candidose féculents
Candidose,  Video

Candidose et féculents : leur place dans votre régime (vidéo)

  •  
  •  

Voilà une nouvelle vidéo au sujet des féculents et de la candidose : peut-on manger des féculents quand on a une candidose ? Quelle place pour les féculents dans le régime anti-candida ? Je vous donne mon avis et mes conseils !

Et si vous avez besoin d’encore plus de précisions sur votre régime, vous pourriez consulter ma vidéo avec des menus type anticandidose pour une semaine.

Et pour ceux qui préfèrent lire, vous trouverez ci-dessous la retranscription de la vidéo.

Candidose et féculents : peut-on en manger dans le cadre du régime ?

Bonjour à tous,

Ici Juliette du blog freecocotte.com, je suis naturopathe et je me spécialise en candidose intestinale puisque j’en ai moi-même souffert.

Alors aujourd’hui je voudrais faire une vidéo par rapport au régime alimentaire anti-candidose parce qu’il y a beaucoup de retours à ce sujet-là, je pense que vous êtes nombreux à être un petit peu perdu, un petit peu perplexe par rapport aux aliments autorisés ou pas autorisés.

Et donc aujourd’hui je voudrais parler des féculents.

Avant d’entrer dans le vif du sujet …

Mais avant ça, je voudrais faire une parenthèse par rapport aux différences que vous pouvez trouver dans les régimes anti-candidose selon vos lectures, vos recherches sur internet, selon les livres, selon les thérapeutes.

Ce que je voudrais vous partager aujourd’hui c’est qu’effectivement vous allez trouver des informations contradictoires, c’est ce que j’entends, vous trouvez des informations contradictoires sur le régime. Pourquoi ? Parce que selon les thérapeutes on a tous notre expérience, notre formation et du coup on ne propose pas forcément la même chose et j’ai envie de dire c’est normal et tant mieux !

Tant mieux parce que on est tous différents et vous avez votre propre façon de fonctionner par rapport à ça, vous devez trouver le thérapeute et le protocole qui vous convient. Ça c’est très important de le comprendre parce qu’on a tous notre chemin de guérison selon notre personnalité, selon la façon dont on veut avancer, il faut trouver le thérapeute en qui on a confiance et qui nous propose un protocole qui nous convient.

Parce qu’il y a des personnes qui vont vouloir tout de suite attaquer avec des protocoles très stricts quitte à vraiment galérer au début parce qu’il va y avoir des effets secondaires, parce que c’est très restrictif et que du coup on ne peut plus avoir de vie sociale pendant quelques semaines, il y a d’autres personnes pour qui ça, ça va être intolérable parce qu’ils vont vouloir garder leur joie de vivre malgré la candidose et avancer comme ça et même si c’est plus long et en fait c’est pas moins bien, c’est juste différent.

Vous devez chacun trouver votre chemin et ça passe par des thérapeutes et des protocoles différents. Donc selon les thérapeutes que vous allez rencontrer il faut voir si vous avez cette confiance, si ce qu’il propose est cohérent avec ce que vous êtes et comment vous voulez avancer. Ça peut prendre un petit peu de temps, moi j’ai consulté plusieurs naturopathes avant de démarrer mon protocole anti-candidose.

Il y avait plusieurs personnes, également un médecin nutritionniste qui m’avait dit « vous avez une candidose, on va avancer comme ci comme ça ».

Et en fait, il s’est passé que je n’avais pas confiance, je n’ai pas mis en route le protocole et il faut accepter ça et prenez peut-être votre temps pour trouver la bonne personne et ensuite effectivement vous aurez des questions sur votre régime et il faudra que cette personne soit disponible pour vous accompagner, pour y répondre, je pense que la candidose suscite beaucoup de questions, il y a des effets secondaires, il y a des questions sur le régime et donc du coup c’est vrai qu’il faut je pense un thérapeute assez disponible.

Donc voila premier point, c’est normal qu’il y ait des informations contradictoires au niveau des régimes et je pense qu’il faut se décontracter par rapport à ça, trouver la bonne personne, lui faire confiance, et lui poser les questions et suivre ce que ce thérapeute vous dit par rapport à ce régime.

Si ça ne vous convient pas, si vous voyez au bout de quelques temps que ça ne vous convient pas, cherchez peut-être une autre personne mais avancez dans le sens qui vous est proposé et faites confiance à un moment donné et si vous voyez effectivement qu’il y a des aliments vous ne savez plus trop s’ils sont autorisés ou non autorisés, c’est le deuxième point que je vais vous partager aujourd’hui, ce n’est pas si grave.

Il faut à un moment donné, lâcher un petit peu prise, déstresser un petit peu, il y a un 80/20 sur votre régime, à vous de parler avec votre thérapeute pour savoir quels écarts vous pouvez faire mais à un moment donné s’il y a des aliments, vous ne savez pas s’ils sont autorisés ou non autorisés, c’est sans doute que ce n’est surement pas si grave de les consommer et surtout ce qu’il faut retenir c’est que vous devez varier !

Si vous variez votre alimentation, il n’y aura pas de dégâts en fait parce que même si vous mangez, par exemple des moules au vin blanc, effectivement le vin blanc ce n’est pas autorisé dans une candidose, alors est-ce que quand je mange des moules au vin blanc c’est une catastrophe? Non, ce n’est pas une catastrophe parce que d’abord les moules c’est un très bon aliment et ensuite du vin vous n’en mettez pas trop, si c’est vous qui le cuisinez vous réduisez la dose, faites avec mesure et puis vous n’allez pas en manger tous les jours donc ce n’est pas dramatique.

Si vous apportez cette variété et que 80% du temps vous avez des repas qui sont vraiment équilibrés, légumes protéines féculents il n’y a pas de stress à avoir par rapport à ça.

Alors il faut un petit peu de temps, au début on a envie d’être très strict avec son régime alimentaire et c’est très bien d’avoir plusieurs semaines où on est très stricts après il faut reprendre une vie sociale, il faut se faire plaisir et à ce moment-là lâchez un petit peu prise en gardant quelque chose de bien équilibré mais après si un aliment vous ne savez plus trop si c’est autorisé ou pas ce n’est pas très grave.

De toute façon vous ne devez surconsommez aucun aliment donc je suppose que cet aliment vous allez le manger en petite quantité dans votre repas comme là par exemple le vin blanc dans les moules il y en aura un petit peu il va rien se passer.

Donc premier sujet, trouver votre thérapeute votre protocole et à un moment donné faites confiance et s’il y a des informations contradictoires sur d’autres lectures ce n’est pas grave et deuxième point si vous ne savez plus trop quels aliments sont autorisés ou que vous faites quelques écarts ce n’est pas un drame à partir du moment où vous gardez une base très équilibrée et vous variez votre alimentation.

Retenez vraiment que l’on est tous différents, il y a des gens qui vont consommer tel ou tel aliment dans leur protocole anti-candidose et ça va aller très bien et vous vous allez faire autrement et ça ira très bien aussi.

Voilà, après cette parenthèse je voudrais parler des féculents, comment moi je conseille en naturopathie par rapport à ça avec une candidose et bien je ne conseille pas d’arrêter les féculents.

Le vif du sujet : féculents et candida albicans

Il faut les consommer avec raison, je vais vous expliquer après un peu plus précisément, mais en tout cas je ne conseille pas de les arrêter parce que quand on enlève les féculents de son alimentation, donc on enlève une brique de son alimentation, on retire les féculents, il va manquer quelque chose alors peut-être au début vous allez avoir faim et vous allez tenir le coup mais après vous allez rapidement au bout de quelques jours, quelques semaines, vouloir remplacer c’est bien normal, et je vois trois options.

La compensation par les légumes ?

Alors la première les légumes, vous allez mettre plus de légumes plus de crudités plus de légumes vapeurs, ça ne va pas apporter plus de calories mais ca va vous caler et le problème c’est que ça apporte énormément de fibres et au niveau de l’intestin ça va être très compliqué à gérer, les fibres vont venir irriter l’intestin et créé des indigestions, des inconforts digestifs, ce n’est pas souhaitable, ce n’est pas une bonne idée de mal digérer même si c’est parce qu’on a mangé trop de légumes, ce n’est pas normal de ballonner, ce n’est pas normal d’avoir mal au ventre, votre intestin fonctionne mal, ce n’est pas une bonne idée.

La compensation par les lipides ?

Deuxième option, que moi j’ai suivi par erreur, manger plus de lipides, vous allez vous dire les oléagineux je peux, purée d’amande, de l’huile, vous allez mettre plus d’huile dans vos repas, vous allez mettre de la margarine sur votre pain des fleurs en grosse quantité alors ça marche bien !

Ca cale je confirme, mais le problème c’est que votre foie va énormément galérer et le foie il est déjà soumis à rude épreuve avec la candidose donc ce n’est pas du tout une bonne idée.

Moi, j’avais eu des supers résultats avec mon régime anti-candidose les premières semaines notamment sur mes migraines et en fait au bout de deux mois elles sont revenues et je ne comprenais pas et j’ai mis énormément de temps à comprendre, je prenais pleins de compléments alimentaires pour protéger mon foie et malgré tout, les migraines restaient alors beaucoup moins fortes mais elles restaient.

Et en fait je surconsommais de la purée d’amande, de la purée de sésame, parce que c’est super bon et que ça remplaçait mes desserts sucrés que je prenais avant, donc le soir c’était pain des fleurs et purée d’amande, je mangeais un pot de purée d’amande par semaine, c’est beaucoup trop, vraiment énorme.

Et je me souviens aussi que du coup dans mes plats je me disais le gras je peux donc je mettais pleins d’huile parce que je n’avais pas de problèmes de poids, j’avais faim et j’étais frustrée par mon alimentation parce que je ne mettais pas encore mise à une bonne cuisine saine et du coup j’ai fait cette erreur et mon foie était vraiment en grosse difficulté, et le foie c’est un organe très important bien sûr pour le corps et aussi quand on a une candidose pour aider à combattre le candida, donc mauvaise idée.

La compensation par les protéines ?

Troisième option que je verrais ce serait de remplacer par les protéines donc vous mangeriez plus de poulet, plus de poisson etc… je pense que c’est la moins pire des options car effectivement ça va mettre un coup au candida albicans sans créer de grosses difficultés digestives ou hépatiques mais d’abord c’est un excès sur lequel je n’ai pas énormément de recul parce que c’est quelque chose qui ne se fait pas trop, ce n’est pas très à la mode de surconsommer des protéines animales, il y avait quand même le régime Ducan à l’époque et les conséquences que l’on voit c’est sur les reins, il faut quand même y aller assez fort mais malgré tout ce n’est pas du tout une bonne idée de surconsommer des protéines animales.

Alors comment consommer des féculents avec ma candidose ?

Dès que l’on déséquilibre, on va venir affecter un système physiologique donc mauvaise idée également donc moi ce que je vous conseille vraiment, après encore un fois chacun suivra son protocole en fonction de son thérapeute mais moi ce que je conseille en naturopathie avec un candidose c’est de continuer à manger des féculents mais en quantité raisonnable.

Je conseille de faire l’assiette digeste, comme pour tout le monde finalement, ¼ de l’assiette avec des protéines, ¼ de l’assiette avec des féculents, la moitié avec des légumes et un petit peu de lipides pour assaisonner ou pour la cuisson donc effectivement vous continuez à manger des féculents avec une candidose et ce n’est pas un problème.

On a différentes stratégies pour diminuer un maximum la montée de sucre dans le sang pour ne pas profiter au candida notamment on va opter parfois pour des céréales semi-complètes si l’intestin est en bon état, mais on peut quand même consommer du riz blanc et des céréales blanches si vous avez beaucoup de ballonnements, si l’intestin est irrité. Et dans ce cas on peut rajouter des épices tel que le cumin, la cannelle, le curcuma pour éviter la montée de la glycémie, mais en tout cas on continue de consommer des féculents pour éviter de perdre cette brique qui va complètement déséquilibrer votre physiologie.

Après il y a des personnes qui vont me dire « j’enlève cette brique et je ne rajoute rien » mais vous allez tenir quelques jours, quelques semaines, et après craquer et la lutte contre la candidose c’est un marathon vous pouvez commencer par un petit sprint au début, mais c’est un marathon vous le savez.

Bon on a des résultats après quelques semaines parfois en quelques jours mais ça va quand même durer plusieurs mois donc il faut tenir, donc enlever les féculents et s’affamer ce n’est pas une idée donc les féculents c’est un quart de l’assiette, alors on les prend de bonne qualité donc sans gluten en grande majorité surtout les trois premiers mois, donc le quinoa, le riz, le sarrasin, les pommes de terre cuites à la vapeur avec la peau pour que l’index glycémique reste bas, les patates douces, le millet, l’amaranthe.

Voila ce que je voulais vous partager aujourd’hui sur les féculents et la candidose, alors n’hésitez pas à me mettre en commentaire comment vous vous fonctionnez par rapport à ça, est-ce que vous consommez des féculents, est-ce que vous avez des doutes, est-ce que vous avez des doutes sur les quantités.

Alors je le répète c’est un quart de l’assiette féculents, un quart de protéines et la moitié de légumes alors il y a des personnes qui vont me dire « ça fait combien en poids » mais on répond rarement à cette question en naturopathie parce que ça dépend du poids, de votre constitution, des appétits, donc vous devez apprendre à vous connaître, vous fiez à votre appétit donc vous prenez votre petit-déjeuner, vous voyez à quelle heure vous avez faim le midi et pareil le soir, si vous n’avez pas faim le soir c’est que vous avez mangé trop, vous devez peser les féculents et vous adaptez à votre appétit.

J’espère que cette vidéo vous a aidé, n’hésitez pas à venir sur le blog freecocotte.com pour trouver des recettes saines qui pourront vous inspirer pour un régime anti-candidose et à vous abonner à ma chaine si vous voulez d’autres conseils sur la candidose parce que je continuerai avec des vidéos à ce sujet.

A très bientôt,

2 de Petits mots

  • Patricia

    Bravo Juliette pour tes vidéos. Je prends note de tes recettes que je vais essayer de faire, n’étant pas une grande cuisinière !!
    Petite question, pour ta dernière vidéo sur les féculents, je ne trouve pas le résumé par écrits de celle ci ?
    Continue ainsi surtout et merci de ton aide précieuse !!
    Patricia

    • Juliette

      Hello Patricia, merci pour ton commentaire, j’adore avoir de tes nouvelles 🙂

      Eh bien écoute pour le résumé, il devrait pas tarder, j’ai sous-traité à ma petite sœur et elle bosse dessus aujourd’hui je crois 😉

      A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT des idées de recettes saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS