buche_de_noel_sans_gluten_ni_lactose
Desserts

Bûche de Noël sans Gluten ni Lactose aux Framboises et au Chocolat

  •  
  •  

Ça y’est, là voilà, j’ai enfin finalisé la recette de Bûche de Noël : sans Gluten ni Lactose, et même sans sucre, pour ceux ceux qui seront en plein régime candidose pendant les fêtes !

Cela fait quelques jours que je préparais ça, que je cogitais sur la façon la plus saine, simple mais savoureuse de faire une bûche avec tous ces critères, et après beaucoup de recherches et quelques tests, elle est fin prête : bûche de Noël sans gluten ni lactose, aux framboises et au chocolat, un délice !!

Est-ce que c’est compliqué à faire ?

Faire une bûche de Noël, ça ne nécessite pas des ingrédients très compliqués. Ensuite, faire la génoise, c’est facile, préparer le glaçage aussi, ce qui est technique, c’est le “montage” : rouler la bûche et la recouvrir du glaçage, et enfin, la déplacer sur votre plat de présentation !

Et en plus, je voulais absolument faire un glaçage brillant, je n’aime pas tellement les bûches de Noël recouvertes d’une sorte de crème au chocolat épaisse…

Bref, je me suis lancée, confiante, mais j’avoue qu’une fois mon glaçage prêt et ma bûche roulée, j’ai eu un peu peur du résultat :

  • Est-ce que le chocolat allait bien recouvrir toute la bûche ?
  • Est-ce qu’il n’allait pas couler, retomber sur les côtés de la bûche ?
  • Est-ce que mes petites décorations allaient tenir sur le chocolat ?
  • Est-ce qu’elles allaient pas être englouties, fondues, dans le chocolat ?
  • Et ensuite, comment j’allais déplacer ma bûche ?

Et en fait, ça c’est très bien passé et j’ai réussi ce montage du premier coup sans souci. Je pense donc que j’ai réussi à construire une recette rapide et facile, mais il faudra quand même rester calme lors de cette fameuse période de montage et lors des déplacements…

Voici donc les étapes dans les grandes lignes, pour que vous puissiez préparer votre recette, anticiper, prendre les bonnes décisions, et être prêt(e) le jour J :

J-7 (on anticipe !)

  • Bien lire cet article 🙂
  • Prendre une décision concernant le fait de faire la confiture soi-même (permet de faire une recette sans aucun sucre) ou pas.
  • Vérifier aussi qu’on possède un plat de présentation (environ 40 cm de long, 10 cm de large).
  • On aura besoin aussi de la plaque du four bien propre, et de la grille du four, ainsi que d’un robot pour monter les blancs en neige.

J-5 (shopping)

  • Achat des ingrédients secs et du matériel.
  • Ne pas oublier les petites décorations en sucre (pas trop lourdes, choisir des petits éléments).

J-3 (acheter des framboises)

  • Acheter les framboises : je les ai prises fraîches, mais des framboises congelées devraient convenir. Si vous faites la confiture, prenez-en 400 g, sinon, 1 petite boite de 100 g environ suffit (on en aura besoin d’une vingtaine).
  • Le soir, faire tremper les framboises avec le sucre de bouleau pour la confiture, si vous la faîtes vous-même.

J-2 (confiture : 1H30 de cuisson)

  • Cuisson de la confiture (1H30).

J-1 (comptez 1H-1H30 de travail)

  • Préparation et cuisson de la génoise (10′ + 15′)
  • Étaler la confiture sur la génoise et déposer quelques framboises fraîches coupées en morceaux.
  • Rouler la bûche, réservez au réfrigérateur le temps de préparer le glaçage.
  • Préparer le glaçage chocolat (10′).
  • Sortir la bûche, la poser sur la grille du four, verser le glaçage.
  • Laisser refroidir 30′ à température ambiante.
  • ET VOICI L’ETAPE DÉLICATE : déplacez la bûche sur le plat de présentation.
  • Réservez au réfrigérateur.

Pour les plus téméraires

  • Vous pouvez aussi faire la bûche le jour J, car elle n’a besoin d’être au réfrigérateur que quelques heures.
  • Et vous pouvez aussi choisir de faire la confiture le même jour que tout le reste !

Pour les débutants

  • On peut aussi choisir de faire un test préalable si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les montages de pâtisserie. Vous pourrez ensuite congeler cette bûche test et la manger lors d’une occasion festive mais plus “cool”. Je vous déconseille d’utiliser cette bûche congelée pour le soir de Noël, d’abord parce que vous allez sans doute devoir la couper pour la congeler dans vos tupperware, ensuite parce que ça reste meilleur frais.
  • Sinon, vous pourrez peut-être couper la bûche en 2 pour la déplacer plus facilement, et dans ce cas je vous conseille d’opter pour 2 petits plats de présentation. C’est très joli également.

Voilà je crois que je vous ai tout dit, c’est parti pour la recette !


Imprimer (Ingrédients et Préparation uniquement)

Ingrédients – Bûche de Noël sans Gluten ni Lactose (10 pers.)

Matériel : plaque lèche frite (pour la génoise) d’environ 30*40 cm, grille du four, fouet électrique, 2 casseroles

Durée : 12H de repos + 1H30 cuisson pour la confiture, environ 30′ pour la génoise, 15′ pour le glaçage, 20′ pour monter la bûche puis 30′ de repos avant de déplacer la bûche au réfrigérateur puis 2H de repos au réfrigérateur avant de servir.

Pour la confiture au sucre de bouleau

  • 300 g de framboises + garder une vingtaine de framboises ou autre fruits rouges (j’ai utilisé des bleuets)
  • 100 g de sucre de bouleau ou de sucre
  • 1 cs de jus de citron

Pour la génoise sans gluten ni produits laitiers

  • 60 g de farine de riz (j’ai utilisé de la farine de riz blanc)
  • 60 g de fécule de pomme de terre*
  • 100 g de sucre de bouleau ou de sucre
  • 4 œufs
  • Papier sulfurisé
  • Un petit pot de confiture de framboises peu sucrée (on en a besoin d’environ 150 g).
  • Pour la garniture également : une vingtaine de framboises ou autres baies (j’ai utilisé aussi des bleuets !).
Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Galette des rois sans Gluten Ni Produits Laitiers

*Je n’ai pas encore testé, mais à priori la fécule de maïs fonctionnera très bien aussi, au besoin faites un test avec 1 œuf, 25 g de sucre, 15 g de fécule de maïs et 15 g de farine de riz avant votre recette festive ! Si personne ne le fait ces jours-ci, je m’y attellerai rapidement.

Pour le glaçage au chocolat noir

  • 150 g de chocolat noir 85%
  • 50 g de sucre de bouleau ou sucre
  • 50 mL de lait végétal (amande par exemple)
  • 150 mL de crème de riz (j’ai utilisé ce produit)
  • Petites décorations en sucre

Préparation – Bûche de Noël sans Gluten ni Lactose (10 pers.)

Pour la confiture au sucre de bouleau

  1. Placez les 300 g de framboises dans un saladier avec le sucre et le jus de citron, mélangez en écrasant un peu les framboises et réserver une nuit au réfrigérateur.
  2. Le lendemain, faites cuire à feu doux dans une casserole, en remuant de temps en temps et en écumant si nécessaire.
  3. La cuisson va durer environ 1H30, arrêtez lorsque vous avez une consistance de confiture, ni trop épaisse ni trop liquide, que vous pourriez étaler sur du pain, ou sur une génoise de Noël :-).
  4. Versez dans un bocal ou un bol et réservez au réfrigérateur.

Pour la génoise sans gluten ni produits laitiers

  1. Sortez la plaque lèche-frite du four et faites chauffer le four à 180°C.
  2. Séparez les blancs des jaunes.
  3. Battez les jaunes avec le sucre, à la main, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Ajoutez une pincée de sel aux blancs d’œufs puis montez les blancs en neige.
  5. Mélangez les farines dans un 3ème saladier, puis ajoutez les en 3 fois au mélange sucre + jaune d’œuf (mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène à chaque fois).
  6. Ajoutez ensuite les blancs en neige à la pâte.
  7. Couvrez votre plaque de papier sulfurisé puis versez la génoise qui va s’étaler sur toute la plaque. Enfournez pour 13′ de cuisson environ (surveillez !). La génoise doit devenir légèrement dorée. Sortez et laissez refroidir 5′.
  8. Étalez la confiture de façon uniforme, une couche plutôt mince (vous étalerez environ 150 g de confiture).
  9. Coupez une vingtaine de framboises restantes en 4 puis déposez-les de façon uniforme sur la génoise enduite de confiture.
  10. Roulez la bûche de façon à ce qu’elle soit la plus longue possible, on va donc la rouler dans le sens de la largeur. Pour être sûre d’être claire : placez le grand côté de la plaque vers vous, et roulez en éloignant la bûche de vous.
  11. Coupez ensuite les extrémités pour qu’elles soient bien nettes.
  12. Entourez la bûche avec le papier sulfurisé utilisé pour la cuisson et placez au réfrigérateur, en prenant soin de la poser sur l’endroit où la génoise se rejoint. Si besoin, scotchez le papier sulfurisé pour maintenir la bûche roulée.

Pour le glaçage au chocolat noir

  1. Faites fondre le chocolat à feu doux dans une petite casserole et en mélangeant régulièrement.
  2. Arrêtez le feu, ajoutez la crème et mélangez jusqu’à l’obtention d’une crème homogène.
  3. Ajoutez ensuite le sucre et mélangez à nouveau jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Toujours hors du feu.
  4. Ajoutez ensuite le lait et mélangez à nouveau jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Réservez hors du feu.

Monter la bûche

  1. Couvrez la plaque du four de papier d’aluminium puis déposez la grille sur la plaque.
  2. Coupez un morceau de papier sulfurisé d’environ 10 cm sur 45 cm et posez-le sur la grille.
  3. Sortez alors la bûche du réfrigérateur, enlevez le papier sulfurisé qui l’entourait et déposez délicatement sur le papier que vous avez découpé, en prenant soin de la poser sur l’endroit où la génoise se rejoint.
  4. Versez alors le glaçage sur la bûche : recouvrir toute la bûche sauf le dessous et les côtés. Vous devriez avoir trop de ganache (c’est préférable d’en faire un peu trop, que pas assez !) et cela va donc couler sur la plaque du four.
  5. Ajoutez alors vos petites décorations.
  6. Laissez reposer 30′ à température ambiante.
  7. OPÉRATION DÉLICATE : déplacez la bûche sur votre plat de présentation en vous aidant du papier sulfurisé, que vous retirerez ensuite doucement, une fois la bûche posée sur le plat.
  8. Réservez au réfrigérateur 2H avant de servir. Vous avez réussi ! Pour servir la bûche, prenez un grand couteau et une pelle à tarte et découpez des parts d’environ 3 cm. Bravo à vous et Joyeuses Fêtes !

Si vous avez aimé cette recette, si vous l’avez réalisée ou si elle vous a inspirée et que vous l’avez déclinée, vous pouvez laisser un petit mot tout en bas de la page pour partager cela et aider ainsi les autres visiteurs 🙂 Merci ! Juliette

5 Petits mots

  • Peyrard

    Bonjour,

    Je suis intolérante aux œufs, je sais que je peux remplacer les blancs par le jus de pois chiche mais les jaunes… Avez vous une solution ?
    En tout cas votre buche est très appétissante !!

  • Fabienne

    Salut,
    Bon ben je sais ce que je fais comme dessert à Noël !
    Merci pour le partage, ça a l’air délicieux !
    Au fait j’ai essayé ton pain et il n’a pas du tout gonflé ( “croustillant et aéré”) Porque ?
    Des bises,

    • Juliette

      Hello Fabienne,

      Ah génial !!!
      Alors pour le pain :
      – tu utilises bien de la levure boulangère ? (n’hésite pas à me donner la marque)
      – est-ce que tu l’as bien activée dans l’eau ?
      – est-ce que ce n’est pas au contraire une levure qu’il ne faut pas activer dans l’eau ? vérifier les instructions…
      – est-ce qu’elle n’est pas périmée ?
      – est-ce que tu as bien laissé 1H au chaud (sur un radiateur ou dans le four à basse température?)
      – est-ce que tu as bien pris garde de ne pas la mettre en contact direct avec le sel ?

      Voilà c’est tout ce qui me vient ! J’attends de tes nouvelles !

      Belle journée,

      Juliette

  • Fabienne

    SAlut,
    Je pense avoir tout fait comme tu dis mais c’était de la levure qui se trouve ds le paquet de farine “pain” de scher. Peut etre que ça ne marche qu’avec leur recette à eux… Damned ! Pardon je voulais dire tabernacle !
    Bon ben je vais réessayer…
    Joyeux noël très blanc j’imagine,
    Bises,
    Fab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT mes recettes Saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS