candidose analyses test urinaire MOU
Candidose,  Video

Candidose : quelles analyses effectuer ? (Vidéo)

  •  
  •  

Voici une question qui revient souvent et à laquelle vous avez souvent du mal à trouver une réponse claire. Vous allez enfin savoir quelle analyse effectuer pour en avoir le cœur net si vous suspectez une candidose.

Comme je l’explique dans la vidéo, pour ma part je peux travailler en consultation sans que vous ayez effectué des analyses, mais pour certaines situations, ça vaut vraiment le coup.

Si vous vous questionnez sur votre cas personnel : candidose intestinale ou pas ? Cette vidéo qui reprend les symptômes du tableau “candidose” devrait vous aider !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser en commentaires ici sur le blog, ou sur Youtube.

Candidose : quelles analyses effectuer ?

A la recherche d’autres infos de naturopathie sur la candidose ? Vous serez peut-être intéressé(e) par celle sur un agresseur de l’estomac à arrêter pendant la candidose ou encore, sur ma vidéo sur le test salivaire.

Candidose analyses (retranscription écrite)

Alors qu’est-ce que l’on peut faire comme analyse quand on pense que l’on a peut-être la candidose et que l’on a besoin d’en avoir le cœur net ?

On va voir cela ensemble aujourd’hui, je suis Juliette Lepoutre je suis naturopathe spécialisée en candidose et dysbiose intestinale et donc je vais vous donner aujourd’hui deux analyses qui sont les plus fiables et qui peuvent servir pour à un moment donné sûr que l’on travaille dans le bon sens ; que c’est bien une candidose, et que c’est cela qui faut combattre

Alors moi particulièrement quand je travaille avec mes clients je ne demande pas ses analyses je n’en ai pas besoin parce que comme je fais des consultations candidose énormément chaque mois j’ai l’habitude de pouvoir faire la distinction avec un SIBO, avec juste des troubles au niveau de l’estomac ou des troubles digestifs qui vont nécessiter un protocole mais qui ne ressemblent pas à de la candidose.

Et puis en naturopathie on a la chance que l’on travaille avec des plantes et des compléments alimentaires qui par exemple quand on a un doute entre candidose et SIBO et bien l’on peut prendre des plantes qui vont fonctionner sur les deux et en fait du coup on a des résultats donc moi je ne demande pas à mes clients de faire des analyses aussi parce que je considère que c’est très couteux notamment l’analyse d’urine dont on va parler donc voila je peux travailler sans mais j’aime beaucoup quand mes clients en ont.

Et puis si ce sont des situations très compliquées c’est toujours intéressant.

Déjà pour commencer, l’analyse de selles ce n’est pas la bonne solution, la coproculture, d’ailleurs souvent les médecins utilisent cette analyse quand on parle de candidose si jamais ils sont un peu ouverts, ils vont nous faire une coproculture sauf qu’en fait les candida albicans ils sont très bien accrochés dans l’intestin et il y en a très peu qui ressortent dans les selles, c’est très fréquent d’avoir des faux négatifs c’est à dire qu’à la coproculture, l’analyse de selles, il n’y aura pas de candida albican dedans. Mais par contre si vous faites l’analyse d’urine dont on va parler et bien elle sera positive parce que le candida, encore une fois il est bien accroché et il y en a peu qui meurt et qui s’évacue tous les jours donc il y a peu de chances d’en trouver dans les selles.

Par contre, effectivement ce qui va être très bien, c’est l’analyse d’urine, dans les urines on va retrouver les déchets du candida albicans c’est à dire ce qu’il produit quand il vit, quand il mange, quand il se nourrit, il produit des déchets et ça ce sont des toxines que l’on retrouve dans les urines donc c’est très fiable comme test, en plus on a une question de quantité c’est à dire qu’on va savoir quelle quantité il y a de toxines ça nous donne un peu une indication sur l’ampleur de la candidose.

Alors ce test, il s’appelle le test des métabolites organiques urinaires et on le trouve dans un laboratoire je vais vous mettre le lien, on peut le trouver dans plusieurs laboratoires mais je vais vous mettre un lien, donc ça c’est mon test plutôt préféré.

On va mesurer l’acide tartarique, on va mesurer l’arabinose, on va mesurer des choses comme ça, je vais pas vous citer tous les noms mais c’est deux-là ce sont les principaux qui vont nous dire bah voilà il y a vraiment ces toxines qui sont caractéristiques du candida albicans ou d’un autre candida ou d’autres levures mais de toute façon on sait qu’on va travailler un protocole antifongique

Ensuite ce qui peut être intéressant, c’est un test sanguin, il est moins cher et il s’appelle candia5, c’est celui que l’on retrouve généralement en France, candia5, qui va mesurer tout simplement les anticorps dans votre sang, les anticorps contre le candida albicans, si vous avez des anticorps contre le candida et bien c’est que probablement qu’il y a de la candidose, il y a du candida en trop dans votre corps.

Voilà donc ça ce sont les deux tests les plus fiables, le test des urines que j’aime beaucoup mais qui va couter généralement plus de 100€ et puis le test sanguin qui coûte en ce moment 25€ donc voilà des test intéressants, vous allez devoir faire un prélèvement d’urine ou un prélèvement de sang avec une infirmière, vous pouvez voir ça avec un laboratoire également

Ça vous permets d’avancer peut-être de façon plus sereine parce que c’est vrai que les personnes qui ont cette analyse positive et bien à un moment donné ca permet aussi de ne plus douter après, même si moi pour l’instant je ne demande pas à chaque fois.

Je sais que d’un point de vue motivation pour le protocole ça aide quand même beaucoup parce que pendant le protocole il y a des moments donnés, c’est quasi systématique même, il y a des hauts et des bas, les gens disent je suis en rechute ce n’est pas des rechutes c’est à dire que la guérison n’est pas linéaire.

On ne sort pas comme ca de la candidose au bout de 3 semaines et on se dit génial c’est parfait je n’ai plus qu’à maintenir le régime et je n’ai plus rien, pas du tout il y a des moments où le système digestif il faut qu’il se reconstruise aussi donc des moments ça craque, des moments il y a des toxines qui sortent et puis du coup il y a des gens qui disent et bien finalement est-ce que mon naturopathe me donne le bon protocole si ça tombe j’ai un SIBO, si ça tombe je n’ai pas du tout de candidose et c’est n’importe quoi

Et donc quand on a l’analyse cela permet d’être plus motivé, plus serein et se dire je sais ce que je combats donc on y va c’est bon je fais le régime, je prends les compléments alimentaires et si mon thérapeute ne sait pas m’accompagner, j’en trouve un autre mais en tout cas je sais ce que je dois faire.

Voilà j’espère que cette vidéo vous a aidée, j’ai écrit un livre qui s’appelle « le régime anti-candidose », si vous avez besoin d’aide pour l’alimentation candidose, vous allez le retrouver ci-dessous : je vous mets un lien.

Et puis je vous dis à bientôt pour une nouvelle vidéo sur le candida et la dysbiose intestinale et je vous souhaite bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez mes 5 Recettes très Faciles : 5 INGREDIENTS 

et 5 MINUTES (Bonus gratuit)