Boisson_candidose-été-apéritif_apéro
Apéritifs

Boisson candidose pour l’été

  •  
  •  

Boisson & Candidose : qu’est ce qu’on peut boire à part de l’eau pendant le régime? Qu’est ce qu’on peut prendre si on est invité(e) à l’apéro 🍷🥂🍻🍺 ? Ou si on a envie d’une boisson rafraîchissante en plein protocole candidose ? Voilà des questions qui reviennent souvent en consultation, et je suis désolée, mais la réponse n’est pas évidente…

“Qu’est ce que je vous sers ? Un verre d’eau s’il vous plait” 😩😩😩

Pas toujours très fun la candidose…

Mais on va voir toutes vos options ensemble aujourd’hui, je vais vous partager toutes les possibilités de boisson qui s’offrent à vous, que vous soyez dans un bar, au resto chez vous ou chez des amis, à l’heure de l’apéro ou en pleine après midi d’été. Je ne dis pas que ça va être simple, mais vous aurez toutes les cartes en main !

Et en dernier recours je vais aussi vous proposer une petite recette de boisson estivale tout à fait adaptée pour un protocole candidose.

Allez c’est parti, on fait le point sur les boissons plus ou moins acceptables pendant le régime candidose, on va faire comme ça : du mieux, au moins bien.

Boisson candidose “1er de classe”

On commence par les options “boisson candidose” nickel chrome côté respect du régime, mais qui risquent de vous déprimer vous et votre entourage😁

Le fameux “Perrier tranche”

Ça c’est une option que j’ai utilisée souvent… On la trouve partout, on ne fait aucun écart, et ça nous évite de demander juste “un verre d’eau”. La petite tranche de citron met un peu de couleur dans le verre, pour un peu on aurait l’impression de boire un cocktail, c’est presque la fête🤣 ! Allez, on se réconforte avec quelques cacahuètes et ça passe !

Oui, c’est vrai, je dis souvent qu’il faut éviter le citron, mais je parle surtout des fameuses cures de jus de citron, très à la mode depuis plusieurs années et qui font de sacrés dégâts… Par contre une petite tranche dans votre Perrier, là ce serait exagéré de vous en priver !

Les + :

  • aucun écart à votre régime
  • dispo dans tous les restos et bars, bon, si pas dispo on vous servira peut-être une Vittel pétillante ou une San Pellegrino, ah lala, que de saveurs à découvrir 😂 😂 😂

Les – :

  • chez des amis l’option eau pétillante ne sera pas toujours dispo
  • aucune saveur, un peu triste tout de même
  • les personnes qui ballonnent très fort seront peut-être gênées par le côté pétillant

L’infusion froide

On trouve de + en + en magasin bio ou dans les magasins de thés, des préparations pour faire des infusions froides.

Et bien voilà une super boisson candidose ! Des plantes et de l’eau, rien de plus sain n’est-ce pas !

Cette option pourrait vous ravir pour cet été, pour vous rafraîchir lors des après midi de canicule. Avec une petite dose de sucre de bouleau, vous pourriez bien retrouver tout le plaisir de la boisson fraîche sucrée, magique !

Notez aussi que vous pouvez utiliser des préparations prévues pour des infusions chaudes : vous préparez l’infusion avec de l’eau bouillante, puis laisser refroidir et enfin mettre au réfrigérateur…

Les + :

  • aucun écart à votre régime
  • les saveurs peuvent être superbes si on ajoute un peu de sucre de bouleau

Les – :

  • sera dispo que chez vous à priori ! Cela étant dit, ramener une bouteille d’infusion froide maison chez des amis, en plein été, ça peut être sympa

Un jus de légumes ?

Alors, je vais parler plus loin de 2 jus très savoureux, plein de qualités, mais qui ont l’inconvénient d’être bien sucrés : le jus de carottes et le jus de betteraves. Aussi, le jus de tomate a le droit également à un paragraphe à lui tout seul plus bas.

Donc ce paragraphe concerne les jus de légumes autres que tomate (d’ailleurs c’est un fruit), carotte et betterave.

Alors, vous vous en doutez, ce sera tout simplement une option parfaite pour une boisson pendant la candidose.

Le jus de légumes est excellent pour la santé, très digeste, il apporte des vitamines, des enzymes et des oligo-élements, des anti-oxydants, bref, que du bonheur niveau nutrition.

Le souci c’est qu’en magasin bio, vous allez souvent trouver des versions lacto-fermentés, et ça, ça risque de mal passer niveau digestion (ballonnements et gaz). Vous trouverez donc peu de références convenables, en général une ou 2, exemples ici :

  • Jus Breuss de Biotta mais il est assez sucré (6 g pour 100 mL)
  • Jus de céleri : excellent pour la santé digestive ! N’hésitez vraiment pas à l’intégrer à votre quotidien, votre estomac, votre foie et votre santé hormonale vous en remercieront !
  • Jus de pomme de terre : une option pour ceux qui ont des aigreurs d’estomac ou l’impression d’avoir toujours un chat dans la gorge, ou encore des nausées, il est incroyablement efficace pour tous les soucis stomacaux. A consommer en petit verre de 10 cl (car assez glucidique tout de même).

Mais bien évidemment, vous pouvez faire vos jus de légumes maison, si vous avez un extracteur de jus.

Attention par contre, un jus de légumes, surtout pour une boisson candidose, c’est que des légumes, pas de fruits. Pensez par contre à utiliser des herbes (basilic, persil, coriandre, ciboulette) et des épices (curcuma, gingembre, cumin, coriandre, cannelle…) pour un peu plus de plaisir à la dégustation…

Les + :

  • excellent pour la santé !!!

Les – :

  • pas très fun, pas super bon
  • dispo que chez vous !

Et en voilà une bonne idée : eau de coco ! Ma boisson candidose préférée

Et oui, ça c’est une riche idée, et on en trouve de + en + souvent. Vous le savez la noix de coco est antifongique, déjà un bon point !

Elle a plein d’autres qualités, elle est très bonne pour l’estomac, c’est un bon drainant, elle est anti-bactérienne, elle est très hydratante, alcalinisante

Bref, je valide ! Je la trouve super notamment quand on voyage, qu’il fait chaud, qu’on va prendre des transports comme l’avion qui déshydrate +++, et aussi si on est sensible aux infections urinaires.

Certes elle contient un peu de sucre : environ 2,5 g pour 100 mL, mais en fait c’est bien souvent moins qu’un jus de légumes !

Les + :

  • antibactérienne, antifongique
  • alcalinisante (riche en potassium)
  • bonne pour le système digestif
  • très hydratante
  • riche en oligo-éléments et en fibres (1 g pour 100mL c’est pas mal !)
  • on la trouve de + en + en petite brique dans les snacks et les supermarchés, à l’étranger y compris
  • et si vous voyagez dans les pays tropicaux : option noix de coco fraîche là c’est MAGIQUE !

Les – :

  • généralement pas dispo au resto et dans les bars
  • ni chez vos amis !
  • certains n’aiment pas le goût…

Une autre bonne idée : aloé vera

Et oui on commence à en voir un peu partout : des boissons à l’aloé vera ! Voilà une bonne idée, si la teneur en sucre reste raisonnable on valide !

L’aloé vera est très bon pour les muqueuses digestives et il est régulièrement cité dans les compléments alimentaires anti-candidose. Pour ma part, je ne pense pas qu’il ait sa place comme complément alimentaire anti-parasitaire dans un protocole candidose, mais en boisson, génial ! Ça ne fera pas mal !

Sauf si… votre boisson contient trop de sucre. Généralement c’est raisonnable : autour de 5 g pour 100 mL (un exemple de boisson ici), mais vérifiez ce point, et notez que ce n’est quand même pas “négligeable” donc on en boit pas des litres !

Les + (un peu comme la coco en fait) :

  • antibactérienne, antifongique
  • alcalinisante
  • bonne pour le système digestif
  • très hydratante
  • riche en oligo-éléments et en fibres

Les – :

  • généralement pas dispo au resto et dans les bars
  • ni chez vos amis !
  • pas très facile à trouver non plus dans les supermarchés et magasins bio

Moins bien mais sain

On va maintenant voir les options qui sont pas tip top, mais qui restent des boisson candidose possibles, car ce sont des boissons saines, qui vont dans le sens de la vitalité, si on les utilise correctement et avec modération.

Jus de carottes

On trouve du jus de carottes assez facilement en supermarchés, et une fois servi, on dirait un jus d’orange, alors oui, j’aime bien cette option et je l’ai utilisée assez régulièrement.

La carotte est par ailleurs excellente pour la santé du foie et des hormones, elle est riche en vitamine A et E, et alcalinisante. Problème, elle contient pas mal de sucre quand même : 8 g pour 100 mL !

Une astuce très saine et hyper judicieuse : ajoutez à votre jus du cumin ou de la cannelle, ou encore du curcuma pour faire baisser l’indice glycémique.

Les + :

  • alcalinisante
  • bonne pour le foie et les hormones
  • riche en vitamine E et pro-vitamine A, donne très bonne mine !
  • on en trouve en supermarchés et magasin bio
  • délicieux une fois qu’on y a pris goût 😂 c’est drôle comme phrase mais vous comprendrez quand vous vous mettrez au jus de carottes
  • tout le monde croira que vous buvez du jus d’orange : aucune question donc pas d’argumentation sur votre régime !
  • un des seuls jus de légumes dispo en version non lactofermenté

Les – :

  • sera dispo que chez vous à priori !
  • contient du sucre (8 g pour 100 mL environ) donc à consommer en tout petit verre (15 cl)

Jus de betteraves

Ça aussi, c’est un légume excellent pour le foie, plein d’antioxydant et de vitamines. Le jus de betteraves est une merveille de la nature, qui fait l’objet d’études anti-cancer.

Par contre, le jus de betteraves contient quand même beaucoup de sucre: environ 10 g pour 100 mL ! On est un peu sur les mêmes avantages et inconvénients que le jus de carotte en fait.

Ajoutez-y la aussi du cumin ou de la cannelle, ou encore du curcuma pour faire baisser l’indice glycémique.

Les + :

  • alcalinisante
  • excellent +++ pour le foie et les hormones, pour la constipation, pour la peau
  • on en trouve en magasin bio
  • savoureux
  • lutte contre l’anémie

Les – :

  • sera dispo que chez vous à priori !
  • contient du sucre (10 g pour 100 mL environ) donc à consommer en tout petit verre (10 cl)
  • souvent vendu en version lactofermentée qui pourra faire ballonner pas mal d’entre vous

Le jus de citron

Oui, malgré tout le mal que j’en dis, c’est une option ! Et oui, en été, et en quantité raisonnable, ça peut être très bien.

Tout est question de dose, et de moment.

Le jus de citron va acidifier la plupart des organismes, mais, s’il fait très chaud, cette acidité sera bien gérée pour la grande majorité d’entre nous.

Par ailleurs si la consommation est occasionnelle, peu de risque d’avoir des effets secondaires. On note quand même parfois des déclenchements de cystites ou juste des brûlures mictionnelles, mais si vous êtes raisonnable sur la quantité, et encore une fois, qu’il fait chaud, ça va bien se passer.

Les + :

  • assez dispo dans les bars et restos : pensez à demander sans sucre par contre
  • ne favorise pas le candida
  • on peut opter pour l’option pulco Bio en supermarché et y ajouter du sucre de bouleau, si c’est pour la maison

Les – :

  • sans sucre, ça arrache quand même !
  • attention si vous êtes sensible aux cystites ou à toute forme d’acidification (perte de cheveux, peau sèche, fatigue, arthrose et arthrite…)
  • option que s’il fait très très chaud

Autres boissons naturelles mais “risquées” en candidose

Le Kombucha ou le Kéfir

Je vais être honnête, ce sont des options que je ne connais pas bien. Je passe totalement à côté de cette vague Kéfir et Kombucha, ou plutôt, cette vague passe à côté de moi, allez savoir ? Bon enfin bref, je ne sais pas ce qui se passe, mais cette déferlante est presque inaperçue de mon côté.

Un autre article apprécié par mes lecteurs en ce moment :   Salade de poulet à la crème de courgettes, amandes effilées et olives vertes

Si, en fait je sais ce qui se passe : ces boissons contiennent des levures, donc à éviter pour la plupart des personnes en situation de candidose. 1er point.

D’ailleurs, la plupart de mes clients ballonnent beaucoup, et dans ce cas, ces 2 boissons ne conviennent pas du tout. 2ème point.

3ème point : le Kombucha est fait à base de thé et de sucre, pas top pour la candidose, et le Kéfir à base de lait. On peut trouver du kéfir de fruits, mais il contiendra généralement du sucre. Bref, encore pas génial pour la candidose.

Ah oui et 4ème point : je trouve pas ça très bon ! (oui j’ai goûté quand même).

Les + :

  • effet probiotique sans doute intéressant mais pas en plein protocole candidose ou alors si la candidose est modérée
  • ça a un côté convivial si on est avec des personnes très branchées bio et santé

Les – :

  • risqué en plein protocole candidose, à cause des levures. Si vous en consommez, ce sera avec grande grande modération.
  • vérifiez le taux de sucre
  • génère des ballonnements
  • pas encore très dispo dans les bars et restos en France, et chez vos amis non plus

Jus de tomate : sous conditions

Alors, la tomate, c’est vraiment pas terrible pour la digestion. L’estomac fragile ne l’aime pas du tout, la muqueuse intestinale non plus. Je la déconseille vivement pendant le régime candidose, surtout quand elle est associée à un repas qui contient des féculents (ce qu’on fait généralement avec la sauce tomate ou en salade !).

On peut éventuellement la prendre l’été, seule, au goûter, quand il fait bien chaud, et si on la digère bien.

Dans ce cadre là, pourquoi pas le jus de tomate au goûter. Il contient quand même un peu de sucre 3 ou 4 g pour 100 g, voire + si la tomate a une belle saveur sucrée… Donc avec modération, là encore.

Les + :

  • on en trouve quand même pas mal au restaurant et dans les bars

Les – :

  • un peu sucré
  • ne conviendra pas du tout aux personnes ayant un estomac fragile (souvent le cas en candidose) : éructations, aigreurs, poids sur l’estomac et chat dans la gorge ou sinus facilement encombrés
  • idem pour les personnes ayant un intestin très perméable
  • ne pas consommer avant ou pendant un repas avec des glucides

Jus de fruits

Généralement, on peut consommer un peu de fruits pendant le régime candidose. Mais un jus de fruits, c’est encore une autre histoire.

Le problème avec les jus de fruits, c’est que la gestion du sucre par l’organisme n’est pas du tout la même que quand on mange un fruit, parce que quand on mange le fruit, on mange bien toutes les fibres avec, et ça, ça change tout niveau glycémie.

Ensuite, pour faire un verre de jus de pamplemousse par exemple, il faut 2 voire 3 pamplemousses, alors que si vous mangiez du pamplemousse, vous pourriez vous contenter d’un demi pamplemousse seulement, non ? Ça change quand même tout en terme de quantité de sucre ingérée !

Pourquoi je parle de pamplemousse, parce que justement, il fait partie des fruits avec une charge glycémique faible, comme le pamplemousse et les baies (mûres, groseilles, framboises, myrtilles et cassis), qui sont donc très acceptables dans le cadre d’un régime candidose.

Conclusion pour les jus de fruits : on évitera copieusement les jus de pommes, d’orange etc (tous les jus en fait), qui vont d’ailleurs créer des symptômes immédiatement pour les personnes ayant des mycoses vaginales, mycose au pied ou mycose buccale. Et par contre, le jus de pamplemousse sans sucre ajouté bien-sûr, et avec pulpe, ça passe, si c’est un petit verre.

Les + :

  • dispo partout et option “acceptable” socialement
  • l’option jus de pamplemousse avec pulpe est acceptable avec modération (8 g de sucre pour 100 mL tout de même)
  • apporte de bons nutriments, notamment vitamines et enzymes

Les – :

  • trop sucré !!!

Options industrielles “correctes”

Boissons fraîches peu sucrées, eau aromatisée

En supermarchés et dans certains snacks, on commence à trouver quelques infusions froides peu sucrées à côté des thés glacés. Bon, généralement il y a quand même 5 g de sucre pour 100 ml, donc 10 g pour un verre. Mais surveillez l’offre, car on voit de + en + de boisson peu sucrée ou pas sucrée dans les rayons ! Le sucre a désormais très mauvaise réputation, donc ça bouge !

Et puis, on a bien sûr les eaux aromatisées, très à la mode il y a quelques années, on en trouve encore quelques références en supermarchés.

Quelques exemples :

Les + :

  • à trouver en supermarchés et parfois dans les snacks
  • transportable !

Les – :

  • contiennent un peu de sucre, plus il y aura de sucre, moins vous pourrez en boire !

Boissons light avec édulcorants

Ça pourrait peut-être choquer certains naturos, mais pour moi c’est totalement une option. En plein régime candidose, les boissons type sirops sans sucres, Orangina light, Fanta Zéro, Oasis light, ou encore Schweppes Zéro, ça fait du bien quand on a chaud et envie d’une boisson fraîche aux saveurs fruitées !

Attention, ça doit rester occasionnel, ça fait pas “partie” du régime candidose, on doit voir ça comme un petit écart, vu que le corps va se taper des vilains édulcorants à gérer. Mais, au moins, on fait pas de gros dégât, le candida n’a rien à manger, on reste dans les clous, on se rafraîchit et on sourit, et ça, c’est bon pour le moral, donc pour la vitalité !

Les + :

  • à trouver en supermarchés
  • transportable !
  • on sort des produits sains et parfois ça fait du bien 🙂

Les – :

  • contient des édulcorants douteux
  • pas dispo à l’extérieur en général
  • peut vous faire ballonner (si boisson gazeuse ou alors intolérance aux édulcorants)
  • acidifiant

Coca cola light & Pepsi max : ça se dégrade mais bon…

Je dois l’avouer, pendant mon régime candidose, j’ai pas mal craqué sur le coca light quand j’étais à l’extérieur.

Le petit problème supplémentaire du coca Light, par rapport aux autres boissons aux édulcorants c’est qu’il contient tout de même pas mal de caféine.

La caféine, ça vous génère un pic de glycémie : votre taux de sucre sanguin augmente, et ça, ça fait plaisir au candida, qui se nourrit en partie dans votre sang.

Aussi, la caféine défavorise les lactobacilles du colon, qui sont nos bactéries alliées anti-candida. Enfin, le coca et le café sont très agressifs pour l’estomac, et si l’estomac fonctionne mal, toute la digestion est KO.

Donc pas top, mais bon, à l’extérieur, il est bien pratique. Et parfois quand il fait très très chaud, et qu’on n’a pas la super forme, il aide bien ! A l’époque j’ai sauvé pas mal d’après midi d’été migraineuses avec lui… Je n’étais pas sortie de ma migraine, mais j’ai pu continuer par exemple certaines balades en plein cagnard qui n’aurait pas été possible sans ce petit shoot de caféine et ce gros effet rafraîchissant.

Bref, à utiliser avec parcimonie.

Les + :

  • rafraîchissant et énergisant
  • dispo partout où que vous soyez dans le monde, ou presque

Les – :

  • contient des édulcorants douteux
  • contient de la caféine
  • peut vous faire ballonner (boisson gazeuse)

Options “je me lâche”

Et si vous êtes contraint de boire un coup ?! Mariage, anniversaire, repas d’affaires, ou je ne sais quelle autre excuse 😉 qui vous “oblige” à boire de l’alcool.

Bon, et bien c’est très simple :

  1. Que ce soit clair : c’est le pire écart que vous pouvez faire au régime. L’alcool c’est très mauvais pour votre foie, pour tout en fait, et ça va nourrir le candida.
  2. Le moins pire : vin rouge, et mieux, bio ! Il vous apportera au moins des anti-oxydants.
  3. Vous pouvez toujours prendre un verre pour être tranquille et passer le stade des questions et du rabats-joie, et juste tremper vos lèvres au moment de trinquer, puis en boire juste très très peu. Généralement, si on vous a un peu “forcé” à boire, c’est que vous êtes avec des bons vivants qui vont picoler, et quand ils auront un coup dans l’aile, ils vont pas venir vérifier que vous avez bu votre petit verre de bordeaux en entier, et ils s’en ficheront, en fait.
  4. A part de le vin rouge, tout est catastrophique : bière (levures), alcool fort (trop fort lol), vin blanc et champagne (sulfite et acidifiant), non, rien ne convient. Désolée !

Et maintenant ma recette maison …

J’ai eu l’idée de cette recette par une journée très chaude au Costa Rica (c’était fin février : la vie avant le covid !) où les jus de fruits dééééélicieux sont partout, très bon marché, faits avec des fruits locaux et frais, et servis dans d’immenses verres de 500 mL au moins. Bref, c’est tentant, mais sacrée dose de sucre une fois qu’on a bu ça (genre 70 à 80 g !).

Alors mon idée était de créer une boisson qui soit à la fois rafraîchissante, fruitée et anti-candidose.

Comme on l’a vu plus haut, une bonne candidate pour remplir ces conditions, c’est l’eau de coco ! Franchement, une belle option ! Mais je voulais tout de même vous proposer une alternative, et surtout, qu’on puisse retrouver les saveurs du fruit.

Et assez rapidement, ma boisson candidose a pris forme dans mon esprit :

  • le jus d’un demi pamplemousse, fruit qui est traditionnellement très bien toléré dans les régimes candidose
  • du gingembre : anti-fongique reconnu, il est aussi énergisant
  • du sucre de bouleau : qui apporte la note sucrée et est aussi anti-fongique
  • et un peu d’extrait de pépin de pamplemousse, un super bon anti-fongique, d’ailleurs utilisé comme complément alimentaire dans les protocoles candidose.

Avec tout ça on obtient une boisson aux saveurs fruitées et un peu piquantes, très rafraîchissante, et qu’on peut déguster sans aucune culpabilité ! Je vous présente ça ci-dessous !

Voilà on a fait le tour, je crois, des options candidose pour les boissons d’été, mais si j’en ai oublié, laissez-moi un petit commentaire ! Et si vous avez crée votre boisson candidose, partagez-la aussi, ça aidera beaucoup de monde.

Allez, et c’est parti pour la petite recette, en espérant que ça vous inspirera !


Imprimer (Ingrédients et Préparation uniquement)

Matériel : un presse-ail, un presse-citron

Boisson candidose rafraîchissante (1 pers)

  • Le jus de 1/2 pamplemousse
  • 2 cm gingembre frais
  • 2 cc de sucre de bouleau (xylitol)
  • 250 mL d’eau
  • Facultatif : 5 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse
  1. Épluchez le gingembre et écrasez-le avec le presse-ail.
  2. Pressez le pamplemousse, versez le jus dans le verre mais récupérez aussi la pulpe et mettez-la dans le verre.
  3. Ajoutez l’eau et le gingembre dans le verre, ainsi que le sucre de bouleau et l’extrait de pépin de pamplemousse. Mélangez avec une cuillère à soupe et dégustez ou placez au frais pour consommer dans la journée.

Si vous avez aimé cette recette, si vous l’avez réalisée ou si elle vous a inspirée et que vous l’avez déclinée, vous pouvez laisser un petit mot tout en bas de la page pour partager cela et aider ainsi les autres visiteurs 🙂 Merci ! Juliette

8 Petits mots

  • Gabrielle

    Bonjour Juliette,

    Pourquoi dites-vous que le jus de citron est acidifiant et peut créer des cystites ? J’avais plutôt lu qu’il a un goût acide mais est alcalinisant.
    Et pourquoi les cures de jus de citron sont néfastes également ?
    Pouvez vous m’éclairer à ce sujet svp ?

    • Juliette

      Bonjour Gabrielle,

      Oh oui le citron fait des dégats, je le vois beaucoup en consultation. J’ai répondu plusieurs fois à ce sujet alors j’ai un paragraphe “tout prêt”, je vous le mets ici !

      “On voit beaucoup de personnes affectées négativement par l’apport de citron, notamment sous forme de cures de jus de citron (frilosité intense, fatigue, cheveux et ongles déminéralisés, peau sèche, aigreurs d’estomac, oesophage très irrité, cystite).
      En fait, le citron peut être bénéfique pour certaines personnes et très acidifiant pour d’autres. Cela dépend des capacités de “tamponnage” des acides par l’organisme.
      Quand on ne tamponne pas bien les acides via la respiration pulmonaire, on va tamponner l’acidité avec nos réserves de minéraux (magnésium, calcium, potassium), donc avec le citron, on se déminéralise.
      En naturo traditionnellement on sait que dans certains cas le citron peut être bénéfique et peut-être alcalin, pour des personnes en très bonne forme, plutôt facilement en surpoids, qui ont beaucoup d’énergie, qui ont souvent chaud… il poussera notamment le foie à travailler plus fort. et il peut être au contraire très délétère pour d’autres (la plupart).”

      Belle journée,

      Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez mes 5 Recettes très Faciles : 5 INGREDIENTS 

et 5 MINUTES (Bonus gratuit)

%d blogueurs aiment cette page :