Thym_thujanol_candidose
Candidose

Candidose : mon huile essentielle de thym à Thujanol

  •  
  •  

Thym à quoi ? Thujanol ?! Mais qu’est ce que c’est que cette affaire là ? Vous ne connaissez peut-être pas cette huile essentielle, et pourtant, elle gagne à être connue, notamment si vous avez une candidose !

ATTENTION les huiles essentielles sont des produits puissants qui doivent être utilisées avec grande précaution. Respectez les précautions d’emploi et demandez l’avis à votre médecin ou à un naturopathe en cas de doute.

Aujourd’hui je voudrais vous expliquer pourquoi j’ai eu l’idée d’utiliser le thym à Thujanol pendant mon protocole anti-candidose et tous les bénéfices que cela m’a apportés. Je ne l’ai pas fait suite à la recommandation d’un naturopathe, c’est grâce à mes recherches personnelles sur le sujet que j’ai entrepris d’ajouter cette huile essentielle à mon programme personnel anti-candida albicans, et cela m’a été bien utile.

Je vais vous détailler tout ça, mais commençons par une petite description de l’huile essentielle de thym à Thujanol.

Thym à Thujanol : vertus et bénéfices

En rédigeant cet article, je me rends compte à quel point cette huile essentielle est encore plus géniale que ce que je pensais avant de commencer ce post 🙂 J’avais oublié certains de ses bienfaits, et à quel point ils sont adaptés à un contexte de candidose intestinale :

  • Elle est anti-virale et anti-bactérienne car elle stimule la réponse immunitaire
  • Pour la même raison, elle est anti-fongique
  • Elle décongestionne les voies respiratoires
  • C’est une stimulante hépatocytaire ! Ça c’est une énorme qualité de nos jours, puisque cela signifie qu’elle stimule la régénération des cellules du foie !
  • Elle stimule la circulation sanguine des extrémités
  • C’est une huile qui rééquilibre les troubles nerveux : stress, fatigue et anxiété. Elle remotive les personnes affaiblies nerveusement, sans exciter et en favorisant la sérénité.

Nota Bene : ne confondez pas l’huile essentielle de thym à Thujanol avec celle du thym à Thymol, ou du thym à Linalol. En revanche, le thym à Thujanol s’écrit aussi parfois thym à Thuyanol et si besoin : son nom latin est Thymus vulgaris thujanoliferum.

Comment j’ai eu l’idée d’utiliser le thym à Thujanol ?

Pendant mes années de candidose intestinale, je souffrais énormément du Syndrome de Raynaud (mauvaise circulation dans les mains et les pieds). Dès qu’il faisait moins de 20 degrés, j’étais susceptible d’avoir le bout des doigts complètement endoloris et blancs, cela m’arrivait en voiture, à la maison, au travail, généralement aux moments où je commençais à avoir faim, mais pas toujours.

Il m’était impossible de prévoir la moindre sortie l’hiver, mes pieds et mes mains étaient totalement congelés. C’est assez désagréable, et si je restais dans le froid, j’attrapais des engelures aux pieds, ce qui génère des démangeaisons insoutenables ! Une balade en ville en Janvier ? Impossible ! Une promenade dans la nature en Février ? Pas plus de 10 minutes !

J’avais beau acheter des matériaux techniques, empiler les couches, acheter des gants chauffants électriques (oui ça existe !), des semelles chauffantes à piles (idem, ça existe, la pile est attachée au mollet !), rien n’y faisait, je finissais toujours gelée. Même les moufles “The Himalayan Mitt” de North Face, achetées à prix d’or, par mon conjoint, (qui aurait aimé que j’apprécie à nouveau le ski 😉 ) n’ont pas fait le job ! C’est quand même des moufles pour monter les sommets à plus de 8000 m 🙁 j’étais désespérée.

Je me souviens aussi qu’il m’arrivait souvent qu’un de mes collègues interrompe une de nos discussions pour me dire, sur un ton affolé : “Tu es toute blanche, et tes lèvres sont bleues, qu’est ce qui se passe ? Ça ne va pas ?” Si, si, tout va bien ! J’ai juste un peu froid !

Enfin bref, voilà le tableau ! Il se trouve que ma naturopathe à l’époque ne faisait pas le lien entre mes problèmes circulatoires et ma candidose. Mais maintenant que j’en suis sortie je sais que le lien, même s’il peut paraître indirect, est vraiment indiscutable.

En effet, le patron de votre circulation sanguine, extrémités comprises, c’est votre foie. Non, non ce n’est pas le cœur, lui se “contente” de battre comme il faut pour envoyer le sang dans le corps, mais où exactement, ça c’est pas lui qui gère !

Or, notre foie est PARTICULIÈREMENT mal-mené lorsqu’on a une candidose intestinale ! D’abord il se retrouve à gérer l’énorme quantité de toxines produites par le candida, mais il paye aussi le prix des mal-digestions, conséquences d’un intestin fragilisé par la surpopulation de levures ! Et ainsi notre faiblesse hépatique entraîne tout un tas de troubles qu’on retrouve dans la candidose intestinale : notamment migraines, acné, fatigue, démangeaisons, et …. troubles de la circulation sanguine !

C’est bien simple, je ne l’aurais jamais cru : maintenant que je vis sans candidose, je n’ai plus besoin de gants, alors que je marche entre 45′ et 1H par jour, tous les jours de l’année (j’ai un chien !), qu’il vente, qu’il neige, qu’il pleuve, pas de gants ! Plus du tout ! Quand j’ai le bonheur de partager mes balades avec mon conjoint, des amis ou quelqu’un de ma famille, je constate avec satisfaction qu’ils ont parfois besoin de prendre leur paire de gants… alors que la mienne est restée au placard pendant 2 hivers de suite ! J’ai même décidé de venir vivre à Montréal, c’est vous dire si je ne me considère plus comme frileuse !

Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Challenge Candidose : Semaine 4

En fait, je pense que la candidose vous pourrit la vie encore plus que vous le pensez (oui je sais c’est bizarre de dire ça !). Depuis que j’en suis sortie, je repense à plein de tracas que j’avais et qui ne me semblaient pas liés à cette pathologie mais qui sont depuis partis ! Nous sommes un “tout” et le déséquilibre entraîné par la prolifération de candida albicans perturbe TOUTE notre physiologie (et notre santé mentale !).

Mais revenons à mon huile de thym à Thujanol, c’est dans ce contexte que je l’ai découverte, en cherchant un solution à mon syndrome de Raynaud, elle était toute indiquée pour cette affection. Au vue de ses nombreuses autres qualités, je me souviens en avoir acheté 3 flacons ! C’est un peu curieux comme comportement mais parfois quand on voit un bel espoir dans une situation difficile, on se dit “je fonce !”.

Ce qui m’a poussé à faire ça, c’est le côté hépatoprotecteur, le fait qu’elle régénère le foie, combiné à l’action anti-fongique. Je me suis dit: “si cette huile me permet d’améliorer mon syndrome de Raynaud, tout en soignant mon foie, et qu’elle est en plus anti-fongique, c’est un cadeau du ciel” ! Et j’avais raison. Car cette huile est très douce, on peut l’utiliser sur du moyen terme (plusieurs mois) sans risque.

Comment j’ai utilisée l’HE de thym à Thuyanol et quels bénéfices ?

Je l’ai donc prise par voie orale pendant l’hiver, diluée dans de l’huile d’olive. Ce n’est pas très bon, mais quand on a une candidose intestinale, je crois que ce genre de détails nous passe totalement au-dessus n’est ce pas ?

Je prenais 2 gouttes chaque matin, et cela complétait parfaitement mes autres anti-fongiques que j’utilisais en rotation sur 5 jours (pour avoir + d’infos, consultez mon article “candidose intestinale : mon parcours”). Voilà pourquoi :

  • L’idéal pour combattre le candida, c’est d’utiliser les anti-fongiques en synergie, c’est à dire d’en consommer plusieurs ensemble. Associer le thym à Thujanol avec chacun des autres anti-fongiques très puissants que je prenais en rotation était donc idéal.
  • Le gros problème avec la candidose, c’est qu’il faut arriver à combattre le candida tout en soutenant le foie. Car sans foie, pas de guérison étant donné qu’il est le grand chef d’orchestre du corps : système immunitaire, hormonal, digestion, il gère et organise tout ! Mais le foie est lui-même affaibli par les toxines libérées par le candida vivant, et par le candida qui meurt (la mort du candida génère une production de toxines importante). Et de plus, certains anti-fongiques nécessaires sont difficiles à encaisser pour le foie (huile essentielle d’origan notamment). Donc trouver cette huile qui est à la fois anti-fongique et qui régénère les cellules du foie, c’est juste PARFAIT pour un contexte de candidose.
  • Ensuite, dans mon cas, la prise de thym à Thujanol a grandement amélioré mes problèmes de syndrome de Raynaud, ce n’était pas encore le top, c’est sûr, mais j’ai retrouvé du confort et j’étais plus résistante au froid.
  • Cette huile essentielle de thym à Thujanol est un précieux allié en cas d’infections ORL, or, des infections ORL, quand j’avais la candidose, j’en avais plein ! Sinusites, angines, rhumes… Ça n’arrêtait pas de l’hiver. Aujourd’hui ça me fait très bizarre d’écrire ça car je ne sais même pas à quand remonte mon dernier rhume, je pense que c’était en 2016 ou 2017 ? J’éprouve une vraie satisfaction à faire ce bilan positif !
  • Enfin, cette huile est aussi excellente en cas de cystites, mycoses et autres infections gynécologiques. Pour ma part j’avais des cystites récidivantes, tous les 2/3 mois environ, c’était ma hantise, j’en ai beaucoup souffert car elles étaient extrêmement douloureuses (je préférais les migraines, c’est dire !).

Voilà, vous savez tout sur ce qui m’a poussé à utiliser cette huile pendant ma candidose, et si ça vous intéresse, il m’en reste un flacon 🙂 🙂 🙂 car au final je n’ai eu à en utiliser que 2 avant de guérir !

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires tout en bas de la page, je serais ravie de vous lire.

Et si le sujet de la candidose vous intéresse, vous pouvez télécharger mon bonus pour vous inscrire à ma newsletter et recevoir ainsi les nouveaux articles sur le sujet ! J’ai beaucoup de choses à partager !

8 de Petits mots

  • veronique

    Bonjour,J’ai lu avec attention votre utilisation de l’HE de thym à Thuyanol mais ma question est pourquoi la prendre avec de l’huile d’olive?
    Merci en tout cas pour vos articles et conseils bien avisés.
    Bien cordialement

    • Juliette

      Bonjour Véronique, très bonne question, alors en fait, une huile essentielle, il faut la diluer sur un support.

      Ca peut être du sucre, mais en cas de candidose, pas une bonne idée… Reste les huiles, et moi j’avais choisi l’huile d’olive, qui est très anti-fongique et que j’avais toujours sous la main.

      L’huile de coco fonctionne aussi, mais comme c’était l’hiver, elle était à l’état solide donc pas très pratique.

      J’espère que ça répond à votre question, belle soirée !

  • Faccenda

    Merci Juliette pour votre réponse. Je n’ai pas encore osé avaler l’HE de Thym car j’ai vu que ça pouvait provoquer des brûlures graves…? Pour l’instant je me contente de mettre une goutte sur ma brosse à dents et de frotter ma langue; sinon je prends sous forme de gélules.
    Qu’en pensez-vous?
    Encore un grand merci pour tous les conseils prodigués, témoignages d’encouragement et les bonnes recettes:
    A bientôt

    • Juliette

      Merci pour ce gentil commentaire 🙂

      Alors, je te réponds en plusieurs points :
      – Brûlures graves avec l’HE de thym thujanol, je ne pense pas … ce n’est pas une HE réputée caustique. Peut-être qu’il s’agissait d’un autre type de thym ? Si tu as la source, ça m’intéresse !
      – Cela étant, attention, les HE, ce n’est pas DU TOUT de la médecine douce. Il faut bien respecter les doses, les dilutions, et ne les utiliser qu’en cas de pathologie invasive comme la candidose.
      – De ce fait, les gélules sont une très bonne option pour respecter les principes d’usage (dose et dilution), mais je pense du coup qu’il ne s’agit pas de thym à thujanol ? Je ne crois pas que cela existe, à moins de les faire faire à la pharmacie ? Et quand on veut prendre une HE en dehors d’une gélule : on la dilue bien dans 1 cs d’huile (en général 1 à 2 goutte par cs mais attention à adapter selon le contexte)
      – Concernant le dentifrice : pourquoi pas, mais je ne le ferais pas à long terme à priori. Encore une fois, même si j’ai utilisé énormément les HE pendant la candidose, ça doit rester pour moi un “médicament”, or la bouche, c’est déjà ton système digestif. Alors pourquoi pas pour nettoyer la bouche surtout en cas de candidose buccale, mais quand ça ira mieux, je pense qu’il faudra arrêter.
      – Retiens bien que la bouche c’est déjà le système digestif, donc si ça ne te brûle pas la bouche, le reste des muqueuses ce sera pareil. Par contre, du coup, utiliser des HE dans la bouche c’est déjà une forme d’ingestion et une partie va passer dans ton sang (ce qui est plutôt intéressant dans ton cas, il faut juste en avoir conscience).

      J’espère que ma réponse t’aide à y voir plus clair !

  • Faccenda

    Bonjour Juliette,
    Merci pour votre réponse.
    Alors non après vérification on m’a conseillé HE d’origan compact et déjà ça me brûle la langue….
    Je vais donc essayer l’HE de thym thujanol comme vous le conseillé, étant également atteinte du Syndrôme de Raynaud ++++
    Quant aux complément alimentairec ‘est “Peppermint + Oregano Oil complex ” des laboratoires I Herb.
    Voilà et pour info j’ai une candidose carabinée intestinale et dépôt sue la langue très important, je viens de faire les prélèvements et analyses en attente de résultats.
    Un grand merci pour votre aide,
    Bonne soirée

    • Juliette

      Oui par contre l’HE Origan est très caustique, et d’ailleurs également toxique pour le foie. C’est une des + délicates à utiliser.

      Il faut la prendre avec grande précaution, et d’ailleurs diluée dans l’huile c’est … vraiment très mauvais ! Et ça brûle complètement la bouche.
      Bref, je l’ai déjà fait en cas “d’urgence” et c’est un antibio / antifongique / antiviral REDOUTABLE, mais c’est aussi assez vite toxique pour notre propre organisme… donc à prendre avec précaution, avec parcimonie et définitivement en gélule sauf urgence éventuelle (dans mon cas les “urgences” c’était les cystites en général).

      Et donc je confirme que l’HE de thym à thujanol c’est différent, bien plus doux, protectrice du foie mais aussi anti-fongique, ça me parait parfait pour ta situation avec le syndrome de Raynaud et la candidose.

      J’ai regardé le complément, si j’ai bien compris c’est de l’huile d’origan, mais pas l’huile essentielle, pourquoi pas ! C’est un bon anti-fongique.

      N’hésite pas à me tenir au courant de tes résultats… courage !

  • Thibaud

    Merci Juliette pour ces conseils. En effet, l’HE de thym à thujanol est un très bon produit. Pourrais-tu STP nous faire quelques articles sur les autres compléments alimentaires qui peuvent être utilisés en cas de candidose ? Merci pour ton blog et tes vidéos. A bientôt.

    • Juliette

      Hello !

      Merci beaucoup pour ce commentaire 🙂 ça me fait très plaisir.

      Bon je comprends bien cette demande, mais je suis vraiment réticente à partager des infos plus précises sur les compléments alimentaires, je m’explique.

      J’ai déjà beaucoup de questions de personnes qui se “lancent” dans le régime candidose seuls, c’est une GRAVE erreur. Il faut absolument être accompagné(e), notamment pour évaluer la situation du foie, la vitalité de l’organisme, l’ampleur de la candidose, et individualiser ainsi le protocole.

      La mort progressive du candida engendre une toxicité importante dans le corps, qui peut avoir des conséquences difficiles, c’est vraiment à ne pas prendre à la légère. Avec un protocole, on fait en sorte que cette toxicité soit gérable, on réagit si nécessaire, on y va progressivement, et tout ça doit absolument être individualisé.

      J’ai vraiment peur en donnant + de détails de favoriser les démarrages de régime entrepris “en solo”.

      J’espère que vous comprenez !

      Belle journée,

      Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT des idées de recettes saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS