prends beaucoup plus soin de moi et notamment au niveau de l’alimentation.

        Bonne soirée 🙂

  • Perez

    Bonjour Juliette,
    Merci pour vos conseils, que je trouve très pertinents et qui m’apportent un véritable soutien autant au niveau physique que mental. Je traite ma candidose depuis quelques semaines et je pense que je traverse cette fameuse “crise de guérison”, je me reconnais beaucoup dans les symptomes de “die off” que vous identifiés.

    Je suis notamment très ballonnée, le matin particulièrement, au réveil, j’ai le ventre très enflammé. Dans ces cas là, je ne mange pas, j’attends que mon système digestif s’apaise… depuis plusieurs semaines, je saute beaucoup de repas (je mange une fois ou deux par jour) , j’ai la sensation d’avoir le ventre vérouillé, sensation d’avoir bu 1 litre d’eau d’une traite, je suis gonflée persque constamment… Pensez vous que jeuner peut faciliter et accélérer la guérison? Ou est-ce une fausse bonne idée?

    Encore merci pour toute l’aide que vous apportez aux personnes souffrant de candidose.

    Fanny

    • Juliette

      Bonjour, 😊

      Merci pour votre commentaire 🙏🙏🙏

      Si vous n’avez pas faim et toutes ces sensations désagréables, ne mangez pas. Par contre, de mon expérience (je suis encore en investigation sur le sujet), jeune et candidose ne font pas bon ménage. Mais je parle là des jeunes de un ou plusieurs jours.

      Essayez aussi de voir avec votre naturo pour soulager votre système digestif,ces signes sont effectivement très probablement du die-off, mais il faudrait quand même vous soulager.
      Courage, Belle journée,

      Juliette

  • Chris

    Bonjour Juliette et a tous ceux qui liront ce message.

    J’ai une candidose confirmée, je suis sous protocole depuis 6 jours, depuis 3 jours, mon mental est mis sous rude épreuve, mon corps aussi, vu que nous sommes composé des 2 et bien c’est hard a vivre, autant le sucre m’a amenè de bon moment que la il est en train de tout reprendre, heureusement qu’il y a des gens comme Juliette qui nous font comprendre que c’est “normal” de vivre cela bien sur cela ne change pas l’état compliqué de la situation, mais au moins cela réconforte de savoir que presque tout le monde passe par ces états.

    J’ai toujours eu un penchant pour la psychologie, la psyché, étant autodidacte j’ai appris l’hypnose, la pnl, étudié un peu les différentes thérapies qui existent (parce que je suis curieux), j’étais très loin de me douter que parfois nos comportements sont influencés par des bactéries….comme j’ai dis a ma naturopathe, c’est a se demander qui commande ? Il y a de quoi revoir certaine base de la psychologie.

    Car oui il faut bien l’avouer, je passe par des hauts et des bas et cela parfois plusieurs fois par jour,la durée est variable, la bonne nouvelle c’est que je ne suis déprimé qu’a moitié, bien sur quand c’est la mauvaise moitié on déguste….

    S’il y a bien une chose qu’on ne remplace pas dans la vie, c’est l’expérience acquise, voilà je pourrai me venter d’avoir acquis de expérience dans la réaction de herxheimer car je crois qu’il est difficile pour les autres de la comprendre quand on ne l’a pas vécu (après tout on peut nous expliquer ce que cela fait d’être en apesanteur tant que l’on ne l’a pas vécu on ne sait pas)

    Pour les visiteurs si vous aussi vous êtes dans un moment difficile, il est sans doute intéressant d’écrire quelques petits mots, cela peut aider se libérer.

    Ha oui j’ai testé le pain, exactement comme vous dites une tuerie, je pense même que le jour ou la candidose sera fortement diminuée, je continuerai a consommer ce pain !

    Donc un immense merci pour la recette du pain et toutes les infos que vous mettez en ligne.

    Pensez vous que l’on peut diminuer soit stopper juste un jour son traitement antifongique, car la hier soir je ne l’ai pas pris et ce matin pas encore, car je dois reprendre mon moral en main.

    • Juliette

      Bonjour Chris,

      Un grand grand, un immense merci pour ce témoignage très précieux. En effet je me sens comme “au centre” de tous les témoignages de sortie de candidose que vivent mes clients, et même si je préviens toujours que ça va être dur, il y a bien souvent des moments ou on doute, ou on désespère, ou on pense qu’il y a autre chose, parfois on finit même à l’hopital parce qu’on a très mal au ventre !! ou bien des vertiges terribles, et le moral est bien sûr très impacté.

      Bref, on se demande si tout ça est normal, on s’interroge beaucoup, on angoisse énormément, et tout ça n’est que temporaire mais sur le moment, on a l’impression qu’on s’en sortira jamais. Et je pense que + on partage, mieux on le vit, c’est une évidence. Je pense tout le temps à un moyen de faire + communiquer les gens entre eux sur cela, bon, il y a déjà pas mal de groupes facebook, mais j’espère petit à petit récolter des témoignages comme le vôtre, en vidéo ou par écrit, et compiler d’une manière ou d’une autre.

      Concernant la diminution des antifongiques, de base je ne le conseille pas, mais si c’est trop oui bien sûr il faut le faire. Je n’ai jamais constaté que ça soit particulièrement négatif pour la suite, mais généralement on a pas besoin d’en passer par un arrêt dans mes protocoles. lutot faire attention à la complémentation que vous avez pour protéger votre foie et évacuer les toxines, et être le + simple possible dans les repas pour faciliter l’évacuation.

      Merci merci merci,🙏🙏🙏 pour ce témoignage qui aider a beaucoup de visiteurs, et belle journée !

      Juliette

      PS : si vous passez sur le blog et vivez ou avez vécu la période de die off, n’hésitez pas à partager pour aider les autres (et puis, ça fait du bien généralement !)

      • Chris

        Merci Juliette, j’ai effectivement renforcé mon foie (chardon marie oblige..) et ouf cela va mieux, j’ai aussi diminué les antifongiques pendant 2 jours, mais pas stoppé, ouf cela fait du bien de retrouver son esprit plus calme, plus serein, plus vivant, plus heureux 🙂

        C’est fou de voir comment ces toxines perturbent notre mental !

        Bonne journée a toi et aux autres qui passent par ici.

  • Gaby

    Bonjour, et merci pour votre blog et vos articles tous plus chouettes les uns que les autres et qui m’aident beaucoup. Je suis en effet le régime strict depuis maintenant un mois et, si ma digestion s’est améliorée, certains symptômes perdurent et me font douter et mettent à mal ma motivation. Il y a des jours où je me sens vraiment mieux, et des jours ou des moments de la journée où rien ne va et je retrouve mes anciens symptomes. Combien de temps après le début du protocole peut-on cesser d’avoir des symptômes de candidose? Je désespère de m’en sortir un jour… Comment être sûre que le protocole fonctionne? Merci de m’avoir lue!

    • Juliette

      Bonjour Gaby,

      Votre progression est totalement normale et même plutôt rapide. Je reçois des messages comme le vôtre presque tous les jours, mais la vérité c’est que c’est long, et qu’il y a des hauts et des bas. Si vous sentez du mieux, il faut juste maintenir le cap !

      Belle journée,

      Juliette

      PS : oui on peut cesser d’avoir des symptômes, j’en suis la preuve, et d’ailleurs je remange de tout. Par contre ça m’a pris du temps !!!

  • Alice

    Bonjour Juliette,

    Merci pour votre site qui m’est d’une aide très précieuse. J’ai suivi le régime anti candida sans faire d’écart aussi bien pour les aliments à éviter que pour les protocoles pendant 6 mois.

    Cela faisait 3 mois que je me sentais mieux même si tous les symptômes n’avaient pas disparu ( mais beaucoup plus supportables).

    depuis quelques jours j’ai l’impression que tout est revenu en arrière voire pire: ganglions , candidose buccale ,coeur qui bat très fort, vertiges, mauvaise digestion, plaques rouges sur le corps, boutons sur le visage aux endroits habituels et à des endroits où je n’en avais jamais etc . Rien que le fait de penser au sucre me dégoute. Cela ressemble très fort à ce que vous décrivez. Pensez vous que ce soit un die off et que puis je faire pour atténuer ces symptômes?

    Merci d’avance

    • Juliette

      Bonjour Alice,

      Hum, 3 mois après c’est un peu tard mais ça peut arriver. Si c’est vraiment pire, je pencherais pour ça. Sinon, y aurait il eu un écart alimentaire particulier ou plutôt, un gros stress ? Il faut boire plus de 2,5L et marcher et faire de la méditation ou exercices de respiration (cohérence cardiaque), éventuellement une monodiète de jus de légumes.

      Belle journée,

      Juliette

      • Alice

        Bonjour Juliette,

        Normalement il n’y a pas d’écart alimentaire et très peu de stress.

        Je vais suivre vos conseils et la méditation sera une grande première pour moi, je me suis un peu renseignée ça a l’air très bien !

        Merci beaucoup pour votre réponse et belle journée à vous également

        Alice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez mes 5 Recettes très Faciles : 5 INGREDIENTS 

et 5 MINUTES (Bonus gratuit)