gnocchi-sans-gluten

De délicieux gnocchi sans gluten

  •  
  •  
Je suis une fan de gnocchi, et les gnocchi sans gluten, c’est pas plus compliqué ni moins bon que la version avec du blé !
Donc pour moi, une section Gnocchi est plus qu’indispensable, parce que vous allez pouvoir faire des recettes vraiment gourmandes, gastronomiques, et équilibrées grâce à cette merveille venue de l’Italie!
Sur cette page je vais donc vous expliquer comment on les cuisine, et non pas une recette à proprement parler. Cliquez sur ce lien si vous souhaitez retrouver directement mes recettes de gnocchi sans gluten et sans lactose, vous y retrouverez notamment :

1. Les gnocchi sans gluten faits maison

C’est un peu long à faire mais par contre ce n’est pas compliqué et vraiment un délice! En plus on va pouvoir faire des choix judicieux d’un point de vue nutritionnel :

  • en gérant la cuisson des pommes de terre (vapeur douce, avec la peau) pour garder un maximum de nutriments et un indice glycémique faible
  • en choisissant une farine de riz semi-complète pour … exactement les mêmes raisons (nutriments, glycémie)

Mais surtout c’est un véritable délice, ma recette de gnocchi sans gluten, c’est par ici!

2. Acheter des gnocchi sans gluten

On trouve aussi de très bonnes versions de gnocchi sans gluten dans nos supermarchés et magasins bio. En général ils sont faits avec de la farine de riz, ce qui est correct point de vue nutritionnel, mais l’indice glycémique sera tout de même élevé.

Donc attention à ne pas manger une plâtrée de gnocchi sans protéines ni fibres (légumes), sinon gare au coup de barre après le repas et/ou à la fringale de l’après midi (et à plus long terme : autres problèmes liés à la glycémie, dérèglement hormonal, acné…).

3. Peser ses gnocchi…

C’est là que ca fait un peu mal. En tant que naturopathe, j’en parle notamment sur la page consacrée aux glucides, mon avis est que les féculents, il en faut, et même à tous les repas. Mais, on en a pas besoin de beaucoup! En tout cas, en général, on en mange trop!! S’ils représentent moins du tiers de votre repas, c’est bien!

Je ne vais pas vous refaire l’argumentaire complet, mais n’hésitez pas à consulter la page où je parle des recettes de FreeCocotte, et des règles que je respecte pour les composer  et surtout n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions sur ces sujets.

Donc, les gnocchi, on en prend environ 120 g / personne (pesée avant cuisson, ils prennent environ 25% de poids en plus après cuisson). C’est déjà pas mal finalement, mais moins que ça serait vraiment frustrant dans l’assiette …

Bien-sûr, vous les associerez avec des légumes et des protéines, 2 éléments qui sont les vrais vecteurs de satiété. Vous ne devriez donc pas être frustré ou avoir faim quelques heures plus tard.

A noter encore une fois que vous pouvez tout à fait mettre en place un goûter dans le cadre de votre alimentation. Ca permet d’alléger les repas de midi et du soir, si ça vous correspond, c’est une habitude saine!

4. Les sauces sans lactose ni gluten pour vos gnocchi

Vous retrouverez ces idées de sauces en détail sur ma section consacrée au sujet des sauces sans gluten ni lactose, ces sauces sont adaptées aux gnocchi :

  • idée de sauce N°1 : crème fraîche végétale
  • idée de sauce N°2 : sauce aux légumes
  • idée de sauce N°3 : sauce aux légumineuses
  • idée de sauce N°4 : le pesto !

Je mettrai quand même un avantage pour les sauces aux légumes (idée N°2 de la page Sauces), parce que ça se marie vraiment très bien. Vous choisirez particulièrement cette option si vous avez cuit vos gnocchi à la poêle, afin d’équilibrer cette recette gourmande!

Et un bémol sur les légumineuses, parce que le gnocchi est déjà un produit “moelleux” et les légumineuses vont apporter une sauce trop dense, donnant une assiette un peu lourde…

Définitivement la sauce aux légumes, plus aqueuse, est parfaite ! Notamment la carotte et la courgette !

5. Quelles protéines avec des gnocchi?

Encore une fois, selon moi les légumineuses ne seront pas le meilleur choix, en terme de texture, mais ca reste une affaire de goût.

Les gnocchi s’associent en revanche très bien aux fruits de mer (notamment les crevettes), et à la charcuterie méditerranéenne (chorizo, pancetta…) mais on est d’accord que ca doit rester plutôt occasionnel (une fois par semaine) puisque ce n’est pas un choix nutritionnel très favorable.

Vous pouvez aussi faire des recettes avec du thon et du saumon, avec une sauce de légume mélangée à de la crème végétale, c’est vraiment délicieux!

Ca marche aussi avec de la viande de boeuf hâchée et la sauce aux poivrons!

6. Quels légumes associer aux gnocchi?

Là je ne parle pas de la sauce, mais bien de légumes émincés ou coupés en tronçons. On évitera les légumes trop fondants, afin d’apporter du croquant sous la dent, mais vous pouvez laisser libre cours à votre imagination sans inquiétude !!

7. Et le parmesan à saupoudrer?

Des gnocchi bien cuisinés et parsemés de parmesan, que demander de plus?

Encore une bonne raison de mettre les gnocchi sans gluten au menu lorsqu’on suit un régime hypotoxique, c’est que les gnocchi, ça se mange avec du parmesan (si on aime ça bien-sûr!), et le parmesan végétal, c’est justement très simple et ça donne vraiment une version proche de l’originale!

Alors suivez ma recette de parmesan sans produits laitiers pour terminer vos assiettes de gnocchi!

Recevez GRATUITEMENT des idées de recettes saines, préparées en 5 MINUTES avec 5 INGREDIENTS