candidose refaire analyses
Candidose,  Video

Candidose et SIBO : refaire des analyses ?


⠀🎬🎬🎬Faut-il (re)faire des analyses pour vérifier que le candida ou le SIBO sont partis ?

Je ne suis pas spécialement pour ! Bizarre non ? On me pose souvent la question en consultation, et la réponse est assez longue, alors aujourd’hui je vous explique mon raisonnement en vidéo.

Dans cette vidéo je vous indique aussi dans quel cas c’est vraiment utile, et dans quels cas c’est plutôt délétère…

…et je vous explique ce que moi je conseille pour suivre l’évolution de sa candidose ou son SIBO.
⠀⠀
J’espère que cette vidéo vous aidera et je vous envoie plein de courage par écran interposé !

Je suis tous les jours confrontée à vos souffrances avec la candidose ou le SIBO, je sais combien le chemin est difficile, alors j’espère que mes publications vous aident et je pense bien à vous 🙏🌞🌻

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sous la vidéo ou ici, pour me dire ce que vous en pensez ou me laisser une question…
⠀⠀

D’autres vidéos sur la candidose ou le SIBO ? C’est par ici ! Et si vous souffrez de candidose, je peux peut-être vous aider, cliquez ici si vous souhaitez en savoir +.

Retranscription écrite

Bonjour tout le monde ici Juliette Lepoutre naturopathe spécialisée en candidose et en SIBO.

Alors est-ce que c’est judicieux quand le protocole a bien avancé, quand on va mieux quand on a moins de symptômes de refaire ou de faire des analyses pour voir si la candidose ou le SIBO ou les deux sont bien partis ?

Et ben moi je pense que c’est pas tellement pertinent et je vais vous expliquer pourquoi, en tout cas je vais vous expliquer les conditions dans lesquelles c’est nécessaire de le refaire, et voilà un peu les précautions à prendre et je vais vous expliquer, moi comment je fonctionne, j’ai un outil bien plus pertinent que le fait de refaire ses analyses et je vais vous en parler.

Candidose et SIBO : de quelles analyses je parle ?

Alors déjà vous vous demandez sans doute de quelle analyse je parle. Si vous connaissez vous avez peut-être vu ma vidéo sur les analyses que je préfère pour la candidose, je vous mets le lien ci-dessous.

Candidose et SIBO (dysbiose) : analyses urinaires

Ces analyses que je préfère c’est les analyses urinaires s’appelle MOU pour métabolites organique urinaire ça marche pour la candidose et aussi pour voir s’il y a des bactéries qui produisent des déchets qu’on retrouve dans les urines ça vaut plus de 100 euros donc c’est pas rien mais c’est je pense ce qu’il y a de plus fiable.

Candidose : analyse de sang

Il y a également des analyses de sang, les médecins micronutritionnistes la prescrive assez souvent, elle coûte plutôt dans les 40 – 50 euros mais d’après moi c’est moins fiable pour la candidose.

SIBO : gaz expirés

Il y a également pour le SIBO l’analyse des gaz expirés là aussi c’est très coûteux alors tout ça c’est pas remboursé par la sécurité sociale c’est important de le dire.

Candidose et dysbiose : coproculture

Il y en a une quatrième qui est remboursée par la sécurité sociale mais qui est jugée vraiment pas très pertinente en tout cas pour la candidose, pour les bactéries bon un peu plus : c’est la coproculture, l’analyse des selles. Ca c’est remboursé par la sécurité sociale.

Candidose et dysbiose : Test salivaire

Dernière analyse que dont je parle dans cette vidéo c’est le test salivaire qui n’est pas une analyse mais c’est un petit test vous pouvez faire chez vous je vais vous mettre aussi le lien de ma vidéo là-dessus ci-dessous.

Voilà donc de quoi je parle là dans cette vidéo.

Faut-il refaire des analyses pendant le protocole candidose ou SIBO ?

Donc est ce que je conseille à mes clients de suivre tout ça ? De refaire ces analyses candidose ou des analyses sibo pour voir où ils en sont ? Eh bien non je ne leur propose pas ça, on verra que je propose un autre outil : le fichier de suivi qui est beaucoup mieux d’après moi.

Alors pourquoi je le conseille pas ? Déjà c’est des analyses qui sont coûteuses qui demandent de la logistique : faire un test urinaire c’est pas rien donc on peut pas les faire très souvent. Si vous pouvez les faire tout le temps à la limite on en ferait tous les mois et puis ça permettrait de voir une évolution positive sauf que ça va pas se passer comme ça.

L’instant « t » : un mauvais indicateur

Voilà on peut pas faire ça tous les quatre matins et donc du coup on va le faire un instant t et le problème c’est que généralement on va le faire entre guillemets « trop tôt » c’est à dire c’est tellement long à s’améliorer que du coup avoir des résultats qui sont pas terribles on va avoir une évolution positive mais généralement pas terrible.

On va encore être dans les normes ou on ressort avec de la candidose ou du SIBO et donc ça c’est un côté très désespérant c’est comme le fait de refaire le test salivaire tous les quatre matins là ça on peut faire facilement vous irez voir ma vidéo, eh ben ça met du temps à s’améliorer*

Donc si on fait trop souvent on continue à voir la salive qui tombe au fond du verre et ça a un côté vraiment déprimant surtout cette salive là ça représente pour beaucoup d’entre nous le fait vraiment d’avoir la candidose en soit c’est désespérant de voir cette salive de couler au fond du verre.

Si vous souffrez de candidose, je peux peut-être vous aider, cliquez ici si vous souhaitez en savoir +.

Donc le premier message c’est que comme c’est long à s’améliorer faire ses analyses comme ça un instant t soit des analyses payantes soit le test salivaire comme on le fait tout le temps ça va mettre du temps à s’améliorer on risque d’avoir un résultat qui est décevant et ça c’est très mauvais pour le protocole je vous explique pourquoi.

Un esprit positif pour un corps sain

Tout simplement vous connaissez l’effet placebo ça c’est un fait reconnu aujourd’hui quand les scientifiques testent quelque chose ils testent contre placebo parce qu’on sait que le placebo ça marche donc vous le savez il y a un impact de l’esprit sur le corps ça c’est indéniable d’accord.

Donc si refaire ses analyses bah ça donne pas des résultats aussi bien que ce qu’on espérait on est déprimé pendant quelques jours plutôt même quelques semaines ça je sais ce que je vois généralement pour les personnes qui refont les analyses trop tôt et du coup on perd la foi.

On perd confiance dans ce qu’on fait on perd confiance en l’avenir, on se dit je vais avoir ça toute ma vie et ça cet état d’esprit là c’est très mauvais en termes d’impact sur votre corps.

L’esprit a un impact sur le corps donc il faut vraiment le plus possible cultiver la joie et cultiver la foi pour aller mieux pour sa santé, pour son corps, et tout ce qui va venir contre ça va être mauvais.

On va passer plusieurs semaines avec une énergie qui est basse, qui n’est pas bonne pour avancer. Donc le premier point c’est que voilà refaire ses analyses ça a souvent un côté parfois décevant sans doute parce qu’on les fait trop tôt et voilà même si on va mieux et bien on dit ah mince je suis encore dans les normes oh lala ça fout les boules.

Voilà ça je l’ai vu souvent.

Faites plutôt un suivi journalier

Moi il y a un outil que je conseille qui est beaucoup mieux et qu’il a va vraiment dans le sens de garder la foi etc. c’est j’en parle souvent mais c’est de suivre ses symptômes sur un fichier Excel donc je l’explique dans le programme sortir la candidose mais c’est très simple vous pouvez le faire chez vous :

  • les dates en colonne,
  • en ligne tous les symptômes : tout ce que vous avez ressenti, que vous avez envie de noter, vous notez tout ce que vous voulez, une ligne par symptômes
  • et on met une note de 0 à 10 tous les jours
  • on fait ça tous les soirs : comment ça s’est passé dans ma journée hop je note
  • et après on fait des sommes à la semaine
  • et on regarde l’évolution de ces semaines
  • alors il faut être un tout petit peu armé pour faire un graphique c’est ce que je conseille, ou du moins des pourcentages, pour voir l’évolution ce serait long à expliquer comme ça mais on voit l’évolution.

On voit que oui j’ai encore des symptômes mais ça va de mieux en mieux j’ai gagné 15% en 3 mois j’ai gagné 30% en 4 mois et voir cette évolution là on se dit ok oui j’ai encore des problèmes ok mais j’ai eu une progression.

Et si je continue comme ça si j’ai cette progression en 4 mois par exemple, je continue encore 4 mois si on se projette comme ça de façon très simple et bien je vais encore baisser mes symptômes. Admettons si j’ai déjà baissé de 35%, mais c’est génial dans 4 mois j’aurais baissé de 70%.

Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Salade de pâtes candidose

Voilà donc ça permet vraiment de suivre de façon chiffrée les symptômes et pas juste à un instant t et au bout de six mois par exemple on refait l’analyse des métabolites organes et urinaires et on voit que c’est un peu mieux mais pas top etc. voilà c’est ça c’est un instant t, il est possible que la veille aussi moi, c’est ce que je pense, la veille c’était un peu mieux où le lendemain puis là on fait un instant t on paye 130 euros le test et on a un mauvais résultat ça va déprimer pour des semaines.

Alors que si on a noté tous les jours dans notre fichier on voit bien que les symptômes diminuent et en plus c’est ça qui est important c’est que vous sentez mieux. En naturopathie on se base toujours sur les symptômes parce que c’est ça qui reflète votre santé.

Ce que j’aime aussi dans le fait d’avoir un fichier où on note tous les jours non seulement donc c’est le fait de se dire voilà j’ai une évolution positive et puis en plus, on peut projeter sur le fait que si j’ai gagné 35% en x mois je vais sans doute encore gagner ça donc je poursuis ces mois-là et puis ça va encore diminuer.

Apprenez à écouter le corps par vous-même

Voilà je peux avoir la foi dans le fait que je suis dans la bonne évolution et que ça va aller de mieux en mieux et puis il y a aussi le fait que vous allez apprendre à être à l’écoute de votre corps parce que tous les jours on vous demande de noter, ça vous permet d’avoir un certain recul.

Ca permet de voir par exemple pour les femmes est ce que le cycle mensuel c’est vraiment là que j’ai plus de problèmes ? est-ce que tels symptômes s’étaient améliorées mais celui-ci s’est empirée ? est ce que quand je mange ceci j’ai mal au ventre ?

Ca permet vraiment de commencer d’instaurer une connexion avec son corps et ça c’est beaucoup plus utile que de faire des analyses à un instant t parce que si vous connectez à votre corps, que vous savez l’écouter, vous allez récolter plein d’infos sur ce que vous pouvez manger ou pas, sur tel complément qui vous va ou pas.

Le fait de tout noter dans le fichier c’est vraiment le début de recevoir les messages du corps et bien comprendre comment je fonctionne qu’ est ce que je dois faire ou pas ? qu’est ce qui me convient ou pas ? En termes d’alimentation, de complément. On peut aussi noter ce qu’on fait comme sport etc.

Et c’est vraiment entamer cette connexion à son corps pour bien comprendre ce qui ne va pas.

Le cas de la courbe plate : refaire des analyses

Alors justement il y a quand même un cas où je vais conseiller de refaire des analyses donc analyses urinaires (moi c’est ce que je conseille) : c’est le cas où justement on a fait son fichier des symptômes et il n’y a pas d’évolution sur la candidose ou le sibo.

C’est ce que j’appelle une courbe plate moi je fais des graphiques et puis je vois que c’est des petites variations mais ça n’évolue pas, ça reste stable là dans ce cas-là on va se dire bon bah on reprend un petit peu l’investigation.

On va chercher qu’est ce qui se passe, est ce qu’il y a plus de la candidose que du SIBO ? est-ce qu’il y a plus de SIBO que de candidose ? est-ce qu’il y a les deux ? est-ce qu’il y a ni l’un ni l’autre ?

Ca peut arriver c’est rare mais ça m’est arrivé et que donc du coup on va complètement axer sur l’estomac par exemple, enfin bref il y a plein de questions à se poser et donc le cas où vraiment je vais dire à une personne de faire ou de refaire l’analyse urinaire c’est quand c’est stable, d’accord, quand la courbe elle est stable n’y a pas d’évolution.

Alors c’est au bout généralement de 4-5 mois si rien s’est passé avec le protocole que je propose, avec anticandidose et antimicrobiens, et bien je vais dire déjà d’essayer de refaire des analyses avec les médecins, et puis de faire cette analyse urinaire si c’est possible.

Alors ce que je voudrais rajouter par rapport au fait de refaire ses analyses : si vous les faites, ne tombez pas dans certains pièges.

Refaire ses analyses candidose ou SIBO : pièges à éviter

Penser que c’est un diplôme de sortie, qu’on est sorti d’affaire totalement

Si vous voulez refaire et que tout est bon, voilà vous allez mieux, vous refaites les analyses et puis vous êtes dans les normes il n’y a plus de candidose ou de SIBO … quelle que soit l’analyse le piège c’est de se dire c’est bon c’est comme un espèce de diplôme de sortie de candidose ou SIBO, je peux reprendre ma vie d’avant j’ai plus de problème donc c’est bon je peux remanger normalement.

C’est notamment ce que vous attendez généralement : je peux arrêter mes compléments alimentaires etc. ça eh bien c’est un piège parce qu’il faut arrêter progressivement. Il faut de toute façon sortir d’un protocole candidose ou SIBO de façon progressive, ça c’est un truc que j’explique dans le programme : en phase 3 on va décliner progressivement les antifongiques, et on reprend progressivement un régime avec un peu plus d’écart, et le fait d’être progressif ça permet de se recadrer si jamais il y a des symptômes qui reviennent.

J’apprends aussi dans le programme à revenir si besoin à plus d’antifongiques, et on fait comme ça un petit peu le yoyo jusqu’à ce qu’on puisse arrêter.

Donc le problème de refaire ses analyses si elles sont bonnes c’est de se dire c’est bon j’ai mon diplôme ou c’est terminé je n’ai pu à y penser ! Non ça se passe pas comme ça c’est vraiment un chemin la sortie de candidose ou de SIBO. C’est un chemin qui est long, et il n’y a pas un moment donné on vous dit c’est bon ! Retournez à votre vie d’avant tout va bien se passer voilà c’est pas comme ça que ça marche.

Quand on sort d’une situation de santé comme ça qui est difficile, on a appris des choses, on a appris à prendre soin de soi et il faut pas retourner en arrière et en tout cas il faut être très progressif sur ce qu’on va remettre en termes d’écarts alimentaire, ou ce qu’on va arrêter en termes de complémentation.

Refaire l’analyse trop tôt et déprimer

Et puis autre situation ça j’en ai parlé au début ça peut être que vous refaites l’analyse trop tôt et que là vous êtes désespéré, déprimé, vous remettez en cause tout ce que vous avez fait : peut-être vous remettez en cause votre thérapeute, vous dites bon en fait c’est pas top et peut-être je dois voir quelqu’un d’autre, je sais plus qui voir je sais plus quel complément prendre etc.

Et ça c’est un piège parce que bien souvent vous étiez sur la bonne route c’est juste que les analyses elles sont longues à s’améliorer, souvent les symptômes s’améliorent avant et donc voilà vous risquez de perdre du temps, de perdre en vitalité aussi comme je vous ai expliqué avec cet état d’esprit un peu déprimé désespéré donc ça voilà c’est un piège.

Donc quand vous refaites des analyses il faut être vigilant moi encore une fois je le conseille pas sauf si on a vraiment une stagnation au niveau des symptômes.

Et donc ce qu’on a vu ensemble c’est que je conseille plutôt au lieu de refaire ses analyses de noter les symptômes sur un fichier et ça permet vraiment d’avoir plein d’infos sur notre évolution, vérifier que l’évolution est la bonne et encore une fois se connecter à l’écoute de son corps ce qui est un outil que vous allez garder pour la vie, bien plus intéressant que de faire une analyse un instant t.

Voilà j’espère que cette vidéo vous a aidé si c’est le cas vous pouvez mettre un petit like si vous voulez d’autres vidéos vous pouvez vous abonner à ma chaîne on peut se retrouver aussi sur le blog sur Facebook ou Instagram je vous mets toutes les infos ci-dessous et aussi les infos pour le ebook et le programme si vous en avez besoin voilà je vous dis à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez mes 5 Recettes très Faciles : 5 INGREDIENTS 

et 5 MINUTES (Bonus gratuit)