naturopathie_gouter_fruits
Alimentation & Santé,  Podcast

Naturopathie : le goûter de fruits (Podcast #3)

  •  
  •  

Aujourd’hui je vous partage un nouveau podcast, toujours au sujet de l’organisation des repas, et cette fois on parle du goûter !

Le podcast est disponible sur Itunes, sinon vous pouvez aussi l’écouter directement ici sur le blog, en cliquant sur Play dans le lecteur au début de cet l’article. Vous pouvez aussi choisir de le télécharger pour l’écouter plus tard !

Et pour ceux qui préfèrent lire, je vous partage ci-dessous la retranscription écrite.

Le goûter (Podcast #3)

Dans les 2 premiers épisodes, nous avons vu comment construire des assiettes pour les repas de midi et du soir qui soient digestes et aussi un petit-déjeuner digeste, dans le 2ème épisode.

Et bien aujourd’hui on va parler du goûter en naturopathie, j’avais commencé à aborder le sujet dans l’épisode précédent et nous allons voir ça plus en détail. On va voir pourquoi prendre un goûter est utile, ce qu’il faut manger, pourquoi, et à quelle heure. On verra aussi que selon nos tempéraments et selon la saison, on peut consommer plus ou moins de fruits.

Naturopathie : pourquoi conseille-t-on un goûter ? 

Alors, même si le goûter n’est pas obligatoire, il permet d’éviter les grignotages qui sont totalement à proscrire, puisque, pour rappel, ’ils empêchent le système digestif d’opérer la phase de nettoyage et la phase de repos, et ça c’est extrêmement délétère pour toute votre santé. Et prendre un goûter doit vous permettre aussi d’alléger les repas de midi et du soir et ça c’est intéressant parce qu’un repas léger se digère vite et facilement, et une digestion facile c’est la base de votre santé et de votre bien-être.

J’en ai déjà parlé précédemment, mais je le redis, une mauvaise digestion fatigue tous vos organes digestifs, ça affaiblit votre système immunitaire, ça apporte des toxines et ça vous pompe littéralement de l’énergie physique et mentale sur tous les plans. 

Donc prendre un goûter, c’est une habitude saine, mais attention à condition de bien choisir ses aliments !

Des fruits frais rien que des fruits frais 

Alors en fait c’est très simple, au goûter, on conseille en naturopathie de prendre des fruits frais, et uniquement cela, donc juste des fruits, sans rien d’autre. C’est vraiment le moment idéal pour les consommer : je vais vous expliquer pourquoi. 

Alors d’abord parce que notre corps produit naturellement un pic d’insuline vers 17h, et ça, c’est propice à la digestion des sucres du fruit. 

Ensuite, on a l’estomac vide, et c’est parfait pour consommer un fruit, parce que le fruit ne se digère pas dans l’estomac mais dans l’intestin grêle. Donc il va donc rester très peu de temps dans l’estomac, on va dire environ 30’ mais en fait, cela dépend du type de fruits, et le fruit va ensuite passer dans l’intestin grêle où il sera digéré grâce aux enzymes du pancréas. 

Acidité et amylase salivaire

A contrario, quand on ingère un fruit frais au moment du repas, en dessert par exemple, ou bien dans une salade, ou encore avec le petit-déjeuner, et bien l’acidité du fruit peut gêner la digestion des glucides contenus dans le bol alimentaire donc le reste de votre repas. Alors, je vais prendre quelques instants pour vous expliquer ca parce que c’est à la fois passionnant et un peu technique. En fait, la digestion des glucides, donc des féculents, elle commence dans la bouche : la salive contient une enzyme qui s’appelle ptyaline ou amylase salivaire, et cette enzyme est chargée d’initier la digestion des glucides. 

En fit son rôle c’est de découper les amidons des glucides en plus petit morceaux, puisqu’en fait l’amidon c’est comme une chaîne de molécules de sucre, donc qui sont toutes reliées les unes aux autres, et l’amylase va commencer à les découper ces chaînes de sucre en des chaînes plus petites.

Mais l’amylase salivaire elle a une petite particularité c’est qu’elle est active uniquement lorsque le milieu dans lequel elle se trouve n’est pas trop acide, et de ce fait lorsqu’on prend des fruits aux repas, l’acidité qu’ils apportent va donc entraver le travail de l’amylase salivaire, et donc la digestion des glucides n’est pas optimale.

Donc en naturopathie on pense que c’est ça qui explique les lourdeurs digestives, éructations, ballonnements qui sont ressentis par les personnes qui ont un système digestif fragile, et qui consomment des fruits aux repas.

Et alors en plus du problème de l’acidité, il semble que les fruits frais contenus dans le bol alimentaire gênent le travail mécanique de l’estomac.

Gestion de l’acidité 

Et il y’a un autre point à prendre en considération, et ça concerne aussi toujours l’acidité apportée par les fruits, c’est que l’heure du goûter semble être chronobiologiquement idéale pour gérer les acides, ce qui n’est pas le cas du matin par exemple, parce que le corps est chargée d’acidité du fait des nettoyages qui se sont effectués pendant la nuit. 

Donc si vous voulez tirer le potentiel maximal des fruits, prenez-les au goûter, et sans rien d’autre, c’est comme ça qu’ils seront les plus digestes et donc qu’ils vous apporteront tous leurs bénéfices. 

D’ailleurs soit dit en passant, je vous déconseille vraiment de consommer des féculents au goûter donc par féculents j’entends du pain, des biscuits, des gâteaux, parce qu’en fait pour digérer des féculents alors non seulement il faut l’amylase salivaire comme on l’a vu mais il faut aussi des enzymes pancréatiques donc ça veut dire qu’il y a un travail du pancréas, et si on consomme des glucides trop souvent on vient fatiguer le pancréas, donc il faut vraiment éviter de consommer des féculents plus de trois fois par jour.

Donc l’équilibre idéal avec les féculents c’est d’en consommer un petit peu le matin, un petit le midi et un petit peu le soir, ce qui fait donc trois fois par jour et au goûter on prend par contre des fruits, qui vont se digérer très facilement et qui ne génèrent donc pas une grosse sollicitation pour le système digestif.

En naturopathie, c’est quand l’heure du goûter ?

Maintenant on va voir un point important qui est l’heure du goûter. En naturopathie on conseille de prendre le goûter de fruit 2 h avant le repas du soir et cela doit correspondre aussi à un minimum de 4 h après le repas de midi.

Donc je vais donner un exemple, si vous prenez le repas de midi à 12 h 30, et votre repas du soir à 19H30, vous allez prendre votre goûter de fruits à 17 h 30 on a donc bien laissé 5 h après le repas de midi et 2 h avant le repas du soir.

L’idée de 4 h après le repas de midi c’est en fait pour laisser le temps au système digestif de se nettoyer après le repas, un repas ça met environ 2 h à être digéré dans l’estomac, et une fois que c’est fait il y a un système qui s’appelle le complexe migrant inter digestif ou complexe moteur migrant qui est en fait un système d’auto-nettoyage en quelque sorte, il y a un petit liquide qui va parcourir le tube digestif pour nettoyer les reliquats du bol alimentaire et chasser les bactéries. 

Et le fait que ce complexe migrant interdigestif fonctionne correctement c’est vraiment primordial pour votre santé, quand ça fonctionne pas bien c’est la porte ouverte à plein de soucis, donc c’est vraiment important de laisser le temps au système digestif de faire cet auto nettoyage et de se reposer aussi, se reposer un petit peu entre les repas donc c’est primordial de laisser plusieurs heures entre chaque prise alimentaire et d’ailleurs c’est pour ça que j’insiste régulièrement sur le fait qu’il ne faut pas grignoter.

Les fruits et votre tempérament, la saison

Je voudrais ajouter un dernier point au sujet des fruits, C’est qu’en fait nous sommes pas tous égaux avec les fruits, ça peut paraître un peu bizarre comme phrase mais j’en ai parlé plusieurs fois les fruits contiennent donc des acides, de l’acide malique, acide citrique, acide tartrique, Et en fait nous ne sommes pas tous égaux face aux acides. 

Notre corps doit maintenir un pH sanguin tout à fait stable, de ce fait quand on ingère des acides par le biais de l’alimentation, l’organisme va les neutraliser, et ça ca peut se faire en  utilisant les réserves minérales donc nos minéraux, contenus dans les cheveux dans la peau voir dans les os et dans les nerfs.

Alors cette spoliation de minéraux elle sera d’autant plus présente chez certaines personnes, généralement des personnes minces, qui ont la peau pâle et qui sont facilement frileuses.

Pour d’autres personnes la neutralisation des acides va se faire plus facilement avec la respiration. Alors en naturopathie, lorsqu’on travaille avec quelqu’un on définit d’abord quel est son type c’est-à-dire son tempérament pour ensuite l’aiguiller est dans sa consommation de fruits et dans son alimentation de manière générale et même dans son hygiène de vie de manière générale. 

Alors la où je voulais en venir c’est que la consommation de fruits est à individualiser selon votre tempérament mais aussi selon la saison, parce qu’il est aussi bien plus facile de neutraliser des acides par la voie respiratoire en été lorsqu’il fait chaud. 

D’ailleurs la nature est bien faite puisque plus le climat est froid l’hiver, moins vous aurez de fruits de saison pendant cette période sur votre lieu de vie si je puis dire.

Donc pour résumer, la quantité de fruits ainsi que leur type est à adapter selon les individus. Si vous avez facilement la peau sèche, si vous avez facilement froid, que vous avez la peau pâle, les yeux bleus, et que vous êtes plutôt mince, vous aurez peut-être du mal à supporter les fruits et surtout les fruits acides en hiver par exemple les agrumes. Vous pourrez alors prendre au goûter une compote de pommes chaude, on peut prendre aussi des châtaignes ou une banane, avec une infusion pour maintenir la température du corps. 

Et pour ceux qui se demandent quels fruits sont acides, je partagerai dans un futur podcast la liste des fruits et des aliments en fonction de leur acidité. 

Conclusion 

Voilà pour le goûter, donc pour résumer, c’est très simple votre goûter se prend 4 h minimum après votre repas de midi, 2 heures avant le repas du soir il s’agira de fruits et rien que des fruits ! Retenez aussi que nous ne sommes pas tous égaux face aux fruits et que vous devez adapter leur consommation en fonction de la température extérieure ! Nous sommes tous différents, et je vous invite donc à vous observer, je pense que s’informer et s’observer, c’est la clé de votre équilibre de santé ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT des idées de recettes saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS